Une militaire subalterne de l’ARC récompensée pour son esprit d’innovation

Article de nouvelles / Le 12 février 2018

Par l’adjudant-maître Douglas Hennessey

L’aviateur Erika Malins, stagiaire technicienne en systèmes d’armement à l’École de technologie et du génie aérospatial des Forces canadiennes (ETGAFC), à la 16e Escadre, à Borden, en Ontario, a reçu la Mention élogieuse du chef d’état-major de la défense (CEMD) pour avoir présenté une perspective révolutionnaire au sujet de l’opération Honour.

La Mention élogieuse du CEMD est décernée aux personnes ou aux unités afin de souligner les exploits ou les activités qui dépassent les exigences des fonctions normales. Le brigadier-général Dave Cochrane, commandant de la 2e Division aérienne du Canada, dont relève la 16e Escadre, a procédé à la remise de la mention le 8 février 2018, à Borden.

« L’initiative de l’aviateur Malins est un exemple impressionnant de catalyseur du changement, qui correspond tout à fait à la ferme conviction du commandant de l’Aviation royale canadienne que l’innovation et les bonnes idées n’ont pas de grade », a dit le brigadier-général Cochrane.

De sa propre initiative, l’aviateur Malins a créé un exposé qui donne une perspective révolutionnaire au sujet de l’opération Honour qui interpelle les jeunes militaires des Forces armées canadiennes (FAC) et les aide à comprendre l’importance de changer la culture qui engendre les comportements sexuels inappropriés.

En octobre 2016, des membres du personnel de l’ETGAFC ont proposé à l’adjudant-chef Necole Belanger, adjudant-chef de la 16e Escadre, de former un Conseil des stagiaires de l’ETGAFC. L’idée a été acceptée à condition que ce conseil ne se concentre pas seulement sur les problèmes du quotidien, mais également sur les enjeux qui pourraient avoir une contribution élargie et qui pourraient entraîner des changements favorables dans l’ensemble de la collectivité de l’Aviation royale canadienne (ARC) et des FAC.

Dès sa formation, le Conseil des stagiaires de l’ETGAFC a déceler une lacune dans la façon dont l’opération Honour était perçue par les nouveaux militaires des FAC. L’aviateur Malins a eu une idée et s’en est inspirée pour façonner une perspective qui a donné une tout autre dimension à l’opération Honour.

Après avoir discuté avec les dirigeants de l’ETGAFC et de la 16e Escadre, le 11 décembre 2017, l’aviateur Malins a présenté sa version d’une séance d’information de l’opération Honour à la contre-amiral Jennifer Bennett, directrice générale de l’Équipe d’intervention stratégique des Forces armées canadiennes sur l’inconduite sexuelle. La contre-amiral Bennett a été réellement impressionnée par cette présentation et son efficacité potentielle pour communiquer les concepts de l’opération Honour. Par ses gestes, l’aviateur Malins a fait preuve d’un leadership exemplaire en ciblant la nécessité de changement et en travaillant courageusement pour réaliser sa mise en œuvre.

« Ceux qui font partie de la génération de l’aviateur Malins sont le futur de l’ARC, et lorsqu’on leur permet d’apporter des changements, ils se révèlent brillants, a expliqué l’adjudant-chef Belanger. Le fait que cette jeune femme ait reçu la Mention élogieuse du CEMD en dit long sur la présence dans l’ARC d’hommes et de femmes prometteurs comme futurs dirigeants des FAC. Il est très rare qu’on décerne la Mention élogieuse du CEMD à un aviateur. » (Le grade d’aviateur est le moins élevé des grades de l’ARC et équivaut à celui de soldat dans l’Armée de terre ou de matelot de troisième classe dans la Marine.)

La présentation de l’aviateur Malins est conçue pour susciter des émotions chez l’auditoire. Il s’agit d’un excellent exemple d’innovation de la part des grades inférieurs qui trouve écho auprès des plus hauts niveaux de l’ARC et des FAC!

L’adjudant-maître Hennessey est agent d’information de la 16e Escadre.

Date de modification :