L’ARC aide Environnement Canada à surveiller la situation dans l’Arctique

Article de nouvelles / Le 5 décembre 2016

Cliquez sur la photo sous la rubrique « Galerie d'images » pour voir d'autres photos.

Par le capitaine Wright Eruebi

Le personnel de l’Aviation royale canadienne (ARC) a récemment effectué sa quatrième mission annuelle afin de déployer des bouées météorologiques dérivantes sur l’eau et les glaces de l’océan Arctique. L’objet de cette mission consistait à aider Environnement et Changement climatique Canada à surveiller la situation dans le Grand Nord.

Les équipages de l’ARC, aidés du personnel d’Environnement et Changement climatique Canada, ont lancé onze bouées d’un CC-130 Hercules de l’ARC le 3 octobre 2016. L’aéronef provenait du 424e Escadron de transport et de sauvetage, basé à la 8e Escadre Trenton, en Ontario.

L’ARC fournit les aéronefs utilisés pour transporter les scientifiques et leur équipement à destination et en provenance de l’Arctique, mais c’est Environnement et Changement climatique Canada qui dirige le projet.

Le Service météorologique du Canada s’appuie sur les données recueillies par les bouées dans l’Arctique afin de diffuser en tout temps des prévisions détaillées sur l’état des glaces et de la mer. La fonte continue des glaces arctiques a augmenté la circulation maritime récréative et commerciale dans la région. Or, les marins qui traversent l’Arctique pour le commerce ou les loisirs doivent pouvoir s’appuyer sur des prévisions fiables concernant les conditions météorologiques et l’état des glaces et de la mer afin d’assurer leur survie.

Le partenariat entre l’ARC et Environnement et Changement climatique Canada a débuté en 2011. Depuis, les deux organisations collaborent afin de déployer dans l’océan Arctique canadien une série de bouées météorologiques dérivantes.

Date de modification :