Nos gens : le capitaine David He

Article de nouvelles / Le 18 mars 2020

Cliquez sur la photo sous la rubrique « Galerie d'images » pour voir d'autres photos.

Affaires publiques de la 12e Escadre

« J’ai beaucoup de chance de travailler tous les jours avec un groupe incroyable de personnes talentueuses et passionnées, dit le capitaine David He. Nous travaillons sans relâche afin d’assurer le succès des opérations aériennes quotidiennes. »

Le capitaine David He est pilote du 443e Escadron d’hélicoptères maritimes (443 EHM), qui est basé à Patricia Bay, en Colombie-Britannique, mais qui relève de la 12e Escadre Shearwater, en Nouvelle-Écosse.

Avant de se joindre aux Forces armées canadiennes, le capitaine He a été producteur dans diverses sociétés telles qu’Electronic Arts, et plus tard Walt Disney, où il a dirigé des équipes d’art et de programmation. Parmi les quelques projets d’importance auxquels il a travaillé figurent FIFA, Dead Space II, MMA et Harry Potter. Toutefois, en 2010, il a reçu un appel de l’Aviation royale canadienne qui a changé le cours de sa carrière. « J’ai quitté les médias numériques pour poursuivre mon autre rêve d’enfant, celui de devenir pilote », dit-il. Lorsque le capitaine He s’est joint au 443 EHM, il a piloté l’hélicoptère CH-124 Sea King jusqu’à ce que l’ARC cesse de se servir de l’appareil à la fin de 2018. Aujourd’hui, après avoir suivi une formation de transition, le capitaine He pilote l’hélicoptère CH-148 Cyclone.

Le capitaine He et ses collègues comprennent que, en accumulant des heures de vol à bord du Cyclone, ils constituent une nouvelle base de connaissances et une nouvelle culture d’entreprise liées à l’hélicoptère. « Le Cyclone se révèle une cellule très impressionnante qui témoigne d’une philosophie de conception moderne et qui possède des capacités tactiques de pointe, dit le capitaine He. Je me sens privilégié de faire partie de cette collectivité à un moment aussi rare et stimulant. »

Également responsable du matériel aérospatial de survie du 443 EHM, le capitaine He veille à établir des liens entre l’atelier et les équipages, une collaboration essentielle pour répondre aux besoins opérationnels. « Puisque le nouvel hélicoptère se trouve désormais sur l’aire de trafic, nous jouissons de nouvelles possibilités, mais devons aussi surmonter de nouvelles difficultés, affirme le capitaine He. Ce sont des conditions dont nous, les membres du personnel de la 12e Escadre, devrons tirer des leçons et auxquelles nous devrons nous adapter pour que nous continuions à exceller dans le domaine de la guerre anti-sous-marine. »

En plus de ses tâches quotidiennes, le capitaine He fait activement connaître l’ARC. Ses expériences intéressantes l’aident à expliquer les options de carrière que propose l’ARC au grand public et aux pilotes éventuels. « Je suis un recruteur enregistré et ma chaîne de commandement me soutient beaucoup dans mon rôle, dit-il. Je suis impatient d’interagir avec le grand public et d’enthousiasmer les jeunes esprits et les futurs équipages. Je suis également un conférencier de la série de conférences de l’ARC. J’ai hâte de parler de mes expériences et de montrer que c’est l’une des carrières les plus passionnantes pour les gens talentueux qui partagent les mêmes intérêts. »

Pour l’instant, le capitaine He travaille à sa maîtrise en science des facteurs humains à l’Embry Riddle Aeronautical University, aux États-Unis, et se réjouit de contribuer à sa collectivité grâce à ses nouvelles connaissances. « J’espère que mon expérience variée permettra de rappeler aux autres qu’on peut toujours apporter sa contribution, même s’il s’agit de quelque chose de complètement différent, pourvu qu’on soit prêt à y consacrer beaucoup d’efforts », affirme le capitaine He.


 

Joignez-vous à l'ARC : Osez vous surpasser

Les travailleurs sociaux ont comme tâche principale d’offrir des services professionnels de travail social dans un milieu militaire pour soutenir le moral, l’efficacité et la santé mentale des membres des Forces armées canadiennes (FAC). Ils s’assurent que ceux-ci reçoivent les services sociaux cliniques normalement offerts à la population civile par les organismes communautaires de santé mentale et de services sociaux.

Outre affronter les mêmes difficultés que les Canadiens, les membres des FAC et leurs familles doivent faire face au stress qu’imposent des séparations et des déménagements fréquents liés aux besoins du service. Ce stress peut engendrer des situations sociales et familiales qui nécessitent des interventions complexes en matière de travail social.

Leurs principales responsabilités sont les suivantes :

         - Fournir des services d’intervention clinique directement à des militaires canadiens et à des membres de leurs familles
         - Contribuer au règlement de problèmes personnels de manière à éviter des mesures relatives à la carrière
         - Consulter et conseiller des commandants et des superviseurs au sujet des problèmes personnels de membres de leur unité
         - Seconder des officiers responsables des questions de carrière en menant des enquêtes et en rédigeant des rapports sur des problèmes personnels
         - Offrir des programmes de prévention et de réadaptation dans les domaines suivants :
                   - Stress lié au pré-déploiement et au post-déploiement
                   - Suicide
                   - Violence familiale

http://forces.ca/fr/carriere/travail-social/

Date de modification :