ARCHIVÉE - Le premier mécanicien de bord du Chinook modèle F formé au Canada obtient son insigne

Cette page Web a été archivée dans le Web

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Article de nouvelles / Le 11 mars 2015

De l’Aviation royale canadienne

Le caporal Reid Bellamy a atteint, à la fin du mois dernier, un jalon considérable pour son escadron, le 450e Escadron tactique d’hélicoptères.

Le 24 février 2015, le lieutenant-colonel Chris McKenna, commandant de l’escadron, a présenté le brevet de mécanicien de bord pour l’hélicoptère Chinook CH-147F au caporal Bellamy. Le caporal Bellamy a réussi une formation de cadre opérationnel en vue d’obtenir la qualification de mécanicien de bord de la nouvelle catégorie d’hélicoptères II CH-147F.

Pourquoi est-ce important?

Comme l’a souligné le lieutenant-colonel McKenna, il s’agit du tout premier brevet de mécanicien de bord « fabriqué  au Canada » et remis à l’équipage du nouveau Chinook CH-147F canadien. Le caporal Bellamy a suivi toute sa formation au Canada, au 450e Escadron.

« C’est un honneur d’être membre de cette organisation », a déclaré le caporal Bellamy. « Je me réjouis à l’idée de contribuer davantage à l’atteinte du plein potentiel de l’escadron. »

Technicien en aéronautique chevronné de l’Aviation royale canadienne, le caporal Bellamy a été le premier militaire sans formation de mécanicien de bord à suivre la formation de cadre opérationnel sans aucune expérience préalable sur les hélicoptères Griffon CH-146 ou Chinook CH-147D de l’aviation tactique.

Il a entrepris sa formation en septembre 2014 en suivant d’abord la phase intensive d’instruction au sol, puis a ensuite effectué 110 heures d’entraînement en vol et en vol tactique (niveau avancé). Il a appliqué ses nouvelles compétences, le jour et la nuit, dans un environnement à risque élevé à basse altitude. Entre autres choses, le caporal Bellamy a appris les séquences de base, les tactiques, les connaissances pour juger la hauteur et la distance avec précision, mener des opérations en zone exiguë, assurer l’insertion et l’extraction de soldats, atterrir sur un faîte et en pente ainsi que pour élinguer les charges.

Le caporal Bellamy est non seulement le premier mécanicien de bord formé au Canada sur le modèle F du Chinook, mais il a progressé à un tel rythme qu’il a été nommé mécanicien de bord évaluateur.

Il est un ancien membre du 431e Escadron de démonstration aérienne – les Snowbirds – et a su immédiatement transférer son expertise en maintenance au Chinook CH-147F, en effectuant des inspections prévol, du ravitaillement, des roulements au sol, des révisions et des inspections au 100 heures.

L’Aviation royale canadienne a reçu les derniers de ses nouveaux hélicoptères de transport lourd CH-147F (15 en tout) à rotors en tandem en juillet 2014. Ils appartiennent au 450e Escadron, qui fait partie de la 1re Escadre Kingston, en Ontario, mais est situé à la Base des Forces canadiennes Petawawa, en Ontario.

Le personnel de l’escadron acquiert activement les connaissances, les compétences et l’expertise nécessaires pour pouvoir offrir la formation au Canada (y compris la formation de cadre opérationnel qu’a suivie le caporal Bellamy), pour ensuite instaurer les niveaux progressifs de capacité opérationnelle.

La flotte de Chinook devrait être opérationnelle d’ici 2017 avec quelque 25 mécaniciens de bord vivant selon la devise de l’escadron : By Air to Combat (« Au combat par la voie des airs »).

Date de modification :