ARCHIVÉE - Bienvenue à la 8e Escadre : Au cœur de la Force de mobilité aérienne

Cette page Web a été archivée dans le Web

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Liens connexes

Article de nouvelles / Le 20 mars 2015

Par les Affaires publiques de la 8e Escadre

Que ce soit pour la livraison d'approvisionnements dans l'Extrême-Arctique ou le transport aérien de troupes, de matériel et d’aide humanitaire partout dans le monde, la 8e Escadre/Base des Forces canadiennes Trenton, en Ontario, est au coeur des opérations de mobilité aérienne au Canada. 

La 8e Escadre/BFC Trenton est aux premières lignes de l'aviation militaire canadienne avec sa flotte d'aéronefs de transport tactique et stratégique et de recherche et de sauvetage (SAR). Cette escadre effectue des vols quotidiens à destination des quatre coins du monde, ce qui lui permet de réagir rapidement aux événements internationaux.

La 8e Escadre Trenton est également responsable des opérations de SAR dans un secteur de plus de 10 millions de kilomètres carrés sous la responsabilité du Centre conjoint de coordination des opérations de sauvetage (CCCOS) Trenton. 

Notre histoire

La Station de l'Aviation royale canadienne (ARC) Trenton a été créée par un décret en 1929 et officielle ouverte en août 1931. La pierre angulaire commémorative a été posée par Lord Bessborough, le gouverneur général de l'époque. Dans le granit, on grava les mots Per Ardua ad Rem – « Adversité pour le bien ».

Les deux premières unités à être hébergée à Trenton étaient l'Escadron de combat no 1 et l'unité no 3 Coopération des Vols de l'Armée, dont les militaires pilotaient des chasseurs Siskin et des Tiger Moth. Ceci débuta trente années de formation d'aviateurs pour le Canada, avec comme point saillant le Programme d’entraînement aérien du Commonwealth britannique pendant la Seconde Guerre mondiale, le pont aérien en Corée et les innombrables initiatives dans le monde entier, allant du soutien militaire au Moyen-Orient, à l'aide aux pays africains en développement ou au secours humanitaire dans les pays atteints par la guerre et des catastrophes naturelles.

En 1949, des terres additionnelles ont été ajoutées à la 8e Escadre, ce qui a permis l'expansion de la piste et le secteur résidentiel de Middleton Park.

Pendant les années 60, le Canada a modernisé ses flottes d’aéronefs de transport et de recherche et de sauvetage lorsque l'ARC a acheté des CC-137 Husky, CC-130 Hercules, CH-113 Labrador et CC-115 Buffalo. La Station de l'ARC Trenton a hébergé les installations de formation pour ces aéronefs.

Après l'unification des Forces armées canadiennes le 1er février 1968, la Station de l'ARC Trenton a été renommée la Base des Forces canadiennes (BFC) Trenton.

En 1993, lorsque la Force aérienne a adopté le concept des escadres, la BFC Trenton est devenue la maison mère de la 8e Escadre, ainsi que des unités hébergées qui appartenait à d'autres organisations. Le commandant de la BFC Trenton est également le commandant de la 8e Escadre Trenton.

Nos escadrons et unités 

  • 412e Escadron de transport (situé à Ottawa, en Ontario) 
  • 424e Escadron de transport et de sauvetage 
  • 426e Escadron d'entraînement au transport 
  • 429e Escadron de transport 
  • 436e Escadron de transport 
  • 437Escadron de transport
  • 2e Escadron des mouvements aériens 
  • 8e Escadron de maintenance (Air) 
  • Escadrille de la Réserve aérienne de la 8e Escadre
  • Station des Forces canadiennes Alert

Le 1er avril 2009, l’Aviation royale canadienne a pris le commandement de la Station des Forces canadiennes Alert (Nunavut); celle-ci est maintenant une unité de la 8e Escadre. La SFC Alert, qui est située à seulement 817 kilomètres du pôle Nord géographique, est le lieu habité en permanence le plus au nord dans le monde.

La 8e Escadre compte par ailleurs plus de 20 unités hébergées, y compris le Centre de guerre aérospatiale des Forces canadiennes, le Centre d'instruction des cadets, l'Escadron de soutien technique des télécommunications et des moyens aérospatiaux et l'Unité interarmées d'intervention du Canada. La BFC Trenton héberge également les célèbrent Skyhawks; cette équipe de démonstration de sauts en parachute au Canada est une sous-unité du Centre d'instruction supérieure en guerre terrestre de l'Armée canadienne (CISGTAC)

Les services des opérations, de la logisitique, du génie, de l'administration et du contrôleur de l'Escadre coordonnent les opérations de la Base sous le commandement du colonel David Lowthian. 

Notre personnel (en février 2015)

(Chiffres approximatifs)

  • 3,078 militaires 
  • 654 employés civils 

Notre empreinte 

  • 833 hectares 
  • 516 hectares supplémentaires en développement pour l'expansion
  • Piste 06/24 de la 8e Escadre - 3 048 mètres (asphalte)

Le Détachement des Forces canadiennes Mountain View de 685 hectares est également sous l'administration de la BFC/8e Escadre Trenton. Il héberge la zone de largage du Centre d'instruction supérieure en guerre terrestre de l'Armée canadienne et le cours de pilotage de planeur des Cadets de l'Aviation royale du Canada. La piste non bétonnée est également utilisée pour former les membres d'équipage d'aéronef à atterrir sur des pistes d'atterrissage non bétonnées. 

 

Pistes d'atterrissage Mountainview
06R/24L1 524 mètres asphalte
06L/24R1 463 mètres non bétonné
16/34R 914 mètres béton concassé/asphalte

                                          

Notre incidence économique (en 2010)

(Chiffres approximatifs)

  • Impact sur la population (membres de la Force régulière et personnes à charge) : 8 472
  • Incidence sur les dépenses locales : 231 M$
  • Estimation de l'incidence des dépenses locales (directes et indirectes) : 365,8 M$
  • Emplois directs estimés : 3 459
  • Emplois indirects estimés : 398

Notre contribution

En tant que centre des activités de transport aérien, la 8e Escadre prend part à presque toutes les opérations des Forces armées canadiennes. La majorité des militaires et de l’équipement voyageant vers une destination au Canada ou à l’étranger passe par Trenton à un moment donné ou à un autre.

Les aéronefs de transport effectuent des convois aériens aux opérations partout dans le monde. Plus récemment, ces opérations étaient l'opération Sirona en Sierra Leone, l'opération Impact au Moyen-Orient et l'opération Reassurance en Europe centrale et de l'Est. 

Nos aéronefs

Le CC-144 Challenger

Le CC-144 Challenger est un biréacteur d’affaires à long rayon d’action de l'ARC qui assure le transport rapide de dignitaires canadiens et étrangers. Avec un rayon d’action maximal de 5 930 km et une vitesse maximale de Mach 0,83, le Challenger est très efficace pour conduire ses passagers à peu près n’importe où dans le monde. Les Challenger sont pilotés par le 412e Escadron de transport.

Le CH-146 Griffon

En service dans l'Aviation royale canadienne depuis 1995, les Griffon qui se trouvent à la 8e Escadre Trenton sont principalement utilisés pour la recherche et le sauvetage. Il est possible d'équiper ces appareils d'un treuil qui permet d’extraire du personnel ou du matériel, peu importe le terrain. Les Griffon sont pilotés par le 424e Escadron de transport et de sauvetage.

Les CC-130 Hercules

Les Hercules sont les appareils utilitaires de l'ARC. Ils sont propulsés par quatre turbopropulseurs, et ils peuvent transporter jusqu’à 78 militaires de combat. Cet appareil est utilisé pour diverses missions comme le transport de troupes, l’aérotransport tactique (matériel sur palette et véhicules), la recherche et le sauvetage, le ravitaillement air-air (RAA) et l’entrainement d’équipages. Il peut transporter plus de 17 000 kilogrammes (38 000 livres) de carburant à des fins de ravitaillement air-air tactique. Le Hercules a une autonomie maximale de 7 222 kilomètres (4 488 milles) et atteint une vitesse de croisière de 556 kilomètres à l’heure (345 milles à l’heure). Capable de décollages et d’atterrissages courts sur des pistes de fortune, il peut effectuer des missions de SAR sur presque tous les terrains, dans les conditions météorologiques les plus difficiles. Ces Hercules sont pilotés par le 424e Escadron de transport et de sauvetage et le 426e Escadron d'entraînement au transport.

CC-130J Hercules

Bien que l’extérieur de l’appareil soit presque identique à celui de l’ancien, le modèle J est essentiellement un nouvel aéronef. Les nouveaux Hercules volent plus vite, plus haut et plus loin. Ils peuvent aussi transporter des charges plus lourdes tout en consommant moins de carburant. Ils peuvent décoller et atterrir sur des pistes plus courtes. De plus, leur temps de montée a été réduit de 50 p. 100 par rapport à celui des modèles antérieurs. Ils sont à la fine pointe de la technologie et offrent aux Forces armées canadiennes une capacité de transport aérien tactique économique qui a fait ses preuves au cours d'opérations. Les modèles CC-130J sont pilotés par le 436e Escadron de transport.

CC-150 Polaris 

L’avion Polaris (Airbus A-310) est un biréacteur multifonctionnel à long rayon d’action qui se convertit facilement pour le transport de passagers, de fret, de patients et ravitaillement air-air (ou une combinaison de ces configurations). D’une capacité de 32 000 kilogrammes (70 560 livres) de fret, l’avion Polaris peut atteindre une vitesse maximale de Mach 0,84 (1 029 km/h). La capacité en passagers varie entre 28 et 194 personnes selon la configuration et le numéro de l'appareil. Les cinq avions CC-150 Polaris des Forces armées canadiennes sont basés à la 8e Escadre et sont pilotés par le 426e Escadron d'entraînement au transport et le 437e Escadron de transport. 

CC-177 Globemaster III

Le CC-177 Globemaster III sert notamment au déploiement rapide de troupes et au transport de gros équipements de combat sur tout le territoire canadien et n’importe où ailleurs dans le monde. Pour illustrer la puissance de ces aéronefs, un avion CC-177 peut transporter trois hélicoptères CH-146 Griffon avec réservoirs de ravitaillement ou un char Leopard 2 ou jusqu’à 102 parachutistes. Cependant, la caractéristique la plus importante du CC-177 est sans doute sa capacité de parcourir de longues distances et d’atterrir sur des pistes isolées, ce qui en fait le meilleur transporteur pour des missions militaires, humanitaires ou de maintien de la paix. Tous les Globemaster de l'ARC se trouvent à Trenton et sont pilotés par le 429e Escadron de transport.

King Air B200

Les aéronefs biturbine King Air B200 transportent de sept à treize passagers et peuvent parcourir une distance de 3 338 kilomètres. Le King Air est piloté par l'Escadrille d'aéronefs utilitaires multimoteurs.

Date de modification :