Un message du directeur : Qualité de vie et de service des réservistes de l’ARC

Liens connexes

Article de revue / Le 8 juillet 2020 / Numéro de projet : RCAF-Excelsior-Summer-2020-1

Je tiens tout d’abord à exprimer ma plus profonde gratitude à chacun d’entre vous pour les grands efforts que vous déployez afin d’atténuer les risques de propagation de la COVID-19. Compte tenu des difficultés sans précédent que pose cette pandémie mondiale pour l’ARC et ses activités liées à l’opération LASER, il est facile d’oublier que d’autres initiatives tout aussi importantes sont en cours.

Comme vous le savez, l’ARC compose avec des difficultés uniques sur le plan du personnel depuis plusieurs années. Ces difficultés sont principalement liées à la réduction des effectifs qualifiés et expérimentés dans certains groupes professionnels, ce qui peut représenter un risque à l’échelle des capacités essentielles de l’ARC. En juin 2019, on a procédé au lancement de programmes visant à surmonter ces difficultés et à assurer la santé continue de l’ARC, mais aussi à lui permettre de mener à bien sa mission.

Dans le cadre de l’opération EXPERIENCE, dirigée par le chef d’état-major de la défense, les FAC cherchent précisément à maintenir et à accroître le niveau d’expérience de leurs pilotes. Cette opération a notamment motivé la reprise des mesures visant à attirer et à recruter d’anciens militaires expérimentés des FAC. Dans le cadre de l’opération TALENT de l’ARC, nous nous concentrons sur la qualité de vie et de service de tous les membres du personnel et de leurs proches. La portée de cette opération est plus large, ce qui permet à l’ARC de s’attaquer à des problèmes qui touchent un vaste éventail de groupes professionnels et de capacités. Pour connaître des exemples de mesures qui portent sur la qualité de vie et de service des réservistes, cliquez ici.

Pendant que l’ARC va de l’avant concernant ces initiatives, je tiens à vous rappeler que vos supérieurs sont à l’écoute et que l’objectif sous-jacent de ces activités est d’améliorer la qualité de vie et de service de tous les membres du personnel de l’ARC. En parvenant à maintenir en poste les militaires hautement qualifiés et expérimentés qui terminent leur carrière dans la Force régulière, la Réserve de l’ARC pourra conserver un savoir-faire essentiel dans l’organisation et transmettre l’expérience acquise aux recrues. Pour les militaires, le fait d’assumer des fonctions à temps partiel dans la Réserve facilite la transition entre un poste à temps plein mouvementé dans la Force régulière et la retraite des FAC. La Réserve de l’ARC demeure un élément essentiel de l’exercice de la puissance aérienne à l’appui des objectifs nationaux.

Le colonel Shawn Marley,
directeur de la Réserve de l’ARC

Initiatives QVQS pour la Réserve de l’ARC

Comme le mentionne le colonel Shawn Marley, l’ARC va de l’avant concernant plusieurs initiatives en vue d’améliorer la qualité de vie et de service des membres du personnel et de leurs proches. Or, bon nombre de ces mesures concernent tout particulièrement les réservistes :

  • maximiser l’emploi à temps partiel dans la Réserve de l’ARC. En recrutant du personnel à temps partiel et en lui offrant suffisamment d’instruction pour lui permettre d’effectuer des tâches peu techniques, mais néanmoins importantes, nous pouvons permettre aux membres de notre personnel les plus qualifiés de se concentrer sur leurs tâches principales;
  • accroître l’effectif du groupe professionnel des techniciens de soutien des opérations aériennes (Tech SOA). Les réservistes peuvent fournir du soutien dans les trois domaines suivants :
    1. soutien à l’entretien des aéronefs : Plutôt que de faire appel à des techniciens d’entretien d’aéronefs hautement qualifiés pour stationner, mettre en marche et ravitailler les aéronefs, nous nous appuierons sur les Tech SOA, ce qui permettra aux spécialistes de l’entretien aérien de se consacrer à la réparation des aéronefs;
    2. soutien aux opérations de recherche et de sauvetage (SAR) : Les Tech SOA peuvent aménager et dégager les zones de largage, transporter de l’équipement et des militaires par voie terrestre ou maritime, soutenir les exercices de plongée, plier les parachutes à matériel et effectuer d’autres tâches générales. Encore une fois, nous cherchons à affecter les réservistes aux tâches peu techniques afin de permettre aux techniciens en SAR hautement qualifiés d’accomplir leur travail principal, soit sauver des vies et s’entraîner pour maintenir leurs différentes compétences;
    3. fonctions liées à la protection de la force (force auxiliaire de sécurité de l’escadre) : La protection de la force constitue l’une des compétences essentielles de tous les Tech SOA, car elle forme la base de leur instruction professionnelle. Ainsi, les Tech SOA recevront toute l’instruction nécessaire à l’accomplissement des tâches de la force auxiliaire de sécurité de l’escadre, permettant à des techniciens qualifiés de remplir d’autres tâches qui ne sont pas liées à la force auxiliaire de sécurité de l’escadre;
  • mettre à jour nos processus de gestion des effectifs afin d’accroître la souplesse et la capacité d’intervention des membres du personnel et de l’organisation. Pour ce faire, nous travaillons à la mise en œuvre d’une série de mesures, notamment les suivantes : réduire le délai de traitement des changements de catégorie de service vers la Réserve de l’ARC en diminuant le temps nécessaire avant la réception d'une offre d’emploi; prendre des mesures exceptionnelles afin de faire appel à des militaires à la retraite plutôt que de laisser un poste à temps plein vacant; permettre aux militaires placés en attente pour appuyer des opérations de SAR et du NORAD, ainsi que ceux affectés à la station des Forces canadiennes Alert, d’obtenir un poste en service de classe C;
  • porter l’effectif de la Réserve de l’ARC à 2 550 personnes. Nous faisons évoluer la Réserve de l’ARC afin d’en accroître les capacités et les renforts individuels déjà offerts. La création du poste de Tech SOA constitue le point de départ de cette mesure, car les membres de ce groupe professionnel offrent un soutien à l’entretien des aéronefs et aux opérations de SAR, en plus d’assumer des fonctions de protection de la force dans l’ensemble de l’ARC. Nous souhaitons accroître nos capacités en tirant parti des compétences et de l’expérience actuelles dans le secteur civil afin de renforcer notre croissance dans des domaines en plein essor tels que l’espace, la cybernétique, la modélisation et la simulation. Cette composante renforcée de la Réserve assure une stabilité, une expérience et une capacité accrues au moyen de concepts d’accroissement des capacités et des renforts individuels;
  • favoriser un bon équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée. Pour contribuer à atteindre cet objectif, les dirigeants de l’ARC, particulièrement ceux au niveau tactique, sont invités à réfléchir à la manière dont ils planifient et mènent les activités courantes, ainsi qu’à la manière dont celles-ci peuvent être accomplies tout en favorisant un bon équilibre entre la vie professionnelle et la vie personnelle des membres du personnel. Un rythme de travail régulier et bien équilibré permettra d’atténuer les répercussions du rythme opérationnel plus élevé qu’on doit adopter en cas de besoin. Notons, par exemple, comme nous en avons tous fait l’expérience dans une certaine mesure au cours des derniers mois, les régimes de travail souples, qui peuvent inclure des heures de service variables ainsi que la possibilité de faire du télétravail dans la mesure du possible.


 

Joignez-vous à l'ARC : Osez vous surpasser

Les médecins militaires offrent des soins de santé primaires aux membres des Forces armées canadiennes (FAC), dans les cliniques de soins de santé des Forces canadiennes ou à l’étranger, à l’appui des missions de maintien de la paix ou d’aide humanitaire.

Leurs principales responsabilités sont les suivantes :

         - Diriger une équipe clinique professionnelle et chevronnée
         - Promouvoir la santé et l’éducation
         - Fournir des soins de santé primaires
         - Pratiquer la médecine opérationnelle, dont la médecine en haute altitude et la médecine hyperbare
         - Faire la promotion de la santé et sécurité au travail

http://forces.ca/fr/carriere/medecin/

Date de modification :