Fin de la mission de soutien à la paix au Mali

Galerie d'images

Liens connexes

Article de nouvelles / Le 3 septembre 2019

Cliquez sur la photo sous la rubrique « Galerie d'images » pour voir d'autres photos.

Ministère de la Défense nationale et Forces armées canadiennes

Après avoir participé à des opérations pendant plus d’un an au Mali, la Force opérationnelle aérienne (FOA) déployée à Gao a terminé sa mission le 31 août 2019.

Un aspect important du soutien multidimensionnel du Canada consistait notamment à fournir des capacités essentielles d’évacuation aéromédicale, de logistique et de transport dans le cadre de l’opération Presence, au Mali.

En juillet 2018, une FOA composée de 250 militaires et de huit hélicoptères CH-147F et CH-146 Griffon de l’Aviation royale canadienne s’est rendue à Gao, au nord du Mali, dans le cadre de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA). La FOA s’est révélée essentielle à la conduite des opérations des Nations Unies dans les régions éloignées et vulnérables du pays.

Pendant la mission, les militaires affectés à l’opération Presence ont effectué onze évacuations aéromédicales et accompli plus de 100 missions de transport. Lorsque les tâches de transport aérien ont pris fin, le 31 juillet 2019, les hélicoptères canadiens avaient transporté quelque 2 800 passagers et livré 167 829 kilogrammes de fret, accumulant plus de 4 000 heures de vol.

Pour faciliter une transition harmonieuse et efficace au nouveau détachement d’hélicoptères roumain, l’ARC a assuré quatre vols de transport aérien dans le théâtre d’opérations au moyen de CC-177 Globemaster pour soutenir le déploiement du personnel et de l’équipement roumains. Une petite équipe de transition canadienne aidera la Roumanie à se préparer à effectuer des opérations. Cette mesure permettra d’atténuer les perturbations de l’accès à des capacités cruciales pour les forces de la MINUSMA et de préparer le personnel roumain à mener des opérations fructueuses. Les militaires des FAC ont également rencontré des policiers canadiens affectés à la MINUSMA jusqu’en mars 2021 pour leur communiquer les leçons qu’ils ont apprises pendant leur travail au Mali.

« Les militaires des Forces armées canadiennes ont montré leur professionnalisme tout au long de la dernière année au Mali, dit le lieutenant‑général Mike Rouleau, commandant du Commandement des opérations interarmées du Canada. Réussir une mission de cette envergure dans un milieu complexe et exigeant nécessite beaucoup de débrouillardise, de patience et de détermination. Je suis plus qu’impressionné par le travail que notre personnel a accompli pour soutenir les opérations de paix en Afrique. »

Faits en bref

En mars 2018, le Canada a affecté une FOA à la MINUSMA pour une période d’un an. La FOA est devenue pleinement opérationnelle en août 2018 et a fourni à l’ONU un soutien essentiel en matière d’évacuation aéromédicale, de logistique et de transport.Depuis août 2018, environ 1 250 militaires des FAC ont participé à l’opération Presence au Mali en tant qu’officiers d’état‑major, de soutien logistique et d’opérations.

Les FAC ont commencé leur départ progressif du Mali le 31 juillet, lorsqu’ont pris fin les tâches de transport aérien. Pour réduire l’écart entre le départ de la FOA canadienne et l’arrivée de la Roumanie, la FOA a continué d’assurer des services d’évacuation aéromédicale au besoin jusqu’au 31 août.

Un petit nombre de militaires canadiens resteront dans la région jusqu’au rapatriement complet de l’équipement de la FOA, qui devrait se terminer au plus tard en janvier 2020. Toutefois, ce personnel n’assurera pas de services d’évacuation aéromédicale, de logistique et de transport; ces responsabilités incomberont à la Roumanie.


 

Joignez-vous à l'ARC : Osez vous surpasser

Les techniciens en météorologie observent, transmettent et prévoient les conditions météorologiques pour les opérations se déroulant sur les navires de guerre dans la Marine royale canadienne, dans les installations de l’Armée canadienne et dans les escadrons et les escadres de l’Aviation royale canadienne.

Leurs principales responsabilités sont les suivantes :

         - Observer et enregistrer les conditions météorologiques en surface, en mer et en altitude
         - Traiter, analyser et interpréter les informations à caractère météorologique
         - Faire fonctionner et assurer le maintien d’équipements et d’instruments météorologiques spécialisés
         - Informer le personnel de l’escadre, du navire ou de l’unité terrestre au sujet des conditions météorologiques actuelles et prévues
         - Prévoir les conditions météorologiques

http://forces.ca/fr/carriere/technicien-meteorologie/

Date de modification :