L'histoire de la 1re Escadre Kingston

 La No. 1 Canadian Wing Royal Air Force (RAF) est la plus ancienne escadre d’aviation militaire du Canada; elle a été constituée en 1919 et dissoute en 1920. Au cours des décennies suivantes, la 1re Escadre a été reconstituée, et elle a déménagé plusieurs fois : à Winnipeg en 1925; à Montréal en 1950, dans le Groupe de réserve de l’ARC, au sein du Commandement de la défense aérienne, sa responsabilité opérationnelle étant d’assurer la défense de l’Amérique du Nord; en Angleterre en 1951, pour appuyer l’Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN); à Marville, en France en 1955; et à Lahr, en Allemagne, en 1967.

En 1958, la 1re Escadre a été affectée au Commandement du transport aérien et munie d’avions Beechcraft Expeditors, puis d’appareils de Havilland Otter qu’elle a utilisés au cours des 25 années suivantes. Quand les appareils Otter sont parvenus à la fin de leur durée de vie utile, la 1re Escadre a été équipée d’hélicoptères CH135 Twin Huey et CH136 Kiowa pour assumer un rôle propre à l’aviation tactique au sein du 10e Groupe d’aviation tactique (10 GAT). En 1994, le CH146 Griffon a remplacé le Twin Huey et le Kiowa, reconnu comme étant la « bête de somme » de la 1re Escadre. Le 26 juin 1997, la 1re Escadre a succédé au 10 GAT dissous, et elle a déménagé à son nouvel emplacement, soit la Base des Forces canadiennes Kingston (Ontario).

Dans le cadre de la mission du Canada en Afghanistan, la force d’hélicoptères du Canada en Afghanistan (FHC [A]) a été mise sur pied à l’aérodrome de Kandahar le 6 décembre 2008, et a atteint sa pleine capacité opérationnelle en mai 2009. Équipée de huit hélicoptères légers polyvalents CH146B Griffon et de six hélicoptères de transport lourd CH147D Chinook, la FHC(A) a été employée pour fournir au Canada et à la Force internationale d’assistance à la sécurité (ISAF) un appui aérien tactique avancé dans le sud de l’Afghanistan. La FHC(A) accomplit des missions de reconnaissance, de transport, d’appui-feu, d’escorte et d’assaut terrestre aérien mobile. D’abord constituée de membres de la 1re Escadre des 400, 402, 408, 427, 430 et 438 escadrons, elle a accueilli du personnel de toutes les escadres et de nombreuses unités de tout le Canada. Tout le temps où la FHC(A) a mené des missions, elle a fait preuve d’une souplesse et d’une fiabilité exceptionnelle, et ce, dans la gamme complète des activités d’aviation de combat. Au total, les aéronefs de la FHC(A) ont transporté 91 608 passagers et 7 111 504 de livres de marchandises en 23 428 heures de vol de combat, avant que la Force ne cesse ses activités en août 2011.

Les membres de la 1re Escadre, en plus de servir dans la FHC(A), ont opéré le véhicule aérien sans pilote tactique (TUAV) Sperwer CU-161, travaillant en étroite collaboration avec les membres de l’Armée canadienne. L’Escadrille de TUAV, qui appuyait les activités de renseignement, de surveillance, d’acquisition d’objectifs et de reconnaissance, était équipée de véhicules à grande mobilité et dirigée à partir de lieux non aménagés en utilisant le lancement par catapulte et la récupération par parachute et sacs gonflables.

La 1re Escadre aujourd’hui

Autosuffisants et déployables dans le théâtre, les escadrons tactiques d’hélicoptères qui composent la 1re Escadre forment et intègrent les brigades de l’Armée dans leur région. Les escadrons de la 1re escadre appuient les opérations de combat, les opérations de maintien de la paix, les efforts internationaux d’aide humanitaire ainsi que d’autres ministères de l’État et la Gendarmerie royale du Canada (GRC). Les escadrons de la 1re Escadre ont participé à des opérations comme l’Opération (Op) ATHENA en Afghanistan, l’Op HALO en Haïti, après le tremblement dévastateur, l’Op FORGE dans le nord-ouest de l’Ontario, pendant les évacuations d’urgence des collectivités menacées par les feux de forêt, l’Op NANOOK dans l’Arctique canadien, l’Op LENTUS qui a permis d’acheminer des secours humanitaires et des équipes d’intervention en cas de désastre dans le sud de l’Alberta frappée par les inondations, et enfin l’Op RENAISSANCE qui a consisté à fournir des secours humanitaires aux Philippines après le passage du typhon Haiyan.

En juillet 2014, l’ARC a reçu le dernier de ses 15 nouveaux hélicoptères de transport lourd CH147F Chinook à rotors en tandem au 450 Esc Tac Hél, à Petawawa, en Ontario. C’est là que le personnel de la 1re Escadre acquiert activement les connaissances, les aptitudes et l’expertise requises pour établir une capacité d’entraînement au Canada, et ensuite instaurer les niveaux progressifs de capacité opérationnelle de la nouvelle flotte d’hélicoptères de transport lourd. La flotte des hélicoptères Chinook deviendra pleinement opérationnelle d’ici 2017.