Un officier canadien à la tête d’un commandement américain

Article de nouvelles / Le 14 juin 2016

De la base aérienne Sheppard

Le lieutenant‑colonel Rhett Chambers, de l’Aviation royale canadienne, a pris le commandement du 89th Flying Training Squadron lors d’une cérémonie de passation de commandement tenue le 22 avril 2016 à la base aérienne Sheppard au Texas. Il s’agit de la première fois depuis la création du programme conjoint d’entraînement des pilotes d’avions à réaction mixte de l’OTAN et de l’Europe, il y a 35 ans, qu’un officier de l’ARC est nommé à un poste de commandant d’escadron.

Il a accumulé 4 000 heures de vol, dont 330 dans le cadre de 75 missions en Afghanistan. Son épouse, le major Martine Chambers, a pris sa retraite l’année dernière après 23 ans de service au sein de l’Aviation royale canadienne.

Le lieutenant‑colonel Chambers s’est enrôlé dans les Forces armées canadiennes en 1994. Bon nombre de ses heures de vol ont été accumulées aux commandes du CT114 Tutor, du CH139 Jet Ranger, du CH146 Griffon et du CT156 Harvard II.

Les origines du 89th Flying Training Squadron remontent au 89th Pursuit Squadron de la Deuxième Guerre mondiale. L’escadron entraîne 250 pilotes par année, dans le cadre du programme conjoint d’entraînement des pilotes d’avions à réaction mixte de l’OTAN et de l’Europe. Dans le cadre de cette formation, les stagiaires apprennent les rudiments des manœuvres aériennes, ainsi que le vol aux instruments, le vol en formation et le vol de nuit.

Date de modification :