Le dernier avion Aurora affecté à l’opération Impact est accueilli au pays

Article de nouvelles / Le 18 décembre 2017

Cliquez sur la photo sous la rubrique « Galerie d'images » pour voir d'autres photos.

Aviation royale canadienne

Le samedi 16 décembre 2017, des familles et des dirigeants des Forces armées canadiennes (FAC) ont accueilli le dernier aéronef CP-140 Aurora et son équipage, de retour du Moyen-Orient.

Dès le moment où le Canada a rejoint la Coalition de lutte contre Daech en octobre 2014, des militaires des escadrons de CP-140 Aurora de l’Aviation royale canadienne ont participé à l’opération Impact, dans le cadre de la Force opérationnelle aérienne en Irak.

Pendant l’opération Impact, deux aéronefs CP-140 ont quitté le pays à court préavis afin d’effectuer des missions essentielles de renseignement, de surveillance et de reconnaissance à l'appui de la Coalition, en utilisant un certain nombre de capteurs améliorés de technologie avancée. Le détachement d’Aurora a effectué 881 sorties et a contribué directement à la défaite de Daech en localisant des cibles potentielles et en aidant la Coalition à savoir avec exactitude ce qui se passait sur le terrain.

« Notre détachement d’Aurora cesse de participer à l’opération Impact, mais la flotte de CP-140 continue de soutenir les opérations des Forces armées canadiennes au pays et dans le monde, dit le major-général Christian Drouin, commandant de la 1re Division aérienne du Canada et de la Région canadienne du NORAD. Qu’il s’agisse de jouer leur rôle traditionnel dans les opérations de guerre sous-marine ou de participer à la campagne de lutte contre le trafic dans les Caraïbes, l’Aurora et les militaires qui le pilotent et l’entretiennent continuent d’assurer la puissance aérienne du Canada. »

Comme Daech continue de perdre du territoire, la campagne militaire continue d’évoluer. Parallèlement, les FAC continuent d’ajuster leur participation de manière à demeurer un partenaire important de la Coalition. Parmi de nombreux changements apportés à la participation des FAC, notons la fin des missions du CP-140 Aurora et l'ajout d'un second aéronef CC-130J Hercules à la Force opérationnelle aérienne en Irak afin d’offrir une capacité supplémentaire de transport aérien.

« Nous sommes fiers du travail d’équipe et du dévouement à l’excellence opérationnelle dont ont fait preuve nos femmes et nos hommes au cours des trois dernières années, déployant tant d’énergie dans la lutte contre Daech, dit le colonel Mike Adamson, commandant de la 14e Escadre. Ils ont prouvé que leurs compétences et leur aéronef récemment modernisé comptent parmi les meilleurs du monde dans le rôle essentiel du renseignement, de la surveillance et de la reconnaissance. »

Les 881 sorties effectuées par le détachement d’Aurora dans le cadre de sa participation à la Force opérationnelle aérienne en Irak n’auraient pas pu avoir lieu sans le personnel et les capacités de soutien, c’est-à-dire les membres de l’équipage (les pilotes, les officiers des systèmes de combat aérien, les opérateurs de détecteurs électroniques aéroportés et les mécaniciens de bord), le personnel au sol (les techniciens d’aéronefs et le personnel de la logistique), et les agents et les spécialistes du renseignement qui ont appuyé la capacité de renseignement de la Coalition en traitant de vastes quantités de données recueillies par l’aéronef.

Au cours des précieuses missions de renseignement, de surveillance et de reconnaissance qu'ils accomplissent depuis le début de l’opération Impact, les équipages d’Aurora ont surveillé presque 6 000 points d’intérêt et ont volé pendant près de 7 500 heures.

Les membres d’équipage du CP-140 Aurora sont indispensables à un certain nombre de missions au pays, comme les patrouilles de souveraineté, la guerre anti-sous-marine, la recherche et le sauvetage, le secours aux sinistrés et l’aide humanitaire. De plus, ils soutiennent les patrouilles de surveillance des pêches et de lutte contre la pollution, et les patrouilles dans l’Arctique.

Bien que l’aéronef et son équipage soient de retour au Canada, d’autres militaires du détachement Aurora reviendront au pays d’ici quelques semaines.

Date de modification :