Renforcer les liens « pour que d’autres puissent vivre »

Article de nouvelles / Le 22 décembre 2014

Par le Lieutenant de vaisseau Sylvain Rousseau

Le président des États-Unis John F. Kennedy a dit un jour : « Nous sommes liés à l’océan. Et lorsque nous retournons à la mer, que ce soit pour naviguer ou pour la regarder – nous retournons à l’endroit d’où nous venons ».

Les résidents du sud de la Nouvelle-Écosse comprennent certainement très bien ces paroles de Kennedy. Chaque année, pour la saison de la pêche au homard, ils sont nombreux à retourner à la mer, pêcheurs comme sauveteurs, et ils ont des liens beaucoup plus importants qu’on pourrait le penser.

Le major Scott Dennis, pilote de transport et de sauvetage d’hélicoptère CC-130 Hercules, et le lieutenant Brad Harding, officier des systèmes de combat aérien, tous deux membres du 413e Escadron de transport et de sauvetage, travaillent à la 14e Escadre Greenwood, en Nouvelle-Écosse. La plupart des membres de la famille immédiate du major Dennis habitent à Yarmouth, et c’est la même chose pour le lieutenant Harding, qui y est né et y a grandi.

Les deux membres d’équipage d’hélicoptère CC-130 Hercules ont effectué des patrouilles sur l’océan le 28 novembre, journée d’ouverture de la saison de la pêche au homard dans la région.

« C’est un privilège que de pouvoir servir mon pays et ma collectivité en tant que pilote professionnel de recherche et de sauvetage. Le jour de mise à l’eau des cages, nous connaissons les gars à bord des bateaux, nous avons des membres de la famille à bord des bateaux, et ça devient personnel pour nous. Nous prenons cette responsabilité très au sérieux », confie le major Dennis.

L’ouverture de la saison de la pêche donne aussi l’occasion de mettre à jour les qualifications des observateurs bénévoles de l’Association civile de recherche et de sauvetage aériens (ACRSA), dont trois des membres ont travaillé avec l’équipage à bord de l'hélicoptère Hercules.

Le 413e Escadron collabore étroitement avec l’ACRSA dans les Provinces de l’Atlantique. Tous les ans, dans le cadre des entraînements des membres de l’ACRSA, des opérations sont menées dans chacune des zones de la région de recherche et de sauvetage d’Halifax au moyen des hélicoptères de recherche et de sauvetage Hercules et CH-149 Cormorant.

« C’est une superbe occasion de formation que je recommanderais fortement à tous les membres de l’ACRSA qui auraient le temps d’y prendre part », précise Cato Hansen, un des trois observateurs de l’ACRSA participant à cette patrouille.

Cependant, la collaboration avec l’ACRSA a une signification toute particulière pour le major Dennis : son père, Ken Dennis (CD, adjudant à la retraite), est aussi un observateur de l’ACRSA. L’aîné des Dennis, qui est né à Yarmouth et a servi 26 ans dans les Forces armées canadiennes, a profité de l’occasion pour travailler aux côtés de son fils.

Jusqu’à ce jour, le 413e Escadron a sauvé 23 personnes en danger immédiat de mort, ainsi qu’un chien. Les membres du personnel ont évacué des marins de leur bateau, déposé de l’équipement à bord de navires en train de couler, mené des recherches en survolant des montagnes pour retrouver des avions écrasés et été parachutés sur les lieux d’incidents en pleine nuit à la lumière de fusées éclairantes. Ils ont aussi déposé de la nourriture et du carburant pour 21 chasseurs inuits en détresse, parmi lesquels se trouvaient 9 enfants.

« Nous pouvons déposer des émetteurs radio, de l’équipement et des Tech SAR sur des cibles en surface. Si un bateau prend l’eau, nous pouvons déposer des pompes pour aider les personnes à bord à gérer la situation. Si les pompes ne peuvent pas régler le problème, nous pouvons déposer des radeaux de sauvetage, de la nourriture et de l’eau. Si une assistance médicale est nécessaire, nous pouvons parachuter les Tech SAR ou les faire descendre par treuil pour procéder à un triage médical immédiat et stabiliser le patient », explique le major Dennis. 

Récemment, durant la troisième journée de la saison de pêche au homard, pendant que l'hélicoptère CC-130 Hercules couvrait la mission de sauvetage et agissait en tant que plate-forme de communications et de commandement, un hélicoptère CH-149 Cormorant a hélitreuillé un homme de 31 ans qui se trouvait à bord du bateau Fishing Addition pour le transporter à l’Hôpital régional de Yarmouth.

 Le système de recherche et de sauvetage canadien est l’un des meilleurs du monde, en grande partie grâce à la coopération et au travail d’équipe entre l’Aviation royale canadienne, la Garde côtière canadienne et le réseau d’organisations gouvernementales et civiles et de bénévoles qui le composent.

Date de modification :