SVLM : le militaire du rang subalterne de la Réserve de l’ARC le plus méritant de l’année 2019

Article de revue / Le 8 juillet 2020 / Numéro de projet : RCAF-Excelsior-Summer-2020-2

Tous les ans, l’adjudant-chef de la Réserve de l’Aviation royale canadienne (ARC) reçoit de nombreuses candidatures. Parmi celles-ci, la Réserve de l’ARC choisit un militaire du rang subalterne dont elle récompense le rendement exceptionnel. En 2019, la caporal-chef Lindsey Sanders, administratrice principale des ressources humaines de la 17e Escadrille de la Réserve de l’ARC, à Winnipeg, a reçu le titre de « militaire du rang subalterne de la Réserve aérienne la plus méritante de l’année ».

L’année dernière, en plus de s’acquitter des responsabilités qui incombent à une personne de son grade, la caporal-chef Sanders a accompli les fonctions de commis-chef et rempli des tâches liées à des postes vacants à la salle des rapports de la Réserve aérienne. Grâce au travail de la caporal-chef Sanders, on a pu continuer à satisfaire aux exigences salariales et administratives des réservistes de l’ARC de la 17e Escadre.

À l’automne 2019, la 17e Escadrille de la Réserve aérienne de l’ARC a assumé le soutien administratif des réservistes du quartier général de la 2e Division aérienne du Canada et elle a fusionné les 17e et 402e Escadrilles de la Réserve aérienne de l’ARC pour centraliser les fonctions administratives de la Réserve à la 17e Escadre. Dans les deux cas, on a beaucoup fait confiance au dévouement et aux compétences en administration de la caporal-chef Sanders pour faire en sorte que la fusion des deux escadrilles de la Réserve aérienne de l’ARC soit harmonieuse et sans conséquence défavorable sur la solde ou les avantages des militaires.

En dépit d’une charge de travail considérable, la caporal-chef Sanders a trouvé le temps de maintenir une excellente condition physique, de se porter volontaire pour accomplir des tâches supplémentaires, d’organiser des activités mondaines au quartier général, d’afficher un sens de l’éthique, ainsi qu’une tenue et un comportement de haut niveau, et de toujours donner la priorité au service plutôt qu’à elle-même. Pour ces nombreuses raisons, la caporal-chef Sanders a obtenu le titre de militaire du rang subalterne de la Réserve aérienne la plus méritante de l’année. La caporal-chef Sanders a constitué un exemple parfait pour son entourage. Bravo!

Légende de la photo : Le brigadier-général Michael Rafter, directeur général de la Réserve aérienne, et l’adjudant-chef Jim McKenzie, adjudant-chef de la Réserve de l’ARC, présentent à la caporal-chef Lindsey Sanders la plaque du militaire du rang subalterne de la Réserve aérienne le plus méritant de l’année 2019.


 

Joignez-vous à l'ARC : Osez vous surpasser

Les opérateurs de détecteurs électroniques aéroportés utilisent des systèmes de détecteurs électroniques évolués pour faire fonctionner des détecteurs aéroportés à bord des aéronefs de patrouille à long rayon d’action, des hélicoptères maritimes et des véhicules aériens sans pilote.

Ils détectent les sous-marins et en font le suivi, ils offrent un soutien aux opérations de recherche et de sauvetage et aux opérations médicales et aident les autres ministères et agences du gouvernement à recueillir des preuves et à effectuer des patrouilles antidrogues.

Leurs principales responsabilités sont les suivantes :

         - Utiliser un radar, des systèmes électro-optiques et infrarouges, détecteurs d’anomalies magnétiques et de l’équipement de guerre électronique
         - Prendre des photos aériennes
         - Charger les armes aéroportées et viser avec celles-ci, et faire des recherches dans les systèmes des stocks
         - Utiliser le système de mitrailleuse héliporté
         - Utiliser les systèmes de détecteurs électroniques des véhicules aériens sans pilote
         - Communiquer avec les organismes internes et externes (forces civiles et alliées)
         - Recueillir des preuves

http://forces.ca/fr/carriere/operateur-detecteurs-electroniques-aeroportes/

Date de modification :