Souci du détail dans la confection de courtepointes et soutien du personnel

Article de nouvelles / Le 17 juin 2019

Cliquez sur la photo sous la rubrique « Galerie d'images » pour voir d'autres photos.

Par Sara White

Chacune des coutures des courtepointes créées dans le cadre du programme national « Les courtepointes de vaillance » rend hommage au service et à l’esprit de sacrifice d’un militaire des Forces armées canadiennes (FAC), ancien ou actuel, qui pourrait avoir besoin d’un peu de confort douillet.

Le programme dispose d’un réseau de fabricantes de courtepointes d’un bout à l’autre du Canada qui travaillent avec les tissus, conçoivent les carrés et les motifs, puis juxtaposent les dessus colorés, les chaudes doublures et les dessous afin de créer des courtepointes, toutes différentes les unes des autres.

Un groupe se réunit le troisième jeudi de tous les mois à Greenwood, en Nouvelle-Écosse, domicile de la 14e Escadre, afin de mettre à contribution les talents de ses membres pour confectionner des courtepointes qui sont ensuite envoyées un peu partout dans les Maritimes.

« Les bénéficiaires de notre programme utilisent leurs courtepointes, ou alors les étendent dans des corridors ou au-dessus de cages d’escaliers », dit Brenda Hulan, bénévole du groupe de Greenwood et représentante du programme national en Nouvelle-Écosse. « J’ai vu des photos d’un bénéficiaire blotti sous sa courtepointe avec ses deux garçons sur le divan et bien endormis devant un match de hockey à la télévision. Tout ce que nous souhaitons, c’est que vous utilisiez votre courtepointe! »

Depuis son lancement en 2009, le programme national « Les courtepointes de vaillance » a permis de remettre plus de 12 500 courtepointes confectionnées à la main à des militaires des FAC actuels ou anciens malades ou blessés. L’organisation célèbre maintenant son 10e anniversaire. « Nous aimerions avoir plus de ressources », affirme Mary Ewing, présidente de l’organisation nationale, qui demeure également dans la vallée de l’Annapolis.

« Chaque remise mène souvent à la confection d’une ou de deux courtepointes supplémentaires, car les gens nous disent qu’ils ont un ami qui aimerait en avoir une, explique Mme Hulan. Toute présentation de courtepointe est touchante; nous les remettons un peu avec faste et obtenons toujours de belles réactions. »

Nos couturières aimeraient toutefois avoir de l’aide pour fabriquer les courtepointes. La couture demande toujours un coup de main et, même si vous ne savez pas coudre, vous pouvez notamment nous aider en coupant et en repassant les tissus, en assemblant les motifs et en prenant des mesures. Les dons en argent peuvent nous aider à acheter du tissu et des accessoires de couture; le programme « Les courtepointes de vaillance » dispose même d’une trousse de pièces de courtepointe pour la vente ou l’offre en commandite. Les gens qui achètent une trousse peuvent coudre les pièces avant de nous les envoyer pour que nous les ajoutions à une courtepointe pas encore terminée. Le tissu de nos courtepointes met souvent en vedette des tons ou des motifs rouge et blanc, ou alors des feuilles d’érable, des animaux sauvages, des fleurs ou du camouflage sous le thème du Canada.

Les artisans, les fabricants de courtepointes ou toute autre personne qui s’intéressent à ce programme sont invités à communiquer avec le groupe de la 14e Escadre Greenwood pour entrer en contact avec des bénévoles de Greenwood ou d’ailleurs au Canada. Pour ce faire, ils n'ont qu'à communiquer avec Mary Ewing, à president@quiltsofvalour.ca.

Sara White est rédactrice en chef du journal de la 14e Escadre, The Aurora, dans lequel l’article précédent a d’abord paru.


 

Joignez-vous à l'ARC : Osez vous surpasser

Les cyberopérateurs mènent des cyberopérations défensives et, lorsque cela est nécessaire et faisable, actives. Ils sont en liaison avec des ministères et des agences gouvernementales ainsi qu’avec des alliés du Canada, avec qui ils collaborent afin d’accroître la capacité du ministère de la Défense nationale (MDN) et des Forces armées canadiennes (FAC) à offrir un cyberenvironnement sécuritaire. Les cyberopérateurs surveillent les réseaux de communication des FAC afin de détecter des tentatives d’accès non autorisé et d’intervenir. Ils offrent aussi un soutien numérique répondant aux besoins opérationnels de la Marine, de l’Armée de terre, de l’Aviation et des intervenants interarmées.

Leurs principales responsabilités sont les suivantes :

         - Amasser, traiter et analyser des données réseau
         - Détecter les vulnérabilités des réseaux
         - Gérer un environnement de réseaux informatiques
         - Mener des cyberopérations défensives et actives
         - Mettre à profit leurs connaissances en matière de sécurité et de communication dans le domaine de la technologie de l’information
         - Utiliser et conserver des publications ainsi que des dossiers classifiés et non classifiés

http://forces.ca/fr/carriere/cyber-operateur/

Date de modification :