Don d’un CF-188 Hornet canadien au musée du Colorado

Article de nouvelles / Le 7 juillet 2016

Pour visionner les photos additionnelles, veuillez cliquer sur la photo dans la galerie d'images.

Major Jennifer Stadnyk

Le Air and Space Museum de la Peterson Air Force Base, à Colorado Springs, au Colorado, est fier d’être un des 12 musées de la force aérienne des États-Unis et le plus vieux musée de l’aviation du Colorado.

Situé sur le site historique de l’aérogare de passagers original de la ville de Colorado Springs, le musée présente fièrement des expositions et des aéronefs qui racontent l’histoire de la défense aérienne de l’Amérique du Nord. Parmi les aéronefs exposés se trouvent des intercepteurs de première génération de la United States Air Force (USAF), un avion d’alerte-radar et deux aéronefs canadiens. Il manquait toutefois au musée une pièce de l’histoire de la défense aérienne de l’Amérique du Nord.

Jusqu’à aujourd’hui.

Le 24 juin 2016, un troisième aéronef canadien a été dévoilé dans l’aéroparc du musée. En effet, le gouvernement du Canada a fait don d’un CF-188A Hornet (matricule 188723) au Programme du patrimoine de la USAF en gage de reconnaissance du partenariat fructueux et de longue date entre les États-Unis et le Canada pour le Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord (NORAD). L’aéronef a quitté la 3e Escadre Bagotville, au Québec, pour se rendre au Colorado.

« Nous sommes très heureux d’accueillir le Hornet dans la collection du Peterson Air and Space Museum », a dit la directrice du musée, Gail Whalen. « L’aéronef nous aidera à partager le patrimoine de collaboration des États-Unis et du Canada et les traditions qui donnent vie aux histoires des hommes et des femmes militaires de toutes les générations. »

Le don ne s’est pas réalisé du jour au lendemain. En 2013, le commandant adjoint du NORAD, le lieutenant-général Alain Parent et le général Tom Lawson, chef d’état-major de la Défense, ainsi que le précédent commandant adjoint du NORAD, ont discuté de l’absence au musée d’une représentation moderne de l’aviation du NORAD. Ils ont convenu que le musée bénéficierait de la présence d’un CF-188 Hornet mis hors service, cet aéronef ayant été utilisé par le Canada depuis 1984 au cours des missions du NORAD. Trois ans plus tard, leur vision prend forme.

Le gestionnaire de projet du don, le lieutenant-colonel Miguel Bernard, décrit les efforts des trois dernières années comme étant « un geste d’amour ». Beaucoup de coordination et de patience ont été nécessaires pour obtenir les approbations appropriées, mettre l’aéronef hors service, s’entendre sur le schéma des couleurs et superviser le démontage, le transport et le remontage de l’aéronef à Colorado Springs. Le jeu en valait la chandelle, dit-il.

Selon lui, la présence du Hornet dans l’aéroparc du musée sera un « symbole évocateur de l’engagement de nos deux pays un envers l’autre et de la défense partagée du continent ».

Le 24 juin 2016, la collectivité militaire et civile était présente à la cérémonie, tenue par le commandant de la 21st Space Wing, le colonel Douglas Schiess. Le commandant adjoint du NORAD, le lieutenant-général Pierre St-Amand, était l’invité d’honneur.

Le colonel Schiess a dit à l’auditoire que l’aéronef exposé symbolisait le « passage du temps » et que les chasseurs polyvalents modernes étaient maintenant représentés grâce à l’ajout du Hornet à la collection. 

Le lieutenant-général St-Amand, qui compte plus de 2 700 heures de vol à bord d’un Hornet et qui a déjà piloté l’aéronef opérationnel donné, l’a qualifié de « vieil ami ». Bien qu’il soit triste de voir un tel chasseur mis hors service, il convient que le Peterson Air and Space Museum est l’endroit le plus approprié pour l’exposer. Il termine en disant que « cet aéronef sera toujours le symbole de notre prospérité combinée et un monument de la coopération continue entre le Canada et les États-Unis. »

Le schéma des couleurs sur la dérive du CF-188 est un concept de M. Jim Belliveau, concepteur graphique depuis 1983 auprès du 410e Escadron d’entraînement opérationnel à l’appui tactique de la 4e Escadre Cold Lake, en Alberta. Il rend hommage au NORAD.

Le Hornet matricule 188723 a une longue histoire honorable, ayant volé pour l’Aviation royale canadienne et pour NORAD partout dans le monde, dans le cadre d’opérations et d’exercices d’entraînement. Quatre des pilotes de ce Hornet en particulier servent maintenant au quartier général du NORAD : le lieutenant-général St-Amand; le directeur du service des inspections du NORAD, le lieutenant-colonel Miguel Bernard; le sous-chef d’état-major adjoint du NORAD et du U.S. Northern Command, le lieutenant-colonel Mike French; et l’officier de quart des politiques et des plans stratégiques du NORAD, le major Chris Miller.

L’aéronef est inscrit à l’effectif au sein de la Force aérienne du Canada le 15 mai 1984 et il fait son premier vol au sein du 410e Escadron d’entraînement opérationnel à l’appui tactique à Cold Lake le 15 juin 1984.

Le major Stadnyk est officier canadien des Affaires publiques du NORAD et du USNORTHCOM à Colorado Springs.

Date de modification :