La gouverneure générale Julie Payette reçoit l’insigne d’astronaute de l’ARC

Article de nouvelles / Le 14 novembre 2017

Cliquez sur la photo sous la rubrique « Galerie d'images » pour voir d'autres photos.

Affaires publiques de l’ARC

L’insigne de vol des astronautes de l’Aviation royale canadienne (ARC), aussi appelé « ailes » d’astronaute, a été créé en 2000. Le colonel (retraité) Chris Hadfield a été le premier à porter cet insigne, après son second vol dans l’espace, en 2001. Son Excellence la très honorable Julie Payette, gouverneure générale et commandante en chef du Canada, est devenue la deuxième personne à porter cet insigne.

Le major-général Blaise Frawley, commandant adjoint de l’ARC, a officiellement présenté les ailes à la gouverneure générale le 10 novembre 2017, au nom du lieutenant-général Michael Hood, commandant de l’ARC. Mme Payette a porté l’insigne sur son uniforme de l’ARC pour la première fois cette année, à l’occasion de la cérémonie nationale du jour du Souvenir.

Quoique la gouverneure générale Julie Payette n’ait pas servi dans l’ARC, en sa qualité de commandante en chef du Canada, elle peut porter l’uniforme et les attributs militaires, y compris la décoration des Forces canadiennes, et, dans son cas, parce qu’elle est astronaute, l’insigne d’astronaute de l’ARC.

Lors de sa préparation aux missions spatiales, la gouverneure générale Payette a obtenu son brevet de pilote commercial et le grade de capitaine à bord du CT-114 Tutor, avion qu’utilisent les Snowbirds, équipe de voltige aérienne de l’ARC. Elle a obtenu sa qualification militaire de vol aux instruments en 1997 et compte à ce jour plus de 1300 heures de vol.

« C’est avec grand honneur que je présente cet insigne d’astronaute bien mérité à la gouverneure générale Julie Payette. Ce sera un privilège pour nous de le voir sur ses uniformes des Forces armées canadiennes », a dit le lieutenant-général Hood. « J’estime que ses grandes réalisations, qu’il s’agisse d’obtenir ses qualifications en aviation, d’aller dans l’espace ou de devenir notre commandante en chef, font d’elle une personne qui incarne véritablement la devise de l’ARC, "Telle est la voie vers les étoiles" ».

La conception de l’insigne d’astronaute

L’insigne aux ailes dorées présenté au colonel Hadfield a été mis à jour pour s’harmoniser au thème argenté qui est maintenant en usage pour les uniformes de l’ARC. La conception des ailes d’astronaute est fondée sur les ailes d’aigle étendues et la couronne de l’insigne des équipages de vol terrestres. L’insigne est composé d’une feuille d’érable argentée s’élevant au-dessus de la Terre au-dessus d’une traînée de gaz de fusée stylisée. Le quadrillage argenté de la Terre en dessous forme une flèche qui pointe vers l’espace.

Les étoiles blanches éparpillées dans l’espace noir autour de la feuille d’érable montrent que la Terre fait partie de l’univers et incarne la devise de l’ARC, Sic itur ad astra, « Telle est la voie vers les étoiles ». Comme sur tous les insignes d’équipage, une couronne de laurier rouge entoure la partie centrale.

Admissibilité

Les militaires de l’ARC peuvent porter l’insigne d’astronaute sur l’uniforme distinctif de leur élément dès qu’ils ont accompli la formation approuvée d’astronaute de l’Agence spatiale canadienne et un vol dans l’espace. Si un militaire de l’ARC peut déjà porter un insigne d’équipage aérien (p. ex., pilote, mécanicien de vol, officier des systèmes de combat aérien, etc.), il continue de porter cet insigne jusqu’à ce qu’il ait droit de porter l’insigne d’astronaute. Après son premier vol dans l’espace, il peut remplacer l’insigne d’équipage aérien par l’insigne d’astronaute.

La NASA permet à tous les membres du corps des astronautes de porter l’insigne d’astronaute civil sur l’uniforme de la NASA. Ainsi, le lieutenant-colonel Joshua Kutryk et le colonel Jeremy Hansen ont l’option de porter leur insigne de pilote militaire ou leur insigne d’astronaute civil jusqu’à ce qu’ils accomplissent leur premier vol dans l’espace.

Date de modification :