Commandant de la 4e Escadre

Colonel David Moar, MSM, CD

Colonel David Moar, MSM, CD

Le colonel Moar s’enrôle dans les Forces armées canadiennes en 1992 dans le cadre du Programme de formation des officiers de la Force régulière. En 1997, il termine son instruction élémentaire et avancée sur les avions à réaction à la 15e Escadre Moose Jaw. Il y reste comme instructeur de CT-114 Tutor après avoir reçu son brevet de pilote. En 2000, le colonel Moar est choisi pour piloter le CT-155 Hawk à titre de membre du cadre initial d’instructeurs du programme Entraînement en vol de l’OTAN au Canada (NFTC). Il donne des cours de la phase III du NFTC et à l’École d’instructeurs de vol.

Le colonel Moar est affecté à la 4e Escadre Cold Lake en 2003. À la fin de son instruction sur le CF188, il est muté au 441e Escadron d’appui tactique. Il est ensuite affecté au 409e Escadron d’appui tactique lors de sa reconstitution en 2006. Le colonel Moar termine le prestigieux Cours d’instructeur – Armement de chasseurs (CIAC) en 2008 et est affecté à la 4e Escadre comme officier adjoint des opérations de l’escadre. Il retourne ensuite au 409e Escadron d’appui tactique à la fin de 2009 où il reste jusqu’en 2011. Cette année-là, le colonel Moar est affecté au service du sous-ministre adjoint (Matériels) à Ottawa où il travaille comme gestionnaire des capacités opérationnelles pour le projet du chasseur de la prochaine génération (F-35). En 2013, il est promu lieutenant-colonel et obtient le titre de commandant du 409e Escadron d’appui tactique. Par la suite, il commande l’Escadron de soutien opérationnel de la 4e Escadre avant de devenir officier supérieur d’état-major – Chasseurs de la 1re Division aérienne du Canada à Winnipeg.

Le colonel Moar participe à de nombreuses opérations nationales aux commandes du CF-188, notamment l’Op NORTHERN DENIAL et l’Op PODIUM en 2010. En 2011, il participe à l’Op IGNITION dans le cadre de la mission de police du ciel de l’OTAN et est commandant adjoint de la Force opérationnelle en Islande. La même année, le colonel Moar part pour Trapani en Italie pour se joindre à l’Op UNIFIED PROTECTOR, où il participe à des sorties de combat en Libye. En 2014, le colonel Moar devient commandant du détachement des chasseurs de l’Op IMPACT, où il dirige pendant six mois des missions de combat en Irak et en Syrie.Le colonel Moar compte plus de 4 000 heures de vol aux commandes d’avions à réaction militaires, notamment 1 600 heures à bord du CF-188 et 250 heures lors d’opérations de combat. Il est titulaire d’un baccalauréat ès sciences du Collège militaire royal et diplômé du Programme de commandement et d’état-major interarmées et du Programme de sécurité nationale.