Un ancien commandant de la Force aérienne rend l’âme

Galerie d'images

Liens connexes

Article de nouvelles / Le 10 juillet 2019

Cliquez sur la photo sous la rubrique « Galerie d'images » pour voir d'autres photos.

Le lieutenant-général Don McNaughton, ancien commandant du Commandement aérien, a rendu l’âme le 26 juin 2019, à Perth, en Ontario.

Il a commandé le Commandement aérien (maintenant connu sous son nom historique, l’Aviation royale canadienne) de juin 1985 à août 1986.

Biographie

Le lieutenant-général McNaughton s’enrôle dans la Force aérienne en 1952 à l’âge de 18 ans, et obtient son brevet de pilote l’année suivante. Il travaille en tant qu’instructeur jusqu’en 1958. La même année, il est affecté à l’Unité d’instruction opérationnelle du F‑86 Sabre et, plus tard, à la 1re Escadre de chasse de la Division aérienne de l’ARC à Marville, en France, pour servir dans le 439e Escadron. En 1963, il rentre au Canada pour exercer les fonctions d’officier en chef des normes dans une école de pilotage à Gimli, au Manitoba, puis de commandant de l’Escadron Tutor, au moment de l’entrée en service de l’avion Tutor en 1965.

En 1966, après avoir passé 14 années agréables aux commandes d’aéronefs, il est affecté au Collège d’état‑major de l’Armée canadienne à Kingston, en Ontario. Son diplôme obtenu, il passe deux ans au quartier général de la Force mobile (Armée de terre) avant de retourner au collège en tant que membre du personnel d’instruction pour une période de trois ans. 

Le lieutenant-général McNaughton suit le cours sur l’hélicoptère Kiowa à Portage et le cours sur l’hélicoptère Huey à Gagetown, au Nouveau‑Brunswick, en 1972, avant de se rendre au Royaume-Uni pour étudier au Royal Air Force Air Warfare College pendant six mois. Il rentre au Canada à l’été de 1973 pour assumer le commandement du 427e Escadron. À l’époque, les escadrons d’hélicoptères tactiques en sont encore à leur balbutiement. Les équipages et les équipes au sol se composent d’anciens militaires de l’Armée de terre, de la Marine et de la Force aérienne et ne disposent que de six Huey et huit Kiowa.

Le lieutenant‑général McNaughton accède au grade de colonel après un an passé à titre de commandant et occupe une série de postes : Force mobile (une fois de plus), commandant adjoint du 10e Groupement aérien tactique, commandant adjoint du Contingent canadien des Nations Unies au Moyen‑Orient et commandant de la base des Forces canadiennes Winnipeg. En 1978, il assume la fonction de directeur général des services aériens au Quartier général de la Défense nationale, où il demeure jusqu’en 1981, année où il devient commandant du 10e Groupement aérien tactique à Montréal. Un an plus tard, il se joint au Commandement aérien à titre de commandant adjoint. Il occupe ce poste pendant trois ans avant d’assumer le rôle de commandant pendant un an. Il se rend ensuite à Colorado Springs pour y exercer les fonctions de commandant en chef du NORAD pendant trois ans.           

Il prend sa retraite en 1989, après 38 années de service et 20 déménagements familiaux. Sa femme et lui s’établissent dans une ferme d’agrément de 200 acres près de Perth.  

Durant sa retraite, le lieutenant-général McNaughton participe activement à des activités bénévoles et à diverses études de la Défense nationale et du gouvernement. Il fait partie d’un groupe de travail gouvernemental sur les musées militaires, en plus d’agir à titre de président honoraire de l’Association de l’ARC et de premier colonel honoraire du 427e Escadron.

Le lieutenant-général McNaughton a connu une carrière des plus stimulante et enrichissante dans les Forces armées canadiennes, ayant occupé des postes de pilotage et exercé des fonctions exigeantes qui lui ont donné la chance de rencontrer un groupe de personnes extrêmement talentueuses.  

Nécrologie

Le lieutenant-général Donald Malcolm McNaughton, CMM, CD,
1934-2019

Don a rendu l’âme à l’hôpital de Perth, le mercredi 26 juin 2019. Il laisse dans le deuil sa femme bien-aimée Frances (Finkle) McNaughton, sa fille Jean (Mike) Dabros et ses enfants Dana (Owan), Emilie (Ryan) et Meg, ainsi que son fils Ian (Kim) et ses enfants Blair (Jocelyn), Drew (Martina) et Mary (Jacob).   

Il manquera cruellement à sa sœur Shirley (Don) Tennant et à son frère Arthur (Marsha) McNaughton. Il a survécu à ses parents Wallace et Jean (Wilson) McNaughton, ses frères et sœurs Keith, Melba McNaughton, Jack, Norma, Bill McNaughton, Beverly Tweedy et Alan McNaughton, et à sa nièce Sharon Sills. Ses belles-sœurs Kay MacNaughton, Sheila et Joan McNaughton, et Christine McMillan, son beau-frère George Tweedy, sa belle-sœur Charlotte Kuntze et feue Elinor Eaton, ainsi que de nombreux neveux, nièces, parents et amis se souviendront affectueusement de lui.     

Le lieutenant-général McNaughton a pris sa retraite après avoir consacré 38 années au service de son pays. Ancien commandant du Commandement aérien, il était commandant adjoint du NORAD à Colorado Springs au moment de sa retraite.

Les funérailles ont eu lieu à l’Église unie St. Paul’s, à Perth, et l’inhumation, au cimetière de Prestonvale. On peut faire un don en sa mémoire au Great War Memorial Hospital Foundation, à l’Église unie St. Paul’s, à la Fondation canadienne du Parkinson ou aux Cadets de l’air.    

Sources

Biographie : 427 Lion Squadron Association (fournie par le lieutenant‑général McNaughton, en anglais seulement)

Nécrologie : Blair and Son Funeral Directors (en anglais seulement)


 

Joignez-vous à l'ARC : Osez vous surpasser

Les chercheurs en communications interceptent et analysent les transmissions électroniques, dont les communications de forces étrangères. Ils protègent également les réseaux informatiques du gouvernement du Canada.

Leurs principales responsabilités sont les suivantes :
         - Réunir, traiter, analyser des données sur l’activité électromagnétique dans le spectre des radiofréquences en utilisant du matériel ultramoderne et faire un rapport sur les résultats
         - Gérer et protéger les réseaux informatiques
         - Veiller à ce que la technologie de l’information soit protégée
         - Utiliser des publications classifiées et les tenir à jour

http://forces.ca/fr/carriere/chercheur-communication/  

Date de modification :