Les équipages canadiennes et australiennes de Hercules modèle J s’entraînent ensemble près de Bondi Beach

Article de nouvelles / Le 19 septembre 2016

Cliquez la photo sous la rubrique « Galerie d'images » pour voir d'autres photos. 

Par Eamon Hamilton

Les membres de l’équipage d’un Hercules canadien ont récemment rendu visite à leurs homologues australiens pour échanger des connaissances et effectuer ensemble une mission d’entraînement au transport aérien.

Le 9 septembre 2016, un Hercules CC-130J de l’Aviation royale canadienne (ARC) a exécuté une mission en formation tactique avec un C-130J du No. 37 Squadron de la base Richmond de la Royal Australian Air Force (RAAF), l’armée de l’air australienne, en Nouvelle-Galles-du-Sud (Australie).

Le vol comprenait une simulation de largage aérien et un survol à basse altitude de la côte de Sydney; ce fut le clou de la visite des Canadiens, qui a duré une semaine.

L’Hercules de l’ARC, basé à la 8e Escadre Trenton, en Ontario, se trouvait en Australie dans le cadre d’une autre mission de transport aérien.

Au sol, les deux pays ont grandement profité de la visite, aux dires du capitaine d’aviation Shaun Wilkinson, pilote du 37 Squadron.

« Nous sommes en train de nous familiariser avec la marche à suivre pour voler en formation tactique avec un autre C-130J dans le cadre d’une coalition », a indiqué le capitaine d’aviation Wilkinson.

« Il existe des protocoles communs que nous pouvons déjà utiliser, mais, cette semaine, nous avons pu nous entraîner dans un avion. »

Le vol à partir de Richmond n’était pas le premier vol que les Canadiens et les Australiens ont fait ensemble cette année.

Pendant l’exercice Coalition Virtual Flag en août, les deux pays se sont servis de leurs simulateurs de mission de vol complète pour le Hercules pour accomplir ensemble des missions en ligne.

La visite des Canadiens est bien tombée. En effet, elle a permis au capitaine d’aviation Wilkinson de leur faire part de l’expérience que les équipages d’Hercules de la RAAF ont acquise récemment en utilisant le système de réseautage Liaison-16 lors de l’exercice Pitch Black 16.

« Le Canada se prépare à introduire le système de réseautage Liaison-16 dans ses appareils, c’était donc l’occasion rêvée de transmettre cette information », a expliqué le capitaine d’aviation Wilkinson.

Le système de réseautage Liaison-16 donne à l’équipage d’un aéronef une vue d’ensemble de l’espace de combat et lui permet de recevoir de l’information ou de transmettre des renseignements à d’autres sur le réseau.

C’est à l’occasion de l’exercice Pitch Black 16, qui s’est déroulé en août, que la RAAF a utilisé pour la première fois la connectivité Liaison-16 sur un de ses Hercules.

Le capitaine Corey Gallagher, du 426e Escadron d’entraînement au transport de l’ARC, basé à la 8e Escadre, a indiqué que l’expérience des Australiens se révèlera précieuse pour la force aérienne canadienne.

« C’est une occasion en or pour nous que de pouvoir obtenir de l’information sur la Liaison-16 », a-t-il déclaré.

« La trousse de la Liaison-16 vient juste d’être installée sur nos appareils, mais nous n’avons pas encore eu la chance de l’essayer, de l’évaluer et de suivre la formation.

« L’interopérabilité que nous avons pu établir avec le 37 Squadron cette semaine est précieuse, surtout maintenant que nous nous préparons pour l’exercice Bullseye », a-t-il ajouté.

Devant se dérouler à la fin septembre, l’exercice Bullseye sera organisé par l’ARC; il y aura des participants de la RAAF et de la Royal Air Force.

À partir de la 8e Escadre Trenton, les Hercules des trois pays exécuteront des missions de transport aérien tactique, y compris des largages et des vols en formation tactique.

Eamon Hamilton est un conseiller en communication dans le groupe de mobilité aérienne de la RAAF.

Date de modification :