Le Cours de la puissance aérienne et spatiale dans les opérations permet de briser le « cloisonnement »

Article de nouvelles / Le 4 janvier 2019

Cliquez sur la photo sous la rubrique « Galerie d’images » pour l'agrandir.

Par le capitaine Robert W. MacKenzie, aidé de la major Jen Campbell

L’ARC fournira aux FAC une puissance aérienne pertinente, adaptée et efficace afin que celles-ci puissent surmonter les difficultés d’aujourd’hui et de demain en matière de défense. – Mission de l’ARC

La major Jen Campbell, de l’équipe de soutien aux familles de la 1re Division aérienne du Canada, et le capitaine Robert MacKenzie, de la 9e Escadre Gander, à Terre-Neuve-et-Labrador, ont suivi le Cours de la puissance aérienne et spatiale dans les opérations (CPASO) à l’automne 2018 au Centre de guerre aérospatiale de l’Aviation royale canadienne (CGAA), situé à la 8e Escadre Trenton, en Ontario. Le CPASO, une formation intensive de 30 jours, permet de former des officiers soucieux des domaines aérien et spatial afin qu'ils puissent évaluer, planifier et assigner des opérations aérospatiales dynamiques et complexes.

En tant que réservistes de la Force aérienne participant au CPASO, la major Campbell et le capitaine MacKenzie avaient des points de vue particuliers à communiquer pendant le cours. C’est d’ailleurs l’un des plus grands avantages du CPASO. Comme celui-ci comptait 36 stagiaires, il y avait une grande variété d’horizons et d’expériences desquels apprendre. L’instruction a également amené tous les participants à briser le « cloisonnement » et à apprendre les uns des autres dans un milieu collaboratif. Pendant tout le cours, spécialistes du soutien et spécialistes des opérations se sont entraidés au quotidien.

Le CPASO offre un milieu d’apprentissage conçu pour permettre aux stagiaires de remettre en question les idées reçues, de faire des erreurs et d’élargir leurs compétences.

« La participation au CPASO est essentielle au perfectionnement des officiers de la Force aérienne, mentionne le capitaine MacKenzie. Tous les jours, je surmontais des difficultés qui me permettaient d’approfondir mes connaissances, et le CPASO m’a donné l’occasion d’acquérir de nouvelles compétences que je peux désormais utiliser à la 9e Escadre. De plus, je peux maintenant travailler efficacement dans divers milieux opérationnels. »

Par ailleurs, l’apprentissage se faisait de façon rapide et stimulante. Tous les jours, les stagiaires, peu importe leur expérience, étaient exposés à de nouvelles idées et à la façon de les appliquer en vue de les intégrer à l’ensemble de leurs compétences. Ils exerçaient et valorisaient la pensée critique au quotidien, jusqu’à ce qu’elle devienne la norme plutôt que l’exception.

De plus, le programme faisait appel à des conférenciers des plus chevronnés qui mettaient les stagiaires au défi et qui leur permettaient de faire de même. Il y avait des représentants du Collège des Forces canadiennes, de l’Armée canadienne, de la Marine royale canadienne, du Groupe du soutien opérationnel interarmées, du Directeur général – Espace (qui relève de l’ARC), du Commandement des opérations interarmées du Canada, de la 1re Escadre Kingston, de la 8e Escadre Trenton, du Collège militaire royal du Canada, de la 2e Escadre Bagotville (escadre expéditionnaire de la Force aérienne), de la 1re Division du Canada, et du Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord (NORAD).

« En tant qu’officier de la logistique de la Force aérienne ayant de l’expérience en finances et en ressources humaines, j’ai trouvé que le CPASO s'est révélé une merveilleuse occasion de me mettre au défi et d’en apprendre davantage sur des concepts de puissance aérienne et spatiale à la fois auprès de collègues et de personnel instructeur, affirme la major Campbell. Grâce au cours, j’ai décidément une meilleure compréhension de la doctrine de l’ARC et de la façon dont ses capacités peuvent servir dans un contexte opérationnel interarmées partout dans le monde. »


 

Joignez-vous à l'ARC : Osez vous surpasser

Les administrateurs des ressources humaines fournissent du soutien administratif et un appui général en matière de ressources humaines dans le cadre des activités militaires.

Leurs principales responsabilités sont les suivantes :

         - Administration et services en ressources humaines
         - Services de soutien à la paye et au personnel
         - Gestion de l’information automatisée
         - Administration ministérielle et générale

http://forces.ca/fr/carriere/administrateur-ressources-humaines/

Date de modification :