Le 419e Escadron dévoile le CT-155 Hawk à l’occasion de son 75e anniversaire

Article de nouvelles / Le 3 juin 2016

Aviation royale canadienne

Pour souligner son 75e anniversaire, le 419e Escadron « Ville de Kamloops » a dévoilé son CT-155 Hawk fraîchement peint lors d’une cérémonie tenue le 2 juin 2016 à la 4e Escadre Cold Lake (Alberta).

Conçu par l’artiste Jim Belliveau de la 4e Escadre, le schéma de couleurs de l’appareil capture des moments de l’histoire de la Seconde Guerre mondiale au cours de laquelle cette unité a été maintes fois décorée. Il s’agit d’un CT-155 Hawk, numéro d’enregistrement 155217, de la flotte des avions-écoles Hawk qui servaient à l’entraînement initial des pilotes de chasse (EIPC) à Cold Lake (Alberta), où se trouve le 419e Escadron, qu’on surnommait affectueusement « Moosemen » depuis la Seconde Guerre mondiale jusqu’à ce jour. L’entrepreneur du NFTC CAE a accepté de peindre l’appareil en l’honneur de cet anniversaire. 

« Aujourd’hui, les ‘Moosemen’ ont de quoi être fiers », a dit le lieutenant-colonel Mike « Moose » Grover, commandant du 419e Escadron. « Je tiens à remercier du fond du cœur Jim Belliveau, pour avoir créé le schéma des couleurs, l’équipe de peintres de la Flying Colours Corporation à Peterborough, en Ontario, et CAE, pour son soutien financier et ses services de maintenance, qui ont permis de mener ce projet à bien.

« Ce magnifique oiseau coloré symbolise bien plus que notre 75e anniversaire : il représente le respect que l’Aviation royale du Canada voue à son patrimoine et à son histoire, sans compter qu’il fait en sorte que les générations futures continueront d’honorer les sacrifices et les contributions des nombreux vétérans qui nous ont précédés ».

Le motif de camouflage est une application stylisée de la superstructure vert et brun du Bomber Command de la Seconde Guerre mondiale, combinée avec l’intrados tout noir, qui masquait l’appareil par le bas dans le ciel nocturne période au cours de laquelle les Alliés menaient la plupart de leurs opérations de bombardement en temps de guerre. L’indicatif d’appel VR-W et la dédicace sur le nez de l’appareil (avec un W jaune) tirent leur origine du bombardier Wellington piloté par le lieutenant-colonel d’aviation John « Moose » Fulton, premier et célèbre commandant de l’unité en 1941.

L’insigne de l’orignal sur le nez et l’enregistrement KB799 appartiennent à l’époque du 419e Escadron, et le dessin du nez d’« Orignal » est le plus ancien de l’unité. Les cocardes sur les ailes sont une représentation stylisée des marques de style ancien de l’Aviation royale du Canada (ARC), avec l’ajout de la feuille d’érable au centre (cercle étau) permettant de relier les marques de l’époque de la guerre à ceux d’aujourd’hui, tandis que l’insigne de dérive et les cocardes de côté sont de l’ARC du temps de la guerre.

À titre d’escadron « Ville de Kamloops », le 419e Escadron organise également une fin de semaine de rassemblement du 8 au 10 juillet 2016 à Kamloops, en Colombie-Britannique, pour souligner son 75e anniversaire et pour célébrer ses liens avec la Ville. Au programme de la fin de semaine figureront la relance du club Fulton « Moose », la parution d’un livre d’histoire, un défilé du droit de cité, un défilé aérien et une exposition d’aéronefs, le tout se terminant samedi soir par un dîner de gala officiel.

Le 419e Escadron « Ville de Kamloops », basé à Cold Lake, est une unité satellite de la 15e Escadre Moose Jaw (Saskatchewan) qui est le centre d’instruction du personnel navigant de l’ARC.

Pour de plus amples renseignements, consultez la page Facebook de l'événement « Moose Squadron »

Date de modification :