ARCHIVÉE - L’entraînement sur l’Aurora occupe l’avant scène des nouveaux simulateurs

Cette page Web a été archivée dans le Web

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Article de nouvelles / Le 12 mai 2015

Par Bill Brown

Le simulateur de mission opérationnelle (SMO) de l’avion de patrouille à grand rayon d’action CP-140M Aurora, récemment installé, fait maintenant l’objet d’évaluations rigoureuses au Centre de simulation Thorney Island du 404e Escadron de patrouille à longue portée et d’entraînement à la 14e Escadre Greenwood, en Nouvelle‑Écosse. 

Ce simulateur de mission du personnel navigant hautement immersif, construit et livré par General Dynamics Canada (GDC) et ses sous‑traitants, permettra d’offrir un entraînement avancé pendant la durée de vie utile de l’Aurora. Les évaluations, ainsi que l’instruction qui suivra sur le fonctionnement et la maintenance du simulateur, sont des préalables à l’acceptation du SMO, qui devrait avoir lieu cet été.

Une équipe d’instructeurs‑opérateurs civils hautement compétents et motivés du ministère de la Défense nationale (MDN) au 404e Escadron ont travaillé en étroite collaboration avec le bureau de gestion du projet et les entrepreneurs pour voir à ce que le simulateur fournisse le meilleur entraînement qui soit en appui à la préparation opérationnelle.

Le nouveau SMO permettra bientôt d’offrir un entraînement dans tous les domaines des opérations de mission du CP-140M Aurora, y compris la recherche et le sauvetage, la surveillance sous-marine, la surveillance des approches maritimes et arctiques du Canada et la surveillance et la reconnaissance des champs de bataille terrestres. Pour fournir cet entraînement, les instructeurs‑opérateurs du simulateur du 404e Escadron doivent garder à jour leurs connaissances sur les tactiques de l’Aurora et les tactiques, les techniques et les procédures des amis et des ennemis possibles.

Comme précisé dans la Stratégie de simulation de l’Aviation royale canadienne, dans le futur, le SMO pourra se brancher à d’autres simulateurs de mission et d’entraînement aux procédures. Pendant les activités d’entraînement de missions réparties, à partir de ce simulateur, le personnel navigant de l’Aurora pourra travailler avec des pilotes dans les simulateurs du chasseur CF-188 Hornet et de l’hélicoptère maritime CH-148 Cyclone, et mener des exercices avec les équipages des navires et des sous‑marins de la Marine royale canadienne dans leurs simulateurs, de même qu’avec n’importe quel participant qui se joint à l’exercice par l’entremise du réseau du MDN.

Le SMO, qui devra bientôt être disponible pour l’entraînement complet du personnel navigant de l’Aurora, est l’un des derniers jalons du Projet de modernisation progressive de l’Aurora – Phase III. Ce simulateur permettra de faire en sorte que la vision du 404e Escadron (« les meilleures gens, le meilleur entraînement et la meilleure unité d’entraînement opérationnelle ») demeure aussi vraie que jamais.

Le Centre de simulation Thorney Island est nommé d’après Thorney Island en Angleterre, où le 404e Escadron a été mis sur pied en 1941.

Cet article a paru à l’origine dans le numéro du 27 avril 2015 du journal The Aurora.

Date de modification :