ARCHIVÉE - La Force aérienne commémorée dans le Septième Livre du Souvenir

Cette page Web a été archivée dans le Web

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Article de nouvelles / Le 3 novembre 2015

Par Richard E. Gower, avec de dossiers de Joanna Calder

Au Service du Canada : Le Septième Livre du Souvenir sert à consigner les noms des hommes et des femmes des Forces armées canadiennes qui ont sacrifié leur vie au service du Canada depuis le 1er octobre 1947. C’est un ouvrage particulièrement poignant pour les membres de l’Aviation royale canadienne (ARC), car un fort pourcentage des personnes dont le nom y figure provient de la Force aérienne en raison des dangers inhérents au vol, que ce soit en temps de paix ou de guerre.

« Quand viendront l’heure du crépuscule et celle de l’aurore,
nous nous souviendrons d’eux. »

« Le Canada se souvient. » Quatre mots tout simples, mais lourds de sens. C’est le nom d’un programme d’Anciens Combattants Canada, qui vise à rappeler aux Canadiens et aux Canadiennes les réalisations et les sacrifices des personnes qui ont donné leur vie pour le pays.

De fait, le Canada se souvient de ceux et celles qui ont consenti le sacrifice ultime pour leur pays, et il met tout en œuvre pour s’assurer que leurs noms restent gravés dans notre mémoire collective.

L’une des manifestations tangibles de ce devoir de mémoire est la série des Livres du Souvenir qui sont conservés dans la Chapelle du Souvenir au Parlement. On y trouve les noms de plus de 118 000 Canadiens et Canadiennes qui, en raison de leur service militaire, sont morts au cours d’une guerre ou d’un grand conflit, ou en temps de paix, depuis 1884 jusqu’à nos jours.

Tous les jours à 11 h, une cérémonie a lieu dans la Chapelle du souvenir, dans le cadre de laquelle une page de chacun des sept livres du souvenir est tournée.

Au service du Canada : Le Septième Livre du Souvenir est le plus récent de ces registres uniques. Dédié le 11 novembre 2005 par la gouverneure générale du Canada, à l’occasion de l’Année de l’ancien combattant, il commémore les Canadiens et les Canadiennes qui ont perdu la vie au nom de leur pays, depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale jusqu’à maintenant. Les seuls Canadiens et Canadiennes qui n’y sont pas mentionnés sont ceux qui sont morts au service de leur pays pendant la guerre de Corée; leur souvenir est conservé dans un livre qui leur est propre.

Au service du Canada est un document évolutif, car on continue d’y ajouter des noms au besoin. De nouveaux noms continuent aussi d’être vérifiés et consignés dans les addenda des six autres livres du souvenir. Parmi les noms les plus récents ayant été inscrits au livre figure celui du Sergent Janick Gilbert, un technicien en recherche et sauvetage (SAR) qui est mort au cours d’une mission SAR dans l’Arctique le 27 octobre 2011.

En tant qu’œuvres d’art conçues de façon à pouvoir durer plus de 500 ans, les Livres du Souvenir sont composés de divers matériaux, dont l’érable piqué, le cuir de veau et le papier vélin. Au service du Canada se distingue des autres livres par des enluminures qui ont été ajoutées à la bordure de cuir et dans les pages, et qui illustrent l’évolution de la structure de commandement et des diverses branches des Forces canadiennes depuis 1947. Aucune distinction n’est faite entre les branches, si ce n’est pour la disposition des noms sur une page donnée du Livre.

Le lieutenant-colonel (à la retraite) Syd Burrows, un ancien pilote de chasseur de l’ARC qui habite en Colombie-Britannique, est une des personnes à l’origine d’Au service du Canada. En 2004, il a reçu une mention élogieuse du ministre des Anciens Combattants pour le travail qu’il a accompli afin d’assurer la création de ce registre remarquable :

« En tant que directeur régional (Pacifique) de l’Association de l’ARC, le [lieutenant-colonel] Burrows a déposé une proposition concernant la création du Septième Livre du Souvenir qui commémorerait les gardiens de la paix et les membres de la Marine, de l’Armée et de la Force aérienne ayant perdu la vie dans l’exercice de leurs fonctions en temps de paix et pendant la guerre froide. La proposition a été adoptée rapidement par l’Association de la Force aérienne et présentée officiellement au ministre des Anciens Combattants. M. Burrows a exercé des pressions pendant 10 ans auprès de diverses associations d’anciens combattants afin d’obtenir leur appui pour ce projet. Ces années d’efforts et de travail en équipe ont porté leurs fruits. En 2002, on a annoncé la création du Septième Livre du Souvenir, qui serait exposé avec les six autres livres dans la Chapelle du Souvenir de la Tour de la Paix, située sur la colline du Parlement, à Ottawa. Grâce à son dévouement et à sa persévérance, le [lieutenant-colonel] Burrows a contribué de façon remarquable à perpétuer le souvenir des réalisations des anciens combattants du Canada et des sacrifices qu’ils ont consentis. »

Lorsque le livre Au service du Canada a été créé, on a voulu s'assurer qu’il contiendrait les noms de tous les membres de la Force aérienne qui sont décédés tant pendant l’entraînement que pendant des opérations aériennes depuis 1947. Le brigadier-général (maintenant à la retraite) Dwight Davies, a été à l’origine de la recherche et de l’inscription des noms de tous les membres de la Force aérienne.

« Être au service de son pays est une des vocations les plus nobles », a‑t‑il dit. « Le 11 novembre 2005, les Canadiens ont pris des mesures pour reconnaître à tout jamais le lourd tribut payé en leur nom par nos compagnons de la Force aérienne. En inscrivant leur nom dans le Septième Livre du Souvenir, le Canada leur a rendu un juste hommage et a immortalisé leur souvenir. »

« Je vous invite à prendre le temps de chercher leur nom dans le livre et à vous rappeler les moments que vous avez partagés et les défis que vous avez surmontés ensemble, a-t-il ajouté. Nous ne les oublierons jamais. »

Pour voir les pages de chacun des Livres du Souvenir et faire une visite virtuelle de la Chapelle du Souvenir, rendez‑vous au site Web d’Anciens Combattants Canada. On y trouve aussi un calendrier indiquant le jour où chaque page sera exposée dans la Chapelle du Souvenir, afin que les amis et la famille puissent organiser une visite en vue de voir les noms de leurs êtres chers. Le site Web du Mémorial virtuel de guerre du Canada contient de l’information sur chacun de nos disparus.

 

LES LIVRES DU SOUVENIR
(Les chiffres peuvent changer – veuillez consulter le site Web d’Anciens Combattants Canada pour obtenir les renseignements à jour.)
Première Guerre mondiale : Plus de 66 000 noms
Seconde Guerre mondiale : Plus de 44 000 noms
Terre-Neuve : Plus de 2 300 noms
Guerre de Corée : Plus de 500 noms
Guerre d’Afrique du Sud et Expédition sur le Nil : Presque 300 noms
Marine marchande : Plus de 1 600 noms
Au Service du Canada : Plus de 1 800 noms

 

Date de modification :