M. Slawomir Wesolkowski, un expert en analytique du plus haut niveau

Article de nouvelles / Le 26 novembre 2020

Cliquez sur la photo sous la rubrique « Galerie d’images » pour voir d’autres photos.

Affaires publiques de l’Aviation royale canadienne

Il y a maintenant, dans l’Aviation royale canadienne, un expert en analytique plus qualifié que presque tout le monde au Canada. Le 15 octobre 2019, M. Slawomir Wesolkowski, Ph. D., a obtenu le titre de Certified Analytics Professional (CAP) [professionnel agréé en analytique], la seule certification professionnelle mondiale pour les spécialistes de l’analytique. Il figure parmi les quelque 50 personnes à posséder ce titre au Canada et est probablement le seul fonctionnaire à le détenir.

M. Wesolkowski dirige l’équipe d’analytique des chasseurs au Bureau de projet du chasseur. Pour toute analyse concernant le mouvement du personnel, les problèmes de composition de la flotte ou les stocks d’armement, il est la personne à joindre.

« On me demande d’examiner toutes les analyses qui ne se limitent pas à l’addition de quelques chiffres », affirme M. Wesolkowski.

M. Wesolkowski est chargé de déterminer comment aborder les problèmes de capacité en matière de chasseurs d’un point de vue analytique et d’étayer les décisions des dirigeants par des faits.

« L’un des problèmes actuels dans le monde de la technologie, c’est qu’il y a beaucoup de gens qui effectuent de nombreuses choses et qui ont des connaissances très précises dans leur domaine, explique M. Wesolkowski. De nombreuses personnes en savent beaucoup sur la simulation, sur l’optimisation ou sur l’apprentissage machine. Nous devons donc nous concentrer sur la sélection de modèles appropriés à appliquer à un problème donné ».

Le CAPMD est reconnu comme une validation indépendante de l’ensemble des connaissances analytiques de ceux qui obtiennent la certification. Les candidats doivent montrer leur capacité à subdiviser des questions opérationnelles générales en questions analytiques en fournissant des réponses fondées sur des preuves.

« Je pense que nous devons réfléchir de plus en plus de manière critique à tout ce qui nous est donné, ajoute M. Wesolkowski. Le CAPMD donne aux hauts dirigeants la certitude que la personne qui possède ce titre sait de quoi elle parle. »

M. Wesolkowski sait certainement de quoi il parle. Il est titulaire d’un baccalauréat, d’une maîtrise et d’un doctorat en génie de conception de systèmes de l’Université de Waterloo. Pendant quatorze ans, il a travaillé pour le ministère de la Défense nationale dans le domaine de l’analytique, et il a reçu en 2018 une Mention élogieuse du commandant de l’ARC pour son travail. Il a toujours trouvé important d’obtenir le titre CAPMD.  

« Il fait bon de savoir que ma contribution pratique dans le domaine est reconnue. »

 


 

Joignez-vous à l'ARC : Osez vous surpasser

Les officiers du contrôle aérospatial contribuent aux opérations aériennes en fournissant des services de contrôle de la circulation aérienne et en assurant le contrôle des armes aériennes. 

Ils sont chargés de la surveillance aérospatiale, de l’alerte et du contrôle des objets aéroportés dans l’espace aérien canadien. En tant que partie intégrante du système canadien de navigation aérienne, les officiers du contrôle aérospatial assurent également le contrôle des aéronefs civils et militaires dans le cadre d’opérations de combat et d’instruction partout dans le monde.

http://forces.ca/fr/carriere/officier-controle-aerospatial/

Date de modification :