L'Aviation royale canadienne accueille l'exercice Maple Flag 50

Article de nouvelles / Le 29 mai 2017

Cliquez sur la photo sous la rubrique « Galerie d'images » pour voir d'autres photos.

Aviation royale canadienne

La cinquantième édition de l’exercice Maple Flag, qui est l’entraînement international le plus important et le plus complexe de l’année, pour l’Aviation royale canadienne, débute cette  semaine, à 4e Escadre Cold Lake (Alberta).

« L’exercice Maple Flag, et tous les exercices comparables, permettent à l’ARC de continuer à être une puissance aérienne de classe internationale, » dit le major‑général Christian Drouin, commandant de la 1re Division aérienne du Canada et de la Région canadienne du NORAD. « Cet exercice est une excellente occasion d’améliorer notre agilité, notre portée et notre puissance, tout en intégrant nos partenaires interarmées nationaux et nos alliés. » 

Du 29 mai au 23 juin, l’exercice Maple Flag réunira près de 1 600 militaires des Forces armées canadiennes (FAC), participants et personnel de soutien, plus de 500 militaires de pays alliés et partenaires, et de multiples aéronefs, notamment :

  • du Canada : des chasseurs CF-18 Hornet; des hélicoptères CH-147F Chinook et CH-146 Griffon; des avions de transport CC-130J Super Hercules; un avion de ravitaillement en vol et de transport CC-130T Hercules; des Alpha Jet Dornier sous contrat
  • des États-Unis : des chasseurs F-16 Falcon et des avions de commandement et de contrôle aériens E-3 Sentry
  • de France : des avions de transport aérien tactique et lourd A400M, et des avions de commandement et de contrôle aériens E-3 Sentry
  • de la République de Singapour : des chasseurs F-16 Falcon

« C’est avec une grande fierté que nous accueillons, encore une fois, l’exercice Maple Flag et que nous offrons notre soutien à nos partenaires nationaux, internationaux, et à nos alliés. Depuis un an, le personnel de la 4e Escadre et de la Base des Forces canadiennes Cold Lake a beaucoup travaillé pour planifier cet incroyable entraînement totalement immersif », dit le colonel Paul Doyle, commandant de la 4e Escadre. « Afin de nous préparer à combattre réellement, quelque part dans le monde, nous devons entraîner nos capacités multinationales en tant que partie d’une force de taille imposante, dans un contexte réaliste, et l’exercice Maple Flag nous le permet. »

Cet exercice international prépare les équipages, ainsi que le personnel de maintenance et de soutien, du Canada et des pays participants, à affronter les rigueurs des opérations dans l’espace de bataille aérien moderne. Au cours des dernières années, l’exercice Maple Flag a commencé à intégrer des éléments d’instruction des forces interarmées, comme le Cours avancé d’aviation tactique pour hélicoptères mené par la 1re Escadre avec le soutien de l’Armée canadienne.

Le but de l’exercice est de perfectionner une multitude de compétences dans un contexte opérationnel réaliste, évolutif et stimulant, permettant à tous les participants de devenir partie d’une force agile et cohésive, avec la portée et la puissance nécessaires pour mener à bien les missions. Pour l’ARC, l’exercice Maple Flag est, pour le personnel, une occasion de comprendre pleinement la puissance aérienne et d’améliorer sa capacité de protéger la souveraineté du Canada.

Les participants des forces alliées et partenaires comprennent :

  • la force aérienne des États-Unis;
  • la réserve aérienne des États-Unis;
  • le Marine Corps des États-Unis;
  • l’Armée de l’air française;
  • la force aérienne de la République de Singapour;
  • l’armée britannique.

L’exercice Maple Flag se déroulera principalement à l’intérieur du polygone de tir aérien de Cold Lake. Cet espace aérien unique permet l’utilisation d’une variété de systèmes d’armement réels et de simulateurs, et l’exécution de vols supersoniques.

En participant à l’exercice Maple Flag, les Forces armées canadiennes améliorent leur disponibilité opérationnelle pour être en mesure d’exécuter les missions qui leur sont confiées par le gouvernement du Canada.

Date de modification :