Adjudant-chef de la 2e Escadre

Adjudant‑chef J.D. Flamand, CD

Adjudant‑chef J.D. Flamand, CD

L’Adjudant‑chef (adjuc) Flamand est né à North Bay, en Ontario, et il s’est enrôlé dans les Forces armées canadiennes en tant que technicien en communication et en radar en 1988. Après avoir réussi son instruction de base à l’École de recrues des Forces canadiennes St‑Jean et sa formation professionnelle à la Base des Forces canadiennes Borden, il est affecté à la 14e Escadre Greenwood, en Nouvelle-Écosse, où il travaille sur le CP-140 Aurora en tant que technicien de première et de deuxième ligne.

En 1994, l’adjuc Flamand est muté à l’École de l’électronique et des communications des Forces canadiennes Kingston, en Ontario, où il enseignera au Programme d’instruction en électronique axé sur le rendement. Il y passe 5 années à transmettre certaines de ses connaissances aux jeunes futurs techniciens. Par la suite, il est promu caporal-chef et réaffecté à Greenwood.

Durant les 11 années suivantes, il reprend son travail sur l’Aurora au sein du 14e Escadron de maintenance (Air) et de l’Unité maritime d'essais et d'évaluation et effectue diverses tâches, comme de l'entretien de première ligne et des projets d’essai et d’évaluation, entre autres. En juin 2002, l’adjuc Flamand part en mission pour l’opération (Op) Apollo à titre de membre du Détachement de patrouille à long rayon d'action en réaction aux attentats du 11 Septembre. En février 2009, il accepte de se joindre à l'Op ATHENA et devient membre du contingent canadien au sein du Commandement régional (Sud) (CR-S) OTAN QG Kandahar (Afghanistan). Son emploi consiste à planifier les activités des d’hélicoptères au sein de la section d’aviation (J3/5). Il est promu sergent  en 2004, et adjudant en 2010.

En 2010, l’adjuc Flamand croise le 436e Escadron de transport (436 ET) pour la première fois, à Trenton, en Ontario, au cours des opérations (ops) d’intégration de l’organisation de l’Officier supérieur des techniques de maintenance des aéronefs. Ses deux premières années se passent sur le plancher du hangar en tant qu’adjudant de l’équipage. Au cours de ces 2 ans, quand le CC-130J est rapatrié au Canada depuis l’Afghanistan, l’adjuc Flamand part en mission dans la foulée de l’Op ATHENA dans l’Unité de transport aérien tactique en tant qu’officier adjoint de maintenance des aéronefs. Pendant les 2 années qui suivent, il est officier de l'emploi et de la formation, ce qui lui permet d’être promu adjudant maître en juin 2014.

L’adjuc Flamand est ensuite posté dans la région de la capitale nationale au QG, sous le chef d’état-major de la Force aérienne, où il participe à des travaux concernant la Structure des groupes professionnels militaires gérés par l’Aviation royale du Canada. En juin 2016, l’adjuc Flamand est choisi pour devenir le prochain adjudant de la Station de la Station des Forces canadiennes Alert, pendant 6 mois. Il est responsable du fonctionnement quotidien de la station et de son personnel militaire et civil. Il est promu à son grade actuel en juillet 2018 et nommé adjudant‑chef du 463e ET.

En 2020, l’adjuc Flamand profite de la pandémie pour suivre à distance des cours du Programme de formation – Qualification professionnelle pour les militaires du rang au Collège militaire royal. Après y avoir réussi le Certificat d’études militaires avancées, l’adjuc Flamand applique ses nouvelles connaissances en tant qu’adjudant-chef de la 2e Escadre.