Opération Nevus : Mission accomplie

Article de nouvelles / Le 14 octobre 2014

Du Ministère de la Défense nationale

Parmi ses nombreux engagements opérationnels, le 438e Escadron tactique d’hélicoptères (ETAH) de St-Hubert au Québec a fièrement participé à l’Opération Nevus, dans l’Extrême-Arctique, afin d’apporter son soutien à différents travaux de maintenance sur l’île d’Ellesmere.

Cette année, deux hélicoptères, avec un équipage de trois membres chacun, ont quitté St-Hubert en direction de la Station des Forces armées canadiennes Alert (Nunavut), faisant escale dans les villages de Puvirnituq et d’Arctic Bay. Une équipe de six techniciens les y rejoignaient, à bord d’un CC-130 Hercules.

La mission des membres du 438e Escadron consistait, entre autres, à transporter des spécialistes en maintenance d’antennes de transmission reliant les communications entre Alert et Eureka, sur l’ile d’Ellesmere, afin que le lien de communication entre l’Extrême-Arctique canadien et le gouvernement du Canada à Ottawa demeure intact et utilisable.

Par le passé, les hélicoptères et leurs équipages faisaient généralement le voyage de 4 000 kilometres à bord d’un avion de type CC-177 Globemaster. Cette fois, les membres s’y sont rendus à bord de leurs CH-146 Griffon.

Défis et réalisations

Ce déploiement autonome posait plusieurs défis tant pour les appareils que pour les équipages, mais le très grand professionnalisme des membres a permis de les relever avec brio.

« Notre unité compte dans ses rangs des pilotes de Griffon parmi les plus expérimentés au Canada », relate le Major Sylvain Bélanger, officier des opérations du 438e Escadron.

Si le 438e Escadron a participé à près d’une centaine d’opérations depuis 1934, l’Opération Nevus occupe une place bien spéciale dans le coeur des « Wildcats ». (« Wildcats » est le sobriquet donné aux membres du 438e Escadron parce que l’insigne de l'escadron montre un visage de chat sauvage.)

« Notre expertise dans l’Arctique ne cesse de croître et nous permet de répondre toujours mieux aux défis que pose cet environnement », expose le Major Martin Pesant, le commandant adjoint de l’escadron.

Équipé d’hélicoptères CH-146 Griffon, le 438e Escadron vient en appui aux différentes missions, tâches et opérations tant dans la région, qu’au Canada et à l’étranger.

Les réservistes comptant pour 50 pour cent de son effectif, le 438e Escadron incarne le concept de la force totale dans lequel les membres des Forces régulières et des Forces de réserve travaillent en symbiose dans le but d’atteindre les objectifs opérationnels de l’Aviation royale canadienne.

L’opération Nevus est placée sous le commandement et le contrôle opérationnels du Commandement opérations interarmées du Canada (COIC), par l’entremise de la Force opérationnelle interarmées (Nord) (FOI-N). Le 438e Escadron fait partie de la 1re Escadre, dont le quartier-général est à Kingston (Ontario).

Date de modification :