Un nouvel outil conçu pour faciliter la transition de la vie militaire à la vie civile

Article de nouvelles / Le 14 février 2018

Cliquez sur la photo sous la rubrique « Galerie d'images » pour voir d'autres photos.

Ministère de la Défense nationale

Les militaires et les anciens combattants des Forces armées canadiennes (FAC) disposent désormais d’un nouvel outil qui vise à faciliter leur transition à un emploi civil.   L’OESC, soit l’outil d’équivalence d’identification de la Structure des groupes professionnels militaires vers la Classification nationale des professions, lancé officiellement le 16 octobre 2017, est un logiciel de réorientation professionnelle en ligne gratuit qui permet de jumeler les emplois militaires aux possibilités d’emplois civils.

Il s’agit ni plus ni moins d’un outil accessible au public qui permet d’établir quels emplois militaires correspondent à quels emplois civils et vice-versa.

Pour se servir de l’OESC, les militaires et les anciens combattants des FAC n’ont qu’à saisir les renseignements liés à leur emploi militaire pour obtenir une liste d'emplois civils équivalents, ainsi que des descriptions de travail et des liens vers des offres d’emplois civils pertinentes du guichet‑emplois.

Les employeurs civils peuvent également se servir de l’OESC afin de mieux comprendre un groupe professionnel militaire donné, mais aussi afficher des offres d’emploi prévues spécialement à l’intention des vétérans.

« C’est stimulant de voir cette belle initiative se concrétiser plus rapidement que prévu. C’est grâce à la collaboration dont ont fait preuve les ministères concernés tout au long du processus qu’une telle réalisation est possible », affirme le brigadier-général Mark Misener, qui dirige la création du groupe de transition des Forces armées canadiennes, qui vise à établir une démarche de transition et d’administration professionnelle et personnalisée. « Les militaires des FAC sous-estiment souvent la formation qu’ils ont reçue et les expériences qu’ils ont vécues au cours de leur carrière et l’importance de celles-ci dans le marché du travail concurrentiel. »

L’OESC est le résultat des efforts concertés de la Direction de la gestion du soutien aux blessés des FAC, du centre de soutien de l’apprentissage de la Génération du personnel militaire, d’Anciens Combattants Canada (ACC) et d’Emploi et Développement social Canada (EDSC). Par exemple, pour permettre de trouver les équivalents civils qui se rapprochent le plus des emplois militaires, EDSC a fourni l’accès à son répertoire contenant plus de 30 000 titres de profession catégorisés en fonction des compétences nécessaires et des niveaux.

L’outil en ligne, inspiré d’un logiciel du United States Department of Labor, a été créé et personnalisé en fonction des besoins des militaires canadiens en grande partie au moyen des ressources actuelles. « Lorsqu’on considère à quel point ce système simplifie les recherches d’emplois et de personnel et facilite la vie des militaires en transition, son faible coût est vraiment incroyable! » dit le capitaine (retraité) Andy Choquette, l’un des créateurs de l’OESC.

En plus de l’OESC, les anciens combattants ont également accès à l’Unité des anciens combattants dans la fonction publique récemment créée pour aider les anciens combattants à comprendre le processus d’embauche de la fonction publique. Ce service présente aux anciens combattants des possibilités d’emploi dans la fonction publique qui correspondent à leurs compétences et à leur instruction. L’unité collabore également avec les gestionnaires de l’ensemble de la fonction publique afin de sensibiliser les gens à la formation et à l’expérience que les anciens combattants canadiens ont à offrir.

Au cours des prochains mois, d’autres éléments seront ajoutés à l’OESC, notamment un convertisseur de compétences militaires et une application mobile, afin de continuer à améliorer la préparation des militaires en vue d’effectuer une transition réussie au monde de l’emploi civil.

Date de modification :