« Alimenter le feu » : Le 435e Escadron fait du ravitaillement aérien depuis 25 ans

Article de nouvelles / Le 12 juin 2018

Cliquez sur la photo sous la rubrique « Galerie d’images » pour voir d’autres photos.

Par le capitaine Mike Wolter

L’année 2018 est une année historique pour le 435e Escadron de transport et de sauvetage. En effet, les militaires de l’escadron célèbrent 25 années de ravitaillement aérien effectué au moyen des avions ravitailleurs CC‑130HT Hercules.

Le 435e Escadron « Chinthe » est basé à Winnipeg, au Manitoba, mais il relève de la 19e Escadre Comox, en Colombie-Britannique.

Fiers ravitailleurs depuis un quart de siècle, les équipages affectés au ravitaillement aérien du 435e Escadron ont parcouru le monde dans le cadre d’une multitude d’exercices et d’opérations afin de livrer une ressource essentielle aux chasseurs canadiens et de nos alliés.

À la fin de 1992, l’Aviation royale canadienne (ARC) reçoit cinq nouveaux aéronefs CC‑130 Hercules. À l’usine de Northwest Industries Limited, à Edmonton, en Alberta, on modifie leur configuration selon celle des avions ravitailleurs CC‑130HT. Doté d’un réservoir de fuselage pouvant transporter 10 886 kilogrammes de carburéacteur, ainsi que de nouvelles conduites de carburant et nacelles de ravitaillement en vol en forme de cône, les CC‑130HT constituent des véhicules de ravitaillement aérien polyvalents pour les chasseurs équipés de sondes de l’ARC.

Le premier aéronef modifié porte le numéro 130339 et le premier cours à l’intention des équipages se termine en 1993. Peu de temps après, l’escadron effectue sa première mission opérationnelle de ravitaillement aérien. Le 11 février 1993, au large de la côte est de l’Amérique du Nord, le 435e Escadron, aux côtés de la United States Air Force, participe à l’interception d’un avion Airbus A310 de la compagnie aérienne Lufthansa qui a été détourné.

Au cours de leurs premières années d’activité, les équipages de ravitaillement aérien du 435e Escadron prennent part à une multitude d’opérations et d’exercices en tant que personnel navigant et techniciens, de sorte qu’ils se familiarisent rapidement avec leur nouvel équipement et leur nouveau rôle.

Dans les premières années, les missions de ravitaillement aérien s’effectuent en Europe et dans le nord du Canada, et les exercices de ravitaillement aérien se déroulent aux Pays-Bas et aux États-Unis. Puis, en 1998, le 435e Escadron se rend au Koweït dans le cadre de l’opération Southern Watch, où les avions ravitailleurs de l’escadron aident les chasseurs des forces alliées à faire appliquer la résolution du Conseil de sécurité des Nations Unies après la guerre du Golfe.

En 1999, le 435e Escadron participe à une opération de 79 jours de l’OTAN baptisée Allied Force, une campagne aérienne au-dessus de l’ancienne République de Yougoslavie. Les aéronefs CC‑130HT y ont pour mission de ravitailler les chasseurs CF‑188 Hornet qui mènent des attaques aériennes à partir d’Aviano, en Italie.

Depuis les attaques terroristes du 11 septembre 2001, l’escadron participe à l’opération Noble Eagle, dans le cadre de laquelle il s’occupe du ravitaillement aérien à l’appui de la défense de l’espace aérien nord-américain, souvent à partir d’emplacements opérationnels dans le Grand Nord canadien.

Les équipages participent également à des missions en Sicile, en Italie, dans le cadre de l’opération Mobile, en 2011. Ils soutiennent les chasseurs chargés de faire respecter la zone d’exclusion aérienne au-dessus de la Libye.

Les équipages et techniciens en ravitaillement aérien du 435e Escadron appuient toujours les exercices annuels regroupant les aéronefs Hornet canadiens et les chasseurs des pays alliés de partout dans le monde. Plus récemment, l’escadron a joué un petit rôle néanmoins essentiel lors de différents exercices au Canada, dont l’exercice Maple Flag, à Cold Lake, en Alberta, et aux États-Unis, notamment l’exercice Red Flag, en Alaska et au Nevada, l’exercice Cougar South, en Californie, et l’exercice Alouette Mobile, en Louisiane. À l’échelle internationale, l’escadron a participé à l’exercice Pitch Black, en Australie, et à l’exercice Arctic Challenge, en Finlande, à titre d’unique représentant de l’ARC.

Le CC‑130HT, seul aéronef de ravitaillement aérien tactique du Canada, permet à l’ARC de jouir d’une capacité de ravitaillement aérien souple et de portée mondiale qui est grandement utilisée depuis ses débuts opérationnels en 1993.

Le retrait du service des aéronefs de ravitaillement aérien CC‑130HT étant prévu en 2020, l’anniversaire que nous célébrons cette année nous donne l’occasion de réfléchir à cette histoire empreinte de fierté qui s’est façonnée au fil de plus de 25 années passées à « alimenter le feu ».

Il ne fait aucun doute que les équipages professionnels et flexibles de ravitaillement aérien du 435e Escadron continueront d’accomplir leurs missions en s’efforçant de faire honneur à leur devise, « Certi provehendi », soit « Déterminé à livrer », jusqu’au tout dernier ravitaillement en vol.

Exposition muséale

Le 31 mai 2018, dans le cadre des célébrations de son 25e anniversaire, le 435e Escadron de transport et de sauvetage, en collaboration avec le Royal Aviation Museum of Western Canada, a procédé avec fierté au lancement d’une exposition informative sur le ravitaillement aérien. Au cours des prochaines semaines, les visiteurs du musée auront la chance d’en apprendre davantage au sujet du ravitaillement en général et du rôle du 435e Escadron, qui, depuis plus de 25 ans, consiste à « alimenter le feu ».

La pièce maîtresse de l’exposition est une nacelle de ravitaillement en vol d’un CC‑130HT prêtée pour l’occasion. Pesant près de 1360 kilogrammes et faisant plus de quatre mètres de longueur, la nacelle Cobham Mk 32B‑751, conçue par Cobham, au Royaume-Uni, est fixée sous l’aile du CC‑130 et permet de livrer à l’aéronef récepteur le carburant provenant du circuit de carburant de l’avion ravitailleur.

La nacelle de ravitaillement, qui est dotée d’un tuyau et d’un cône s’étirant jusqu’à 24 mètres, est conçue pour transférer le carburant à un débit pouvant atteindre 1 136 litres à la minute, ce qui assure le ravitaillement en vol rapide des chasseurs.

Le capitaine Wolter fait partie du 435e Escadron de transport et de sauvetage.

Date de modification :