La flotte d’avions ravitailleurs CC-150 Polaris atteint un jalon pour le NORAD

Galerie d'images

Article de nouvelles / Le 20 juillet 2020

Affaires publiques de la Région canadienne du NORAD

Le 1er juillet 2020, la flotte d’avions ravitailleurs CC-150 Polaris de l’Aviation royale canadienne (ARC) et de la Région canadienne du NORAD (RC NORAD) a atteint la capacité opérationnelle initiale. Cette flotte est exploitée par le 437e Escadron de transport, à Trenton, en Ontario.

Ce jalon, autrement connu sous l’acronyme « COI », est l’étape de validation de la capacité de la flotte de s’acquitter non seulement de son rôle permanent de transport aérien stratégique et de ravitaillement en vol pour les opérations nationales et à l'étranger, mais également pour le NORAD, notamment dans les opérations dans le Nord et en Arctique.

Les principales missions que la flotte pourra désormais mener sont similaires à celles que le NORAD mène en réponse aux incursions de la Russie dans les zones d’identification du Canada et des États-Unis dans l’Arctique, telles que les missions menées les 16, 24 et 27 juin 2020.

Avant l’atteinte de ce jalon, c'est la flotte vieillissante d’avions de transport et de ravitaillement aérien CC-130H/T de l’ARC qui devait principalement  assumer ce rôle. Ces avions sont maintenant graduellement retirés du service, parce qu’ils seront bientôt remplacés dans leur rôle principal de recherche et de sauvetage par la nouvelle flotte d’avions de recherche et de sauvetage CC-295 que le gouvernement du Canada vient d’acquérir.

 « Le ravitailleur CC-150 est un excellent appareil pour le mandat de la RC NORAD. Il est rapide, fiable et extrêmement polyvalent dans sa capacité de nous aider à réaliser nos missions », explique le brigadier-général Ed « Hertz » Vaughan, commandant adjoint de la RC NORAD.

« Quand le NORAD confie à notre région la tâche de déployer des chasseurs CF-18 dans le Nord, le ravitailleur Polaris fait maintenant partie de l’équation, pour aider à défendre nos approches et à nous garder en sécurité. »

Le jalon de COI a été validé pendant un déploiement réel du RC NORAD à Yellowknife et à Inuvik, dans les Territoire du Nord-Ouest, pendant la fin de semaine du 13 juin. Le CC-150 Polaris a volé vers le nord, pour rejoindre les chasseurs CF-18 au-dessus de la mer de Beaufort, où il a procédé au ravitaillement aérien des chasseurs.

Le ravitailleur en vol Polaris est une version similaire de l’avion CC-150 Polaris qui est configuré pour transporter des passagers, un peu comme les avions de ligne. La variante de ravitaillement a toutefois moins de sièges, mais peut transporter une plus grande cargaison et plus de carburant.


 

Joignez-vous à l'ARC : Osez vous surpasser

Les officiers du contrôle aérospatial contribuent aux opérations aériennes en fournissant des services de contrôle de la circulation aérienne et en assurant le contrôle des armes aériennes. 

Ils sont chargés de la surveillance aérospatiale, de l’alerte et du contrôle des objets aéroportés dans l’espace aérien canadien. En tant que partie intégrante du système canadien de navigation aérienne, les officiers du contrôle aérospatial assurent également le contrôle des aéronefs civils et militaires dans le cadre d’opérations de combat et d’instruction partout dans le monde.

http://forces.ca/fr/carriere/officier-controle-aerospatial/

Date de modification :