ARCHIVÉE - Les nouveaux Tech SAR de l’ARC obtiennent leur brevet à la 19e Escadre Comox

Cette page Web a été archivée dans le Web

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Article de nouvelles / Le 24 juin 2015

Les finissants réussissent un des cours les plus exigeants des Forces armées canadiennes

Par les Affaires publiques de la 19e Escadre

Douze techniciens en recherche et sauvetage (Tech SAR) de l’Aviation royale canadienne (ARC) arrivent en parachute à leur cérémonie des finissants à la 19e Escadre Comox (Colombie-Britannique), le 11 juin 2015. 

Après 11 mois d’instruction intensive à l’École de recherche et de sauvetage des Forces canadiennes (ERSFC) de la 19e Escadre pour recevoir le niveau de qualification 5A au cours de technicien en sauvetage et recherche no 48, douze nouveaux Tech SAR ont reçu leur brevet de l’adjudant-maître Wayde Simpson et le béret orange tant convoité de l’adjudant-chef Jeffrey Warden, commandant de l’ERSFC.

« Cette cérémonie est l’aboutissement de onze mois d’instruction diversifiée englobant plusieurs environnements », de dire l’adjudant-chef Warden. « De Resolute Bay, au Nunavut, à Eloy, en Arizona, ces stagiaires sont exposés à toutes les conditions auxquelles ils pourraient un jour être exposés dans leur région respective de SAR. »

L’officier de la revue, le brigadier-général Michel Lalumière, directeur général - Espace et ancien commandant de la 19e Escadre, et l’adjudant-chef André Daigle, Tech SAR principal, ont passé les finissants en revue lors du rassemblement.  

Ces douze finissants ont occupé diverses fonctions au sein des forces armées, notamment comme soldats d’infanterie, comme membres du génie de combat, comme pompiers et comme techniciens médicaux. Les militaires canadiens qui veulent devenir des Tech SAR  font l’objet d’une présélection rigoureuse à Jarvis Lake, à Hinton (Alberta) avant de pouvoir suivre le cours à l’ERSFC. Des 30 postulants ayant suivi le cours de présélection, seuls 10 à 12 d’entre eux sont acceptés au cours final.

Chaque année, au début de juillet, les stagiaires suivent une instruction intensive de onze mois, et ce, à divers endroits, dont Jarvis Lake, Resolute Bay (Nunavut) et Eloy (Arizona). L’École de recherche et de sauvetage des Forces canadiennes entraîne les Tech SAR dans diverses disciplines, depuis le rôle de premiers intervenants hautement qualifiés au parachutisme, à la descente en rappel, à la plongée autonome et à l’escalade.

 Chacun des finissants sera bientôt affecté à l’un des principaux escadrons de recherche et de sauvetage de l’ARC, soit le 442e Escadron de transport et de sauvetage de la 19e Escadre, le 413e Escadron de transport et de sauvetage de la 14e Escadre Greenwood (Nouvelle-Écosse), le 424e Escadron de transport et de sauvetage de la 8e Escadre Trenton (Ontario) et le 435e Escadron de transport et de sauvetage de la 17e Escadre Winnipeg (Manitoba).

Date de modification :