La Force opérationnelle aérienne du Canada termine sa mission en Roumanie

Article de nouvelles / Le 6 janvier 2020

Cliquez sur la photo sous la rubrique « Galerie d'images » pour voir d'autres photos.

Ministère de la Défense nationale et Forces armées canadiennes

La Force opérationnelle aérienne du Canada en Roumanie (FOA-Roumanie) a terminé sa mission de quatre mois dans le cadre des activités renforcées de police aérienne de l’OTAN. La FOA-Roumanie est la composante aérienne de l’opération Reassurance, la participation du Canada aux mesures d’apaisement et de dissuasion de l’OTAN en Europe centrale et en Europe de l’Est.

« L’OTAN est l’alliance militaire et politique la plus fructueuse au monde, dit Harjit Singh Sajjan, ministre de la Défense nationale. La participation du Canada à la Force opérationnelle aérienne en Roumanie illustre le soutien continu qu’il apporte à l’OTAN, l’une de ses relations multilatérales les plus importantes. Je remercie de leur contribution tous ceux et toutes celles qui ont soutenu la force opérationnelle. Votre travail montre à nos amis et à nos alliés que le Canada se tiendra toujours côte à côte avec eux. »

Amorcée en 2014, l’opération Reassurance s’est révélée essentielle pour illustrer le dévouement du Canada à ses alliés de l’OTAN. Dans le cadre des activités renforcées de police aérienne menées par l’OTAN, l’opération soutient la défense collective de l’OTAN, montrant ainsi la force et la solidarité de l’Alliance à tout adversaire potentiel dans l’espace aérien.

« L’opération Reassurance comprend le travail des Forces armées canadiennes visant à soutenir les activités de police aérienne de l’OTAN et témoigne de la volonté et de la capacité du Canada de réagir aux crises internationales et de collaborer avec ses alliés de l’OTAN, dit le lieutenant-général Michael Rouleau, commandant du Commandement des opérations interarmées du Canada. Au cours des quatre derniers mois, dans le cadre de la Force opérationnelle aérienne en Roumanie, le personnel des Forces armées canadiennes a fait preuve, une fois de plus, du professionnalisme et des compétences exceptionnels auquel l’OTAN s’attend désormais du Canada. Je vous félicite de l’excellent travail que vous avez accompli. »

La FOA-Roumanie comptait quelque 135 militaires des Forces armées canadiennes et cinq CF-188 Hornet. Les membres de la FOA-Roumanie, issus principalement du 401e Escadron d’appui tactique, jouissaient de l’appui du personnel d’un bout à l’autre du Canada, tout particulièrement de la 2e Escadre expéditionnaire de la Force aérienne, de la 3e Escadre Bagotville et de la 19e Escadre Comox. Leur mission terminée, les CF‑188 Hornet de la FOA-Roumanie et leur équipage rentreront au Canada en janvier 2020.

En plus des activités renforcées de police aérienne, les militaires de la FOA-Roumanie se sont entraînés régulièrement avec leurs homologues roumains. Ces entraînements touchaient notamment les opérations de vol, les interventions d’urgence, la sécurité des vols, l’entretien des aéronefs, le commandement et le contrôle, ainsi que la police militaire. De plus, la FOA‑Roumanie a également pris part à plusieurs exercices interarmées multinationaux, dont l’exercice Silver Arrow, en Lettonie, l’exercice Blue Bridge 19 et l’exercice Ramstein Dust.

« C’était un immense honneur pour les militaires de la Force opérationnelle aérienne en Roumanie de 2019 de collaborer avec leurs alliés roumains et ceux de l’OTAN dans la région, dit le lieutenant-colonel Forrest Rock, commandant de la Force opérationnelle aérienne en Roumanie. Que ce soit en remplissant leur mandat visant à appuyer les activités renforcées de police aérienne de l’OTAN ou en tirant parti d’une multitude d’exercices interarmées multinationaux avec leurs homologues roumains d’équipages de MiG-21 et de F-16, ainsi qu’avec des militaires roumains et français, les Forces navales des États‑Unis, la force aérienne bulgare ou la Force opérationnelle en Lettonie, leur travail a montré clairement la fiabilité du Canada et son dévouement à la défense collective de l’OTAN, tant sur le plan de la dissuasion que de l’apaisement. »

« Les militaires de la force opérationnelle ont une fois de plus montré la valeur et les capacités des Forces armées canadiennes, tout en consolidant la réputation du Canada en tant que partenaire de défense fiable, ajoute le lieutenant-colonel Rock. »

Il s’agit du quatrième déploiement de la FOA du Canada en Roumanie dans le cadre de l’opération Reassurance. Le premier déploiement de la FOA s’est déroulé d’avril à août 2014, à la 71e base aérienne de la force aérienne roumaine, à Câmpia Turzii, puis les deux autres ont été menés de septembre à décembre 2017 et 2018, à Constanta.

Les activités renforcées de police aérienne de l’OTAN constituent une mission de défense collective en temps de paix qui vise à protéger l’intégrité de l’espace aérien de l’Alliance. Elles s’inscrivent dans les mesures d’apaisement et de dissuasion prises par l’OTAN en 2014 suivant l’annexion illégale et illégitime de la Crimée par la Russie.


 

Joignez-vous à l'ARC : Osez vous surpasser

Les techniciens en météorologie observent, transmettent et prévoient les conditions météorologiques pour les opérations se déroulant sur les navires de guerre dans la Marine royale canadienne, dans les installations de l’Armée canadienne et dans les escadrons et les escadres de l’Aviation royale canadienne.

Leurs principales responsabilités sont les suivantes :

         - Observer et enregistrer les conditions météorologiques en surface, en mer et en altitude
         - Traiter, analyser et interpréter les informations à caractère météorologique
         - Faire fonctionner et assurer le maintien d’équipements et d’instruments météorologiques spécialisés
         - Informer le personnel de l’escadre, du navire ou de l’unité terrestre au sujet des conditions météorologiques actuelles et prévues
         - Prévoir les conditions météorologiques

http://forces.ca/fr/carriere/technicien-meteorologie/

Date de modification :