Une déclaration de la famille et de la fiancée du capitaine Thomas McQueen

Article de nouvelles / Le 1 décembre 2016

« La mort de Thomas nous bouleverse profondément, mais nous savons qu’il réalisait un travail important, et qu’il a perdu la vie en faisant ce qu’il aimait. Dès son jeune âge, il dessinait des chasseurs sur ses travaux d’école, et pendant tout le temps qu'il a passé dans les cadets de l’air à l’Escadron 611, il a nourri le rêve de devenir pilote. Il était fier de suivre les traces de son grand-père, qui faisait partie de la force aérienne pendant la Seconde Guerre mondiale.

« Thomas a vécu et aimé avec passion. Il envisageait de se marier prochainement avec l’amour de sa vie, Caitlin. Son sourire était toujours plus grand lorsqu’il était en sa compagnie.

« Thomas aimait la vitesse, peu importe s'il se trouvait à bord d’un bateau, sur une moto tout terrain, ou dans son chasseur, franchissant le mur du son. Il était toujours proche de sa famille, et était le clown qui n’arrêtait pas de nous faire rire. Ayant grandi dans une ferme, il aimait beaucoup être en plein air et trouvait toujours la beauté dans la nature. Il aimait vivre à Cold Lake, et il passait beaucoup de son temps à chasser, à pêcher et à faire de la motoneige.

« C’était un ami extraordinaire; il aimait tout le monde et prenait toujours soin des autres avant lui-même. Thomas a touché la vie d’un grand nombre de personnes, et il nous manquera énormément.

« Nous sommes extrêmement reconnaissants de l’appui que nous avons reçu de la collectivité et des forces armées. Nous croyons vraiment que le pays est en deuil avec nous, et nous vous en sommes reconnaissants. Désormais, toutefois, nous avons besoin d’intimité pour franchir cette période de deuil. »

Date de modification :