16e Escadre Borden

La 16e Escadre est d’abord formée à titre d’escadre opérationnelle de la Réserve de l’Aviation royale canadienne (ARC) à Hamilton, en Ontario, le 1er octobre 1950. Elle est alors chargée d’administrer et d’appuyer le 424e Escadron. L’année suivante, le 1er août 1951, elle est rebaptisée la 16e Escadre (Réserve), et un mois plus tard exactement, elle est de nouveau rebaptisée, cette fois-ci, la 16e Escadre (auxiliaire), nom qu’elle conserve jusqu’à sa dissolution le 1er avril 1964. Puis, le 1er avril 1993, la 16e Escadre est remise sur pied à la base des Forces canadiennes (BFC) Saint-Jean, au Québec; elle est bientôt affectée au Commandement aérien. La 16e Escadre Saint-Jean, formation sans vol, doit devenir l’un des deux centres d’excellence du Commandement aérien pour l’instruction. Toutefois, l’examen de l’établissement de défense de 1994 affecte la BFC Saint-Jean au Commandement de la Force terrestre; le commandant du Commandement aérien choisit alors la BFC Borden comme deuxième centre de formation et nouveau quartier général de la 16e Escadre.

La BFC Borden est un choix logique pour accueillir le nouveau centre d’instruction du Commandement aérien. Non seulement est-elle le siège de la plus grande unité d’instruction du Commandement aérien, soit l’École de technologie et du génie aérospatial des Forces canadiennes (ETGAFC), mais elle est aussi considérée comme le berceau de l’ARC. Ouverte en 1917 en tant qu’école de formation au pilotage, sept ans avant la formation de l’ARC, la base de Borden préserve son rôle d’établissement de formation de la Force aérienne pendant la guerre, la Dépression et en temps de paix. Bien que le rôle initial de la nouvelle station aérienne soit l’instruction du personnel navigant, la formation technique au sol des spécialistes d’un métier commence au début des années 1920. Cette activité se poursuit jusqu’à la Deuxième Guerre mondiale, moment où l’instruction du personnel navigant redevient la priorité dans le cadre du Plan d’entraînement aérien du Commonwealth britannique. À la fin de la guerre, l’instruction du personnel navigant est de nouveau retirée de Borden, et des installations modernes ainsi que de l’équipement sont fournis aux fins d’instruction technique et d’instruction de génie et de soutien. L’entraînement au pilotage principal revient à Borden pour une courte durée pendant les années 1960, et le cours de formation en contrôle de la circulation aérienne y est offert de 1957 à 1979, date du déménagement à Cornwall de l’Unité d’entraînement – Contrôle de la circulation aérienne.

En vue de préparer la mise sur pied de la 16e Escadre à la BFC Borden, l’École de formation des chefs subalternes de la Force aérienne déménage de Penhold, en Alberta, à Borden, en juin 1994, et est rebaptisée Centre d’instruction et de perfectionnement professionnel du Commandement aérien (CIPPCA). Le 12 octobre 1994, l’ETGAFC et le CIPPCA accueillent l’École du contrôle de la circulation aérienne des Forces canadiennes (ECCAFC), rebaptisée École des opérations de contrôle aérospatial des Forces canadiennes (EOCAFC) plus tard pour former la 16e Escadre. En 2004, le CIPPCA est rebaptisé École du commandement aérien (École COM AIR), avant d’être renommé École de l’Aviation royale canadienne (École ARC) en 2014. L’École de survie et de médecine de l’air des Forces canadiennes (ESMAFC), l’École de recherche et de sauvetage des Forces canadiennes (ERSFC) et l’École d’études aérospatiales des Forces canadiennes (EEAFC) se joignent à la formation en 2015, qui réunit ainsi six unités d’instruction diverses, de la 19e Escadre Comox, en Colombie-Britannique, jusqu’à Cornwall, en Ontario.

Le quartier général de la 16e Escadre, l’ETGAFC et l’École de l’ARC sont situés à Borden, et l’EOCAFC est établie à Cornwall, en Ontario. L’ESMAFC et l’EEAFC sont quant à elles situées à Winnipeg, au Manitoba, et l’ERSFC, à Comox, en Colombie-Britannique. La 16e Escadre est une formation hébergée à la BFC Borden et relève du commandant de la 2e Division aérienne du Canada.

La 16e Escadre est située à la Base Forces canadiennes Borden.

En savoir plus sur l'histoire de la 16e Escadre.

Escadrons

Équipement

  • Pas aéronefs

Équipe de commandement

Commandant

Colonel Flemming

L'adjudant-chef

L'adjudant-chef Lisa Harvey

Nouvelles

Les aviateurs-chefs Stan Rivers (sur l’aile) et Ken Allenby, de la 402e Escadrille « Bear », peignent les marques du jour J sur des avions alliés.

L’opération Overlord : rappelons-nous le jour J

Les escadrilles de l’Aviation royale du Canada participaient déjà depuis plusieurs mois au bombardement d’objectifs ennemis clés dans la zone d’invasion. Maintenant, elles comptaient parmi les 171 escadrilles alliées qui se lançaient à l’attaque, le jour J, le 6 juin 1944.
Le 6 juin 2018

Deux hommes vêtus de combinaisons de vol vertes tiennent un certificat dans une chemise.

On encourage les stagiaires de l’ARC à tirer le meilleur parti de leur temps libre

Les périodes d’attente entre les différentes étapes des formations de l’ARC sont inévitables, mais on invite les stagiaires à profiter de ce temps afin de voir à leurs perfectionnements personnel et professionnel.
Le 4 juin 2018

Un homme, une femme et un enfant regardent des objets sur une table recouverte d’un tartan.

Une cérémonie à Ottawa permet de saluer un pilote d’avion Banshee canadien disparu

Il y a plus de 60 ans, le lieutenant Barry Troy est disparu quand son avion à réaction Banshee s’est écrasé au large de la Floride. Le 27 avril 2018, des membres de la famille Troy se sont réunis avec des militaires de l’Aviation royale canadienne et de la Marine royale canadienne pour lui rendre hommage.
Le 1 juin 2018

Un chasseur à réaction vole près d’un grand voilier.

De Tholthorpe à Trenton : le 434e Escadron « Bluenose »

Le 434e Escadron « Bluenose » renaît en tant qu’escadron d’essai et d’évaluation. Cet article retrace l’histoire de l’escadron depuis ses origines durant la guerre.
Le 30 mai 2018

Un homme et une femme en uniforme militaire bleu foncé sont assis dans des fauteuils en cuir à oreilles sur une scène. À l’arrière d’eux, on voit des drapeaux.

Le NORAD accueille son nouveau commandant

Le 24 mai 2018, le général Terrence O’Shaughnessy a pris le commandement du NORAD et du USNORTHCOM.
Le 28 mai 2018

Voir d'autres nouvelles

Nos coordonnées

L'officier des affaires publiques de la 16e Escadre
Quartier-général de la 16e Escadre
C.P. 1000, succursale Main
Borden, ON
Canada L0M 1C0

Bureau des affaires publiques

Téléphone : (705) 424-1200 poste 2815
Fax : (705) 423-3385
Courreil : 16-PA@forces.gc.ca