Place à l’exercice Resilient Resolve

Article de nouvelles / Le 13 mai 2016

Par le Capitaine Jill Lawrence

Tranquillement à l’œuvre dans les coulisses, la 2e Escadre Bagotville, à Québec, continue d’appuyer, sans préavis, des opérations aériennes dans le monde entier. 

Plus récemment, l’escadre expéditionnaire de l’Aviation royale canadienne a préparé le terrain en vue de l’exercice Resilient Resolve, un entraînement bilatéral avec la force aérienne roumaine qui s’est déroulé du 1er mars au 7 avril 2016. Quatre chasseurs CF-188 Hornet et une centaine de membres du personnel, dont la plupart du 425e Escadron, basé à la 3e Escadre Bagotville, ont pris part au déploiement à Constanta, en Roumanie.

L’exercice Resilient Resolve visait à renforcer les liens entre l’ARC et la Force aérienne roumaine tout en échangeant des pratiques exemplaires. 

La 2e Escadre devait veiller à ce que tout soit en place pour appuyer les opérations du détachement à l’arrivée de ce dernier. L’équipe de reconnaissance et d’appoint d’activation d’aérodrome envoyée à Constanta étaient composée de cinq membres de l’escadron expéditionnaire aérien de la 2e Escadre et du 8e Escadron de transmissions et contrôle (Air) (8 ETCA), et trois autres membres du 8 ETCA se sont joints à elle plus tard.

L’équipe a établi un lien avec la nation hôte et la force aérienne roumaine pour examiner l’emplacement de l’exercice et cerner le soutien nécessaire en matière de logistique et de communications. Elle devait tout prévoir : hébergement, services d’alimentation, sécurité et entretien, entre autres.

Près de deux semaines après son arrivée en Roumanie, l’équipe de la 2e Escadre avait entièrement satisfait à ses exigences liées au commandement, à l’administration, à l’infrastructure, à la passation de marchés, aux communications, à l’espace de travail et à l’entretien, afin d’accueillir le groupe principal le 1er mars 2016.

Le premier vol d’entraînement a eu lieu le 8 mars 2016.

« La réussite d’une mission, qu’il s’agisse d’un exercice ou d’une opération, commence par la mise sur pied d’une organisation et d’infrastructures solides, adaptées aux exigences du détachement aérien affecté », a affirmé le major Carl Brassard, commandant de l’équipe de reconnaissance et d’appoint d’activité d’aérodrome de la 2e Escadre. « L’équipe d’appoint d’activité d’aérodrome de la 2e Escadre crée les conditions pour assurer le succès de la force en déploiement. C’est à nous qu’il revient de préparer le terrain en vue du soutien des opérations aériennes, et c’est une responsabilité que nous prenons très au sérieux. »

Les militaires en déploiement, y compris les membres de la 2e Escadre, sont retournés au Canada le 8 avril 2016, au terme de l’exercice.

L’exercice Resilient Resolve continue de faire fond sur la relation solide entre le Canada et la Roumanie, alliée importante de l’OTAN, en renforçant notre confiance mutuelle de l’engagement des procédures communes de l’OTAN.

Date de modification :