Des bombardiers Lancaster volent ensemble pour la première fois depuis un demi siècle

Article de nouvelles / Le 19 août 2014

Par les Affaires publiques de la Royal Air Force, avec de dossiers d’Anciens Combattants Canada

À la Station Coningsby de la RAF, dans le Lincolnshire (Royaume‑Uni), deux bombardiers Lancaster – un canadien et un britannique – ont pris leur envol ensemble le 14 août 2014 pour le premier vol en formation effectué par ce type d’appareil depuis les années 1960.

Le Lancaster « Thumper », appartenant à la RAF Battle of Britain Memorial Flight (Escadrille commémorative de la bataille d’Angleterre), était accompagné du Lancaster canadien « Vera » du Canadian Warplane Heritage Museum d’Hamilton (Ontario).

Ce sont les deux seuls Lancaster dans le monde encore en état de voler.

Le 8 août, le jour où le Lancaster canadien Vera est arrivé à la station aérienne Coningsby de la RAF, 22 anciens combattants britanniques du Bomber Command s’y étaient réunis pour l’accueillir et pour recevoir l’agrafe (barrette) du Bomber Command que leur a remis le colonel d’aviation Johnny Stringer, commandant de la station Coningsby de la RAF. Les anciens combattants ont eu alors l’occasion de revoir de près cet avion qu’ils ont si bien connu.

Le vice‑maréchal de l’Air Stuart Atha, commandant du 1er Groupe de la RAF, a salué l’arrivée du Lancaster Vera et rendu hommage à son pilote, Don Schofield, et à son équipage qui « lui ont fait traverser une vaste étendue d’eau, échappant à un bon nombre d’orages ».

« Ils n’ont peut‑être pas rencontré de Messerschmitt, a‑t‑il ajouté, mais le défi était tout de même de taille. »

Au cours des cinq semaines qui ont suivi, les deux Lancaster ont pris part à quelque 60 spectacles aériens, partout au Royaume‑Uni. Le jeudi 21 août, les Lancaster voleront jusqu’à la Station Waddington de la RAF où les rejoindra le célèbre Vulcan Bomber XH558 à aile delta. Deux avions Hawk pilotés par des membres du 100e Escadron de la Station Leeming de la RAF seront également présents.

Le Lancaster canadien

Tiré du site Web du Canadian Warplane Heritage Museum

L’Avro Lancaster Mk. X du musée a été construit par Victory Aircraft Ltd, à Malton (Ontario), en juillet 1945. Plus tard, et il a été reconfiguré pour servir d’avion de reconnaissance maritime (10MR) dans l’ARC. En 1952, il a subi un grave accident et il a fallu remplacer le caisson central de voilure par celui d’un Lancaster ayant participé à des combats au‑dessus de l’Allemagne. Il a ensuite été affecté aux patrouilles maritimes dans le 405e Escadron, à Greenwood (Nouvelle‑Écosse), et dans la 107e Unité de sauvetage, à Torbay (Terre‑Neuve‑et‑Labrador), pendant de nombreuses années, jusqu’à ce que l’ARC le retire du service à la fin de 1963.

En 1977, avec l’aide de la fondation Sulley, la Légion royale canadienne à Goderich (Ontario), l’a acheté et exposé à l’extérieur. Il a fallu 11 ans avant que l’appareil ne soit complètement restauré, et il a volé de nouveau le 24 septembre 1988. Le Lancaster qui porte le nom de « Mynarski Memorial Lancaster » est dédié à la mémoire du sous‑lieutenant d’aviation Andrew Mynarski. Il est peint aux couleurs de l’avion KB726 – VR-A que le sous‑lieutenant a piloté dans le 419e Escadron (Moose) de l’ARC. Le 13 juin 1944, Andrew Mynarski a mérité la Croix de Victoria, la plus haute distinction du Commonwealth décernée pour bravoure au combat, lorsque son Lancaster en flammes s’est écrasé après avoir été touché par un chasseur de nuit allemand. Alors que le bombardier piquait du nez, il a tenté de libérer le mitrailleur arrière coincé dans la tourelle arrière de l’appareil qui flambait. Le mitrailleur arrière a miraculeusement survécu, mais Andrew Mynarski est malheureusement mort des suites de ses graves blessures.

CONSTRUCTION : 1945
NUMÉRO DE SÉRIE : RCAF FM213
NUMÉRO DU CONSTRUCTEUR : 3414
IMMATRICULATION CIVILE : C-GVRA
MARQUAGE ACTUEL : RCAF KB726

LONGUEUR : environ 21 mètres (69 pieds 6 pouces)
ENVERGURE : environ 31 mètres (102 pieds)
PUISSANCE UNITAIRE : 1 640 chevaux puissance
MOTEUR : 4 x Packard Merlin 224
VITESSE MAXIMALE : environ 442,5 kilomètres/heure (275 milles/heure)
VITESSE DE CROISIÈRE : environ 338 kilomètres/heure (210 milles/heure)
PLAFOND PRATIQUE : environ 7 833 mètres (25 700 pieds)
RAYON D’ACTION : environ 4 071 kilomètres (2 530 milles)

La barrette du Bomber Command

An Canada, la barrette du Bomber Command est décernée aux vétérans, qui, indépendamment de leur grade ou de leur rôle, ont servi un minimum d’un jour dans le Bomber Command entre le 3 septembre 1939 et le 8 mai 1945 (jour de la Victoire en Europe).

Compte tenu du fait que les succès du Bomber Command commencèrent sur le sol pour se concrétiser dans le ciel au‑dessus de la Forteresse de l’Europe, tous les vétérans canadiens du Bomber Command qui ont reçu la Médaille canadienne du volontaire (MCV), indépendamment de leur grade ou de leur rôle, sont admissibles à cette distinction. Les vétérans britanniques portent l’agrafe du Bomber Command sur l’Étoile de 1939‑1945.

Date de modification :