Les activités du NORAD suivent leurs cours malgré les déploiements

Article de nouvelles / Le 11 décembre 2014

Par Jeff Gaye

Les déploiements de l’opération Reassurance, en Europe de l’Est, et de l’opération Impact, au Koweït, nuisent‑ils au rôle de l’Aviation royale canadienne (ARC) dans la défense de l’Amérique du Nord?

« Non », affirme le capitaine Jeff Noel de la 1re Division aérienne du Canada (1 DAC).

Le capitaine Noel explique que le mandat du Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord (NORAD) est « l’un des facteurs que l’ARC prend en considération lorsqu’elle évalue notre capacité à accepter une demande de déploiement du gouvernement du Canada ».

Le NORAD est l’organisme canado‑américain chargé de défendre l’Amérique du Nord en menant des missions d’alerte aérospatiale, de contrôle aérospatial et d’alerte maritime. Le capitaine Noel précise que le NORAD exerce en permanence une mission qui ne peut échouer et qui constitue, par conséquent, une priorité de l’ARC.

Les chasseurs CF-18 de la 4e Escadre Cold Lake (Alberta) et de la 3e Escadre Bagotville (Québec) sont des ressources essentielles du partenariat binational, mais « comme le Canada est un si grand pays, nous utilisons nos avions de ravitaillement en vol pour faciliter leur tâche », ajoute le capitaine Noel. Les CP-140 Aurora jouent également un rôle important dans les missions d’alerte maritime.

Selon le capitaine Noel, le déploiement de CF-18, d’Aurora et de ravitailleurs CC-150 Polaris au Koweït n’empêche pas l’ARC de remplir ses fonctions relatives au NORAD.

Le major Aaron MacLuskie, officier des opérations par intérim de la 4e Escadre, est d’accord avec lui. « La 4e Escadre continue de remplir tous ses engagements opérationnels afin d’appuyer les besoins du Canada en matière de sécurité, tant au pays qu’à l’étranger. »

En plus de surveiller l’espace aérien de l’Amérique du Nord et d’intervenir en cas de menace, le NORAD a pris la responsabilité de suivre la piste du père Noël et de lui fournir une escorte amicale pendant ses déplacements en Amérique du Nord tous les 24 décembre. Cette initiative se poursuivra aussi tout au long des déploiements actuels.

« Tout est en place pour le programme annuel du NORAD Sur la piste du père Noël », conclut le capitaine Noel.

Date de modification :