ARCHIVÉE - L’exercice Vigilant Bear valide le plan d’intervention d’urgence de la 9e Escadre Gander

Cette page Web a été archivée dans le Web

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Galerie d'images

Liens connexes

Article de nouvelles / Le 17 novembre 2015 / Numéro de projet : rcaf-20151116-01

Par le capitaine Craig Butt

Du 26 au 30 octobre 2015, quelque 70 membres des Forces armées canadiennes se sont rendus dans la région de Buchans, à Terre‑Neuve‑et‑Labrador, où ils ont pris part à des scénarios vraisemblables simulant l’écrasement d’un aéronef militaire dans une région austère située à près de 200 kilomètres de l’escadre.

Les scénarios ont permis d’éprouver la capacité de la 9e Escadre à intervenir en cas d’urgence et de confirmer son plan d’intervention d’urgence. Les participants comprenaient des membres de la 9e Escadre Gander, de la 91e Escadrille du génie construction, du détachement de Gander de la Station des Forces canadiennes (SFC) Leitrim, du 103e Escadron de recherche et sauvetage, du 5e Groupe de patrouille des Rangers canadiens et de la SFC St. John’s, ainsi que des représentants de la division responsable de la protection des poissons et de la faune et de Central Health, de même que des agents de la Gendarmerie royale du Canada.

Durant l’exercice d’entraînement de campagne, qui s’échelonnait sur plusieurs jours, des équipes de recherche de la 9e Escadre, assistées par des Rangers canadiens, devaient repérer le lieu d’écrasement de l’aéronef, soigner les « blessés », puis les évacuer vers des installations médicales locales.

Le déplacement d’un si grand nombre de personnes vers le centre de Terre‑Neuve‑et‑Labrador en vue de l’exercice a permis de mener une évaluation exhaustive de l’interopérabilité de la 9e Escadre avec d’autres unités des Forces armées canadiennes, des ministères du gouvernement fédéral et provincial et d’autres organisations non gouvernementales.

Date de modification :