L'adjudant-chef de la 15e Escadre

L'adjudant-chefMarlene Shillingford, MMM, CD

L'adjudant-chef Marlene Shillingford

L'adjudant-chef Marlene Shillingford

Née à Newmarket, en Ontario, l’adjudant-chef (Adjuc) Marlene Shillingford s’enrôle dans les Forces armées canadiennes le 1er octobre 1986 à Toronto, en Ontario, à titre de technicienne d’aéronef. Peu après son enrôlement, elle effectue son entraînement élémentaire à Cornwallis, en Nouvelle-Écosse. Elle réussit ensuite le cours d’instruction professionnelle de base (NQ3) à l’École de technologie et du génie aérospatial des Forces canadiennes (ETGAFC) à Borden, en Ontario.

L’Adjuc Shillingford entame sa carrière dans les Forces armeés canadiennes (FAC) à travailler sur le CT-114 Tutor à la Base des Forces canadiennes (BFC) Moose Jaw en juillet 1987. Après avoir obtenu les qualifications et acquis une expérience indispensable, elle est choisie comme la première femme technicienne du 431e Escadron de démonstration aérienne – les Snowbirds des Forces canadiennes, pour les saisons de spectacles aériens 1993-1994. En 1995, l’Adjuc Shillingford est affectée au 8e Escadron de maintenance (Air) (8 EMA) à la 8e Escadre Trenton, pour travailler à l’entretien des avions CC-130 Hercules. Au grade de caporal, elle participe à deux compétitions internationales de mobilité aérienne, à plusieurs exercices et à des équipes de réparation mobiles. Après une promotion au grade de caporal-chef en 2001, elle occupe les fonctions de superviseur subalterne clé dans un déploiement de six mois en Asie du Sud-Ouest, dans le cadre de l’opération APOLLO, rotation 1, en 2002. Promue au grade de sergent en 2005, elle est choisie pour un poste dans le personnel d’instruction de la Qualification élémentaire en leadership à l’École du commandement aérien à Borden, en Ontario, où elle instruit les futurs chefs et les fait participer à du service communautaire avec Habitat pour l’humanité comme la Directrice du programme des services communautaires étudiants. En 2006, elle est sélectionnée pour retourner au 431e Escadron – les Snowbirds des Forces canadiennes, cette fois à titre de première femme à occuper le poste de chef d’équipe des techniciens des Snowbirds. En 2008, elle reçoit une promotion au grade d’adjudant et est affectée à l’étranger, à Geilenkirchen, en Allemagne, au contingent canadien de la Force aéroportée d'alerte lointaine et de contrôle de l'OTAN. Elle travaille comme inspectrice de l’assurance de la qualité pour la propulsion sur les avions Système aéroporté d'alerte et de contrôle (AWACS) de l’OTAN, et ensuite en tant que membre du personnel du A7 Direction des exercices et de l’entraînement du Quartier général. Pendant les plus de quatre ans de son séjour à l’étranger, elle participe à un déploiement à Mazar-E-Sharif, en Afghanistan, à titre de chef du détachement de l’élément E-3A. Alors qu’elle est en Allemagne, elle copréside aussi deux comités Terry Fox internationaux consécutifs.

En décembre 2012, elle est promue au grade d’adjudant-maître et affectée à Asticou à Gatineau, au Québec, où elle suit avec succès sa formation en langue seconde. Elle est ensuite affectée au Centre de guerre des Forces canadiennes à Shirleys Bay, à Ottawa. L’Adjuc Shillingford travaille au J5 Plans et dans l’organisation du Développement et essais de concepts interarmées avant de mettre sur pied la cellule des opérations à titre d’officier adjoint des opérations. En juin 2014, elle est investie de l’Ordre du mérite militaire. Elle est promue au grade d’adjudant-chef en juin 2017 et affectée à la 12e Escadre Shearwater, en Nouvelle-Écosse, à titre d’adjudant-chef d’Escadron du 12e EMA. En mars 2019, l’Adjuc Shillingford est nommée adjudant-chef d’Escadre (Adjuc Ere) de la 15e Escadre Moose Jaw.