ARCHIVÉE - 45 faits intéressants au sujet de l’équipe de démonstration aérienne des Snowbirds

Cette page Web a été archivée dans le Web

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Article de nouvelles / Le 20 novembre 2015

Par le lieutenant Patricia Brunelle et Mme Marg Fowler, avec l'aide du lieutenant-colonel (retraité) Dan Dempsey et le capitaine Tom Edelson

Le 431e Escadron de démonstration aérienne de l’Aviation royale canadienne – les Snowbirds – a récemment fêté son 45e anniversaire en présentant des spectacles à des publics de l’Amérique du Nord et en mettant en valeur le talent, le professionnalisme et l’esprit d’équipe de tous les membres des Forces armées canadiennes.

Les Snowbirds sont devenus un élément célèbre de la société canadienne sous la forme de neuf avions rouge, blanc et bleu survolant la Colline du Parlement le 1er juillet, le stade accueillant la finale de la coupe Grey de la Ligue canadienne de football ainsi que les champs, les plages et les villes du pays. Pour célébrer leur anniversaire, les Snowbirds souhaitent divulguer 45 faits intéressants au sujet de leur équipe.

  1. Les Snowbirds ont vu le jour en 1971, grâce au colonel Owen Bartley « O.B. »  Philp, commandant de la Base des Forces canadiennes Moose Jaw (Saskatchewan) et ancien commandant des Paladins du Centenaire.
  2. Les Snowbirds doivent leur nom à Douglas Farmer, élève d’une école élémentaire de la Base des Forces canadiennes Moose Jaw, qui a participé au concours « Nommez l’équipe de démonstration ».
  3. Le premier numéro de l’équipe à titre de « Snowbirds » a eu lieu le 11 juillet 1971, à Moose Jaw, au spectacle aérien de la Saskatchewan.
  4. À titre d’ambassadeurs de l’air du Canada, les Snowbirds perpétuent la tradition d’excellence établie par leurs éminents prédécesseurs, les Siskins, les Golden Hawks et les Paladins du Centenaire.
  5. Le premier spectacle des Snowbirds aux États-Unis a eu lieu le 27 novembre 1971, à la base aérienne Williams.
  6. Le premier spectacle aérien officiel mettant en vedette neuf aéronefs y compris les deux aéronefs volant en solo en direction opposée a eu lieu le 13 mai 1972, à Yellowknife (Territoires-du-Nord-Ouest).
  7. L’écusson des Snowbirds, célèbre aux quatre coins du monde, a été conçu en 1972 par le capitaine David Berger‑North, instructeur de la 2e École de pilotage des Forces canadiennes située à Moose Jaw.
  8. Chaque année, les Snowbirds mènent leur entraînement printanier à Comox (Colombie‑Britannique) pour faire leurs manœuvres au-dessus de l’eau et renforcer leurs procédures de déploiement.
  9. Les pilotes des Snowbirds se portent volontaires pour le poste. Des essais compétitifs ont lieu chaque printemps pour remplacer environ la moitié des pilotes de l’équipe l’année suivante.
  10. L’équipe des Snowbirds comprend environ 85 personnes qui représentent chacun de services militaires du Canada : l’Aviation royale canadienne, la Marine royale canadienne et l’Armée canadienne.
  11. Le membre de l’équipe de Snowbirds ayant le plus d’années de service est la civile Marg Fowler, qui fait partie de l’Escadron depuis 35 ans.
  12. Le point le plus au nord où l’équipe s’est rendue est Inuvik (Territoires-du-Nord-Ouest), en 1974.
  13. Le point le plus au sud où l’équipe s’est rendue est Guadalajara, au Mexique, en 1993.
  14. En hommage à la province d’attache des Snowbirds, la Saskatchewan, l’écusson de l’Escadron arbore quatre oiseaux en vol rapide, en formation, rappelant un épi de blé.
  15. En 1974, les Snowbirds ont été la première équipe d’acrobatie aérienne à donner un spectacle de nuit à la lueur du soleil de minuit. Le spectacle avait lieu à Inuvik, au nord du cercle polaire arctique, dans de parfaites conditions à la lumière du jour.
  16. C’est en janvier 1975 que les Snowbirds ont officiellement été nommés « équipe de démonstration aérienne des Forces canadiennes ».
  17. Les Snowbirds ont obtenu le statut d’escadron permanent le 1er avril 1978, lorsqu’ils ont été désignés 431e Escadron de démonstration aérienne des FC.
  18. La devise du 431e Escadron est The Hatiten Ronteriios, qui signifie « Guerriers de l’air ».
  19. Le 431e Escadron a d’abord été formé comme escadron de bombardiers, en 1942, à Burn, en Angleterre, pendant la Deuxième Guerre mondiale.
  20. Le 431e Escadron « Iroquois », tel qu’on le nommait pendant la Deuxième Guerre mondiale, a manœuvré des bombardiers Wellington, Halifax et Lancaster.
  21. Les Snowbirds ont utilisé de la fumée colorée pour la première fois lors des cérémonies d’ouverture des Jeux olympiques d’hiver à Calgary (Alberta), en 1988.
  22. En hiver, les membres de l’Escadron s’entraînent à leur base d’attache, soit la 15e Escadre Moose Jaw.
  23. Les techniciens des Snowbirds font la rotation dans les divers éléments de l’équipe de démonstration pendant la saison des spectacles. On compte cependant trois postes permanents : le chef des techniciens, le chef adjoint des techniciens et le coordonnateur technique.
  24. Les Snowbirds pilotent le CT-114 Tutor, un avion à réaction de construction canadienne.
  25. De 1963 à 1966, 190 Tutor ont été fabriqués. Cela veut dire que le plus ancien Tutor a 52 ans.
  26. Les Snowbirds utilisent les mêmes aéronefs depuis leurs débuts, il y a 45 ans.
  27. La fumée blanche qui caractérise les Snowbirds est créée par le carburant diesel dans les deux réservoirs ventraux sous l’aéronef.
  28. Les Snowbirds ont inclus de la fumée rouge et blanche dans leur spectacle en hommage à leur 20e anniversaire et au 25e anniversaire de l’adoption du drapeau canadien, en 1990.
  29. Le double tonneau en losange est la formation la plus serrée de l’Équipe, qui comprend un chevauchement de 1,2 mètre (4 pieds) de la voilure.
  30. Les avions de l’équipe ont pris leur allure actuelle en 1974. La rayure bleue le long de l’aéronef sert à rendre hommage à l’équipe d’acrobatie les Paladins du Centenaire.
  31. La vitesse maximale de l’avion, en configuration avec les réservoirs à fumée, est de 412 nœuds (470 mi/h ou 750 km/h). Au cours d’une démonstration aérienne, les Snowbirds peuvent voler à des vitesses comprises entre 100 nœuds (115 mi/h ou 185 km/h) et 320 nœuds (370 mi/h ou 590 km/h).
  32. L’Escadron donne en moyenne de 60 à 65 spectacles aériens par année.
  33. Les Snowbirds sont ambassadeurs de deux œuvres de charité : la fondation C.H.I.L.D. (Children with Intestinal and Liver Disorders) et la Fondation de la recherche sur le diabète juvénile.
  34. L’équipe de spectacles se déplace avec onze aéronefs et un véhicule de soutien mobile. Elle se compose de neuf pilotes de démonstration, deux pilotes de coordination et de sécurité, un officier des affaires publiques, dix techniciens, un technicien en approvisionnement et un opérateur d’équipement de soutien mobile.
  35. La première femme membre de l’équipe était le lieutenant Heather Campbell, qui a été commandant en second de l’Escadron en 1981‑1982. La première femme à être choisie membre de l’équipe des techniciens était le caporal Marlene Shillingford, en 1993-1994; le caporal Shillingford est revenue comme chef des techniciens en 2007.
  36. Le 431e Escadron a reçu son drapeau royal en octobre 1999, pour marquer 25 ans de service comme escadron de bombardier, de chasse et de démonstration aérienne.
  37. La première pilote des Snowbirds (et seule pilote jusqu’à maintenant) a été le capitaine Maryse Carmichael. Elle a été aux commandes du Snowbird 3 pendant la saison de spectacles de 2001 et du Snowbird 2 pendant la saison de spectacles de 2002. Elle est revenue dans l’escadron comme commandant, de 2010 à 2012.
  38. En 2006, après le 35e anniversaire de l’Escadron, les membres des Snowbirds ont été accueillis dans la Chambre des communes sur la Colline du Parlement, où ils ont reçu deux ovations des députés.
  39. Voici quelques odonymes nommés en l’honneur des Snowbirds : Snowbirds Expressway à Moose Jaw (Saskatchewan); Snowbirds Crescent à Regina (Saskatchewan), et Snowbird Way à Fort McMurray (Alberta).
  40. Le 1 000e  spectacle officiel des Snowbirds a eu lieu à la BFC Namao, à Edmonton (Alberta), en 1990; le 2 000e spectacle a eu lieu à Reno (Nevada), en 2005, et le 2 500e spectacle, à Drummondville (Québec), en 2015.
  41. L’équipe des Snowbirds est la seule équipe d’acrobatie aérienne au monde à fonctionner sans aéronef de soutien.
  42. En 2013, le commandant (retraité) Chris Hadfield, astronaute et ancien pilote de chasseur CF‑188, a photographié les Snowbirds de la Station spatiale internationale.
  43. En date de la fin de la saison de spectacles de 2015, les Snowbirds avaient donné 2 512 spectacles officiels pendant leurs 45 ans d’existence, en plus d’avoir effectué des centaines de survols partout au Canada.
  44. Les Snowbirds ont présenté leurs prouesses devant environ 140 000 000 spectateurs.
  45. La Société des Snowbirds honoraires a été fondée en 1995, afin de reconnaître la contribution exceptionnelle de gens remarquables au fil des ans. Cette année, la Société fête ses 20 ans d’existence, et 114 personnes, en plus des SkyHawks des FC, de l’école Michael VandenBos School et du village de Burn, au Royaume-Uni, font partie des Snowbirds honoraires.

Le lieutenant Patricia Brunelle, officier des affaires publiques, et Marg Fowler, officier de liaison et de communications, serve actuellement avec les Snowbirds. Le lieutenant-colonel (retraité) Dan Dempsey a été commandant des Snowbirds et est l’auteur de A Tradition of Excellence: Canada’s Airshow Team Heritage, l’ouvrage définitif sur les équipes de démonstration aérienne de l’armée du Canada. Le capitaine Edelson a été l’officier des affaires publiques des Snowbirds.

Date de modification :