La 22e Escadre participe à un exercice virtuel international

Article de nouvelles / Le 10 décembre 2019

Cliquez sur la photo sous la rubrique « Galerie d’images » pour voir d’autres photos.

Pendant que des militaires du 404e Escadron de patrouille à longue portée et d’entraînement prenaient part à l’exercice Coalition Virtual Flag 19-4 à Greenwood, en Nouvelle-Écosse, des militaires de la 22e Escadre y participaient à North Bay, en Ontario.

Par la capitaine Leah Pierce

Du 9 au 20 septembre 2019, quatorze militaires de la 22e Escadre et base des Forces canadiennes North Bay, en Ontario, où se trouve le Secteur de la défense aérienne du Canada (SDAC), ont pris part à Coalition Virtual Flag 19-4, un exercice international d’entraînement par simulation qui permet de reproduire de grandes opérations de combat.

Bien que l’exercice ait lieu quatre fois par année, et que seulement le quatrième volet soit accessible aux participants étrangers, c’est la deuxième fois qu’il se déroule à la 22e Escadre et la première fois au Centre d’instruction tactique, ouvert depuis peu. 

L’exercice Coalition Virtual Flag se déroule dans un milieu virtuel et vise à préparer les combattants à des situations de combat au moyen de l’intégration opérationnelle des forces. Pendant l’exercice de cette année, les membres du personnel du SDAC ont profité d’une occasion unique d’intégration qui englobait l’exécution simultanée de missions touchant plusieurs domaines dans l’édifice Sergeant David L. Pitcher.

« Le fait d’utiliser le Centre d’instruction tactique pendant l’exercice Coalition Virtual Flag 19-4 a permis la participation d’une équipe de mission pleinement fonctionnelle, ce qui aide la prochaine génération de gestionnaires de combat aérien et d’opérateurs – Contrôle aérospatial à mieux se préparer à mener les missions du NORAD au pays et les opérations de déploiement à l’étranger », explique le colonel Mark Lachapelle, commandant de la 22e Escadre.

L’exercice réunissait quatre pays, soit le Canada, les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Australie, représentés respectivement par l’Aviation royale canadienne, la United States Air Force, la Royal Air Force et la Royal Australian Air Force.

L’exercice Coalition Virtual Flag, qui existe depuis 19 ans, a lieu dans le cadre d’une activité annuelle d’entraînement. Il vise à confirmer l’interopérabilité et à mettre en pratique des procédures de défense qui permettent aux participants de faire l’expérience, de manière peu coûteuse, des paramètres de mission qui comprennent les domaines aérien, terrestre, maritime, spatial, du cyberespace et du renseignement au moyen de simulations et de technologies virtuelles.


 

Joignez-vous à l'ARC : Osez vous surpasser

Les officiers du contrôle aérospatial contribuent aux opérations aériennes en fournissant des services de contrôle de la circulation aérienne et en assurant le contrôle des armes aériennes. 

Ils sont chargés de la surveillance aérospatiale, de l’alerte et du contrôle des objets aéroportés dans l’espace aérien canadien. En tant que partie intégrante du système canadien de navigation aérienne, les officiers du contrôle aérospatial assurent également le contrôle des aéronefs civils et militaires dans le cadre d’opérations de combat et d’instruction partout dans le monde.

http://forces.ca/fr/carriere/officier-controle-aerospatial/

Date de modification :