CC-138 Twin Otter

Aéronefs

CC-138 Twin Otter

Vue d’ensemble

Vue d’ensemble

Le CC-138 Twin Otter est très bien adapté aux conditions climatiques changeantes et aux terrains difficiles du pays nordique qu’est le Canada. Avion de transport à décollage et atterrissage courts (ADAC), il peut se poser sur l’eau, le sol, la neige et la glace.

Doté de 2 turbopropulseurs, le très manœuvrable Twin Otter a un plafond de plus de 8 000 m et il peut être équipé de roues ou de skis, ce qui signifie qu’il peut se poser à peu près n’importe où.

Le CC-138 est utilisé pour des opérations de transport dans le Nord, où il appuie généralement les Forces canadiennes, ainsi que des missions de recherche et sauvetage. Il peut transporter jusqu’à 20 passagers ou 2 999 kg de charge utile, et a un rayon d’action de 1 427 km.

Les 4 Twin Otter des Forces canadiennes sont basés à Yellowknife, T. N.-O.

 

Nom de l’opérationAnnéeLieuUtilisation des aéronefs
NUNALIVUT Chaque année Canada Transport de troupes, de fournitures et d’équipement jusqu’au Nunavut pour soutenir les opérations de souveraineté dans le nord du Canada.
NANOOK Chaque année Canada Transport de fournitures et d’équipement dans le cadre des opérations de souveraineté menées dans le nord du Canada.

 

Caractéristiques

Caractéristiques

Longeur

15,1 m

Envergure

19,81 m

Hauteur

5,66 m

Poids à vide

3 900 kg

Masse totale maximale

6 350 kg

Groupe motopropulseur

2 turbopropulseurs Pratt & Whitney PT6A-27

Vitesse

337 km/h

Plafond pratique

8 230 m

Rayon d’action

1 250 km

Passagers

19 ou 1 100 kg

Année d’acquisition

1970

Flottes des Forces canadiennes

4

Bases

Yellowknife, NT

 

Nouvelles

CC138803 - Twin Otter

CC138803 Twin-Otter - L’enquêteur vous informe

L’appareil s’est posé au sol sur une surface lisse de glace de mer, puis a rebondi dans les airs après avoir heurté une crête de glace perpendiculaire au cap de l’appareil. L'avion a percuté la base d'une plus grande crête de glace une fois qu'il a regagné la surface de la glace de mer. Le train d'atterrissage avant s'est affaissé et l'avion s'est immobilisé peu de temps après. L'avion a été très sérieusement endommagé.
Le 10 mars 2019

Date de modification :