CT156106 Harvard II - Épilogue

Galerie d'images

Rapport / Le 24 octobre 2018 / Numéro de projet : CT156106 - D Category

Endroit : 20 NM au sud-ouest de CYMJ
Date: 24 octobre 2018
État : Enquête terminée

Un élève-pilote de la 2e École de pilotage des Forces canadiennes effectuait un vol d’entraînement sur le CT156 Harvard II dans le cadre du cours de formation de pilote de phase II du programme d’entraînement en vol de l'OTAN à Moose Jaw Saskatchewan. Il s’agissait de la première mission en solo de l’élève dans la zone d’entraînement de Moose Jaw, située à environ 20 miles nautiques au sud de l’aérodrome.

L'entrainement incluait des manoeuvres acrobatiques et l’élève-pilote a effectué un exercice de sensibilisation au facteur G avant d’exécuter un looping pour sa première manoeuvre. L’élève-pilote a reconnu les symptômes d'un «A-LOC», a donc réduit la pression sur le manche et a immédiatement retrouvé sa vision. L’appareil était dans une assiette presque verticale et la vitesse diminuait rapidement. Une première tentative de récupération d’attitude inhabituelle a été tentée, mais le roulis vers l’horizon le plus proche a semblé inefficace. Par conséquent, l'élève-pilote a effectué la procédure d'urgence de départ par inadvertance d'un vol contrôlé. Le levier de commande de puissance a été réduit au ralenti et les commandes de vol ont été centralisées. L'aéronef a flotté pendant un certain temps puis a adopté une assiette en piqué tout en gagnant de la vitesse. L’élève-pilote a récupéré l'avion et est retourné à la base sans autre incident.

L'enquête a révélé que l’étudiant avait reçu un entraînement limité au cours de la phase II en ce qui concerne les forces G. Il a également été constaté qu’il existait une confusion entre une attitude inhabituelle élevée et un départ des conditions de vol contrôlées. L’enquête recommande de formaliser la formation aux forces G au début de la formation au sol de la phase II et de clarifier les procédures relatives à la manoeuvre de réchauffement aux forces G et au départ de vol contrôlé avec le CT156 Harvard II.


 

Joignez-vous à l'ARC : Osez vous surpasser

Les techniciens en dessin et arpentage appuient les Forces armées canadiennes ainsi que d’autres ministères gouvernementaux en offrant des services de dessin technique et d’arpentage tant au pays qu’à l’étranger.

Ils font partie de la Branche du Génie militaire des Forces armées canadiennes. Leurs principales responsabilités sont les suivantes :

         - Amasser des données de levés géodésiques à l’aide du système mondial de navigation par satellite (GNSS) et d’autres équipements d’arpentage
         - Utiliser ces données pour produire de dessins ainsi que des croquis civils, en copies imprimées et numériques, de zones désignées

         - Utiliser des logiciels de conception assistée par ordinateur (CAO) afin de produire des modèles en copies imprimées et numériques
         - Offrir des services de dessin et d’arpentage aux équipes de génie spécialistes du domaine militaire

http://forces.ca/fr/carriere/technicien-dessin-arpentage/

Date de modification :