Les FAC participent à des mesures de secours dans le cadre de l’opération Lentus

Article de nouvelles / Le 12 mai 2017

Cliquez sur la photo sous la rubrique « Galerie d'images » pour voir d'autres photos.

Lorsqu’une inondation désastreuse a frappé les régions du Québec et de l’est de l’Ontario en mai 2017, les Forces armées canadiennes (FAC) ont offert leur soutien. Le sol étant déjà saturé en raison de la fonte de neiges hivernales, le mois d’avril s’est révélé très humide et celui de mai pluvieux. L’abondance des précipitations a causé une montée des eaux qu’on n’avait pas connue depuis des décennies, ce qui a grandement perturbé la vie des Canadiens qui habitent le long des rivières sorties de leur lit.

Dès que le gouvernement du Québec a fait appel à leurs services, les FAC ont affecté des militaires aux mesures d’aide destinées aux gens touchés par les inondations. Moins d’une heure après avoir reçu la demande de soutien, les FAC ont déployé des agents de liaison et des éléments de reconnaissance pour déterminer, de concert avec les centres régionaux, la façon dont pourraient intervenir les FAC. En date du 11 mai 2017, l’Aviation royale canadienne avait affecté sept aéronefs aux mesures d’aide, dont six CH-146 Griffon et un CH-147 Chinook. Les hélicoptères permettent aux équipes de secours aux sinistrés de jouir de mobilité et de souplesse.  

 « Ce qui s’est produit ici est sans précédent », a dit le capitaine Jean-Pierre Turcotte dans une entrevue avec Julie Marceau diffusée à Radio-Canada, le 10 mai 2017. « J’ai vu les inondations au Manitoba, j’ai vu la crise du verglas, j’ai vu les inondations au Saguenay, mais une situation comme ça, c’est incomparable. »     

Les FAC aident les équipes civiles en s’acquittant des tâches suivantes :

  • distribuer et remplir des sacs de sable pour aider à solidifier les structures existantes et à protéger l’infrastructure essentielle;
  • utiliser des véhicules militaires pour aider les autorités civiles à assurer la circulation sur les voies principales et à évacuer les citoyens vers des zones sécuritaires;
  • effectuer des patrouilles pour surveiller l’infrastructure essentielle et assurer la sécurité des citoyens;
  • renforcer les digues et les murs pour protéger l’infrastructure essentielle, comme les usines d’épuration des eaux et les ponts.

Pour en savoir plus sur l’opération Lentus et voir la chronologie de son déroulement, visitez le http://www.forces.gc.ca/fr/operations-canada-amerique-du-nord/op-lentus.page

Date de modification :