Une officière de l’ARC qui étudie la médecine reçoit la mention élogieuse d’étoile académique canadienne

Article de nouvelles / Le 1 mai 2018

Cliquez sur la photo sous la rubrique « Galerie d'images » pour voir d'autres photos.

Par Janet Bryson

Le capitaine Stephanie Dennis, militaire de l’Aviation royale canadienne originaire de Comox, en Colombie-Britannique, en est à sa deuxième année d'études en médecine à l’Université Dalhousie à Halifax, en Nouvelle-Écosse. Elle a reçu la mention élogieuse d’étoile académique canadienne de U Sports, chef de file dans le domaine du sport universitaire au Canada.

L’étoile académique canadienne est l’un des plus grands honneurs qu’un étudiant-athlète puisse recevoir. Pour l’obtenir, les étudiants-athlètes doivent maintenir une moyenne générale de 80 pour cent ou plus, tout en faisant partie d’une équipe de sports universitaires. Ancienne membre de l’équipe nationale junior canadienne, la capitaine Dennis fait partie de l’équipe de natation de Dalhousie.

Les lauréats canadiens s’engagent aussi à fournir des services et du leadership à leur collectivité, et la capitaine Dennis ne fait pas exception. Elle a entamé sa carrière militaire 13 ans passés en tant qu’officière et, en plus des services qu’elle a rendus à son pays, elle a fait du bénévolat dans le cadre de nombreuses initiatives, notamment le Bureau des conférenciers des Forces armées canadiennes, un programme de sensibilisation nationale qui fournit des conférenciers à des écoles et à des organisations ainsi que dans le cadre de conférences partout au pays.

La capitaine Dennis a effectué son baccalauréat en chimie au Collège militaire royal du Canada à Kingston, en Ontario. Après avoir reçu son diplôme, elle a obtenu son brevet de pilote en tant que navigatrice de l’Aviation royale canadienne, et est devenue la première instructrice à entraîner des navigateurs à la 1re École de pilotage des Forces canadiennes, à la 17e Escadre Winnipeg, au Manitoba. En 2013, après avoir occupé le poste d’instructrice pendant trois ans, elle a été affectée à la 14e Escadre Greenwood, en Nouvelle-Écosse, où elle est devenue la première personne à occuper le poste de navigateur tactique à bord du CP-140 Aurora, un aéronef de patrouille à long rayon d’action, tout de suite après avoir terminé son cours à l’École de pilotage. À titre de navigatrice à bord de l’Aurora, la capitaine Dennis a poursuivi des trafiquants de drogue dans les Caraïbes et des sous-marins dans l’océan Atlantique, et ce, tout en étant enceinte de son premier enfant.  

Sa recherche des avantages que présente un style de vie sain l’a poussée à présenter une demande de participation au Programme d’instruction à l’intention des médecins militaires des Forces armées canadiennes en 2015. En 2016, on l’a admise au programme, ainsi qu’à la faculté de médecine de l’Université Dalhousie, ce qui lui a permis de faire partie de l’équipe de natation de Dalhousie en tant que membre active.

« J’ai vécu une expérience fantastique en travaillant avec les entraîneurs, dit la capitaine Dennis. Les hommes et les femmes qui font partie de l’équipe sont une source d’inspiration pour moi. Ce sont des personnes tellement dévouées et intelligentes. Ils doivent concilier leurs études, leurs travaux communautaires et leur participation à titre de membres d’une équipe de sports. J’ai énormément d’estime pour eux. »

La capitaine Dennis, qui doit également concilier ses différents rôles, attribue une grande partie de son succès au soutien de son mari, Scott Dennis. En plus de ses études, mais aussi de son dévouement à son équipe de natation et aux Forces armées canadiennes, elle a un fils de deux ans et une fille de 10 mois. En fait, elle était enceinte de sa fille pendant sa première année d’études à l’école de médecine. Elle a amené sa fille au dîner de remise de prix des étoiles académiques canadiennes, et l’a tenue dans ses bras en recevant son prix. « J’ai amené ma fille, car elle était dans mon ventre pendant tout le temps que je nageais pour l’équipe de natation, donc elle mérite le prix elle aussi! »

La capitaine Dennis souhaite travailler dans le domaine de la médecine familiale. Pendant sa dernière année d’études en médecine, elle aimerait effectuer son projet de recherche étudiant sur les bienfaits de l’exercice pendant la grossesse. « Je suis toujours étonnée par ce qu’on peut accomplir quand on croit en quelque chose, dit la capitaine Dennis. Je suis entièrement d'avis qu'il faut profiter des occasions qui se présentent à nous. »

Janet Bryson est conseillère principale en communications à l’Université Dalhousie.

Date de modification :