ARCHIVÉE - Ouverture de l’installation canadienne d’instruction technique des techniciens d’hélicoptères CH147F Chinook

Cette page Web a été archivée dans le Web

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Article de nouvelles / Le 22 mai 2015

De l'Aviation royale canadienne

Le 450e Escadron tactique d’hélicoptères, installé à la Base des Forces canadiennes Petawawa (Ontario), a franchi une étape importante le mois dernier quand est entrée en service son Escadrille d’instruction technique de la flotte (Ele ITF) et que son installation d’instruction technique a ouvert ses portes.

En 2013 et 2014, l’Aviation royale canadienne (ARC) a reçu de Boeing 15 hélicoptères CH-147F Chinook qui comptent parmi les plus capables et les plus perfectionnés de la famille des appareils Chinook. Le 10 avril 2015, l’ARC et Boeing ont inauguré l’installation d’instruction toute aussi évoluée devant accueillir les techniciens qui assurent le bon fonctionnement des hélicoptères.

« L’Ele ITF a pour but de former les techniciens qui entretiendront les CH-147F », a expliqué le capitaine Kendra Bencun, commandant de l’Ele ITF. « Quand elle sera pleinement opérationnelle, l’Ele ITF offrira 12 cours qui porteront sur toutes les étapes de l’entretien, depuis celui qui est assuré à bord des aéronefs mêmes jusqu’à celui qui a lieu en atelier sur des pièces normalement retirées des aéronefs. 

« Les cours les plus longs et les plus importants pour la flotte sont ceux qui portent sur le travail de bord exécuté par les techniciens en aéronautique (AERO) et en avionique (AVIO); ils durent respectivement 67 et 40 jours. »

L’inauguration officielle a eu lieu peu après la remise des diplômes aux 18 premiers techniciens de l’Ele ITF qui ont terminé le premier cours dirigé par l’ARC.

« L’entrée en service de l’Ele ITF a souligné l’achèvement des premiers cours pour Tech AERO et AVIO donnés entièrement par des techniciens de l’ARC qui sont instructeurs au sein de l’escadrille », a-t-elle ajouté. « C’est une étape importante, car l’escadron et la flotte auront désormais la capacité de former et de produire leurs propres techniciens, ce qui est nécessaire pour répondre aux besoins et aux objectifs opérationnels de l’escadron. »

Boeing a livré le quinzième CH-147F Chinook à l’ARC le 30 juin 2014. La formation et le soutien offerts par l’entreprise ont été des éléments essentiels du projet d’acquisition des nouveaux hélicoptères depuis les tout débuts.

« Le programme de formation de Boeing munit l’ARC de connaissances fondamentales en matière d’entretien des aéronefs et il prépare ses techniciens à accomplir toute une gamme de missions opérationnelles », a souligné Tony Barnett, gestionnaire de projet chez Boeing pour les systèmes d’instruction propres aux hélicoptères canadiens moyens à lourds.

« Les instructeurs et les spécialistes des normes de l’Ele ITF ne ménagent ni le temps ni les efforts pour améliorer les didacticiels et les documents d’appui et ils fournissent un solide programme d’évaluation des cours », a expliqué le capitaine Bencun. « C’est ainsi que l’escadron se dote de techniciens dont les capacités et les connaissances sont renforcées. »

« Comme il s’agissait là du premier cours dans les deux groupes professionnels, des changements y seront sûrement apportés pour l’améliorer. Cependant, maintenant que le premier cours est terminé, le personnel de l’Ele ITF a confiance en lui-même et est résolu à continuer d’améliorer l’instruction donnée. »

Avec des dossiers fournis par Boeing.

Date de modification :