À venir dans une escadre près de chez vous!

Article de revue / Le 21 novembre 2019

Dernières nouvelles à propos du groupe professionnel de technicien de soutien des opérations aériennes (ID SGPM 00386).

Dans le numéro de juin de PERSpectives, nous abordions le sujet du groupe professionnel des techniciens de soutien des opérations aériennes (Tech SOA). C’est un nouveau métier passionnant qui sera le premier du genre. Les postes seront pourvus exclusivement par des réservistes. Il s’agit d’un véritable changement de mentalité dans la planification des ressources humaines de l’ARC, la division du travail opérationnel et l’instruction.

Mais d’où proviendront les nouveaux militaires pour ce groupe professionnel? Le métier de Tech SOA est conçu, structuré et fait pour attirer des personnes sans expérience militaire antérieure; la majorité des réservistes de l’ARC sont pour la plupart d’anciens membres de la Force régulière qui ont été mutés à la Réserve. Ce métier est intéressant pour les personnes qui souhaitent servir dans l’ARC mais ne peuvent en faire une carrière à temps plein pour des raisons personnelles. Il peut s’agir d’étudiants de niveau collégial ou universitaire, ou de personnes qui occupent d’autres emplois à temps partiel. Ce sont parfois des conjoints de militaires qui veulent travailler à temps partiel en raison d’obligations familiales, ou des adultes à charge qui sont souvent au chômage lorsque la famille est réaffectée. Tous ces gens peuvent trouver leur place dans le groupe professionnel Tech SOA. On leur offrira des horaires flexibles et adaptés à leurs disponibilités, un emploi stable et la possibilité de participer aux opérations de l’ARC.

Du point de vue opérationnel, ce nouveau métier est censé combler les lacunes en matière de capacités de l’ARC. On cherche à embaucher du personnel à temps partiel et leur fournir une instruction suffisante pour accomplir des tâches importantes quoique moins techniques. On permet donc aux membres hautement qualifiés de se consacrer entièrement à leurs tâches principales dans le but d’améliorer le fonctionnement des unités et escadres. Les Tech SOA seront affectés au soutien de la maintenance des aéronefs (p. ex., aux services d’entretien et aux tâches élémentaires de maintenance) et assumeront des responsabilités liées à la sécurité des aérodromes au sein de la force auxiliaire de sécurité de l’escadre (FAS Ere). Certains Tech SOA appuieront également les opérations de recherche et sauvetage (SAR).

Un modèle d’instruction flexible est en cours d’élaboration pour répondre aux besoins particuliers de chaque personne et aux disponibilités changeantes en matière d’instruction. Après la qualification militaire de base (QMB), les cours de Tech SOA seront en grande partie décentralisés, offerts à l’échelle locale et dispensés par modules dans le but d’offrir une flexibilité maximale et de faire en sorte que les stagiaires passent un minimum de temps hors de leur base d’attache. Parallèlement, les coûts resteront faibles et l’incidence sur les écoles d’instruction déjà surchargées sera réduite au minimum. Les Tech SOA acquerront de nouvelles compétences et de l’expérience, et obtiendront de l’instruction grâce à une approche par modules adaptée à leur disponibilité, leur motivation, leurs intérêts et leurs habiletés.

Parlez-en à un Tech SOA près de chez vous! Le recrutement actif est déjà en cours à Trenton et à Comox. On compte embaucher 150 nouvelles recrues qui s’installeront à Bagotville, à Greenwood et à Shearwater. Communiquez avec l’escadrille de la Réserve aérienne de votre région pour en savoir plus.

Date de modification :