ARCHIVÉE - Des membres du personnel de la 14e Escadre prennent part à un entraînement interarmées avec les Forces armées portugaises

Cette page Web a été archivée dans le Web

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Article de nouvelles / Le 8 mai 2015

Le 413e Escadron de transport et de sauvetage a participé à un exercice avancé de recherche et de sauvetage (ASAREX) à Lajes, au Portugal, du 4 au 8 mai 2015, dans le but d’accroître la compréhension et la coopération entre les nations couvrant les opérations de recherche et sauvetage (SAR) dans l’Atlantique. 

Le 413e Escadron est basé à la 14e Escadre Greenwood en Nouvelle-Écosse. Les ressources de l’escadron qui participaient à l’exercice incluaient un CC-130H Hercules doté de tout l’équipage et de la configuration nécessaires à la SAR, ainsi qu’un équipage de CH-149 Cormorant agissant à titre d’observateurs et d’experts-conseils. L’ ASAREX comprenait des missions simulées de SAR de jour et de nuit, y compris la simulation d’une catastrophe aérienne majeure.

« Le fait de participer à un exercice de recherche et de sauvetage avec la Force aérienne et la Marine du Portugal est une rare occasion de développer notre interopérabilité avec une région voisine du dispositif de SAR dans l’Atlantique Nord, » a dit le colonel Iain Huddleston, commandant de la 14e Escadre. « Les membres du personnel du 413e Escadron vont acquérir une expérience importante qui pourra facilement se traduire en un rendement accru ici au pays. »

La plupart des 1 100 affectations annuelles de ressources militaires à des opérations de SAR s’effectuent dans le cadre d’interventions aéronautiques. L’hélicoptère CH-149 Cormorant est le principal aéronef à voilure tournante utilisé pour les interventions SAR. Il offre un excellent temps de réponse et une puissante capacité de vol stationnaire et de hissage. Les aéronefs à voilure fixe utilisés dans le cadre des opérations SAR, notamment le CC-130 Hercules et le CP-140 Aurora, offrent des capacités de recherche, et transportent tous de l’équipement spécialisé comme des trousses de survie largables, y compris des radeaux de sauvetage et des abris.

Habituellement, les CH-149 Cormorant et les CC-130 Hercules déployés aux fins d’une mission SAR ont à leur bord deux techniciens de SAR. Il s’agit de spécialistes ayant subi un entraînement rigoureux qui peuvent dispenser des soins médicaux sur place et assurer le sauvetage des aviateurs, des marins, et de toute autre personne en détresse dans des endroits reculés ou difficiles d’accès. Ayant suivi de l’instruction avancée en traumatologie et en survie terrestre et maritime et faisant appel à des techniques spécialisées de sauvetage, y compris le sauvetage en Arctique, le parachutisme, la plongée, l’escalade et le rappel, ces hommes et femmes ont sauvé la vie de milliers de personnes au pays.

Date de modification :