Churchill’s Bunker: The Secret Headquarters at the Heart of Britain’s Victory (La Revue de l'ARC - ÉTÉ 2014 - Volume 3, Numéro 3 - Critiques des livres)

 

Photo de La Revue de l'ARC - ÉTÉ 2014 - Volume 3, Numéro 3

Cover of Churchill’s Bunker: The Secret Headquarters at the Heart of Britain’s Victory by Richard Holmes

Churchill’s Bunker: The Secret Headquarters at the Heart of Britain’s Victory
Par Richard Holmes

Londres (Royaume-Uni), Profile Books Ltd, 2009
246 pages
ISBN 978 1 84668 225 4

Compte rendu Lieutenant-Colonel Doug Moulton, MBA, CD

À titre d’officier de liaison des Forces canadiennes auprès du Air Warfare Centre de la base aérienne Royal Air Force Waddington au Royaume­Uni, j’ai eu l’occasion à maintes reprises de visiter les diverses installations de l’Imperial War Museum. L’une d’entre elles en particulier a piqué ma curiosité et m’a amené à lire Churchill’s Bunker: The Secret Headquarters at the Heart of Britain’s Victory. Écrit par le brigadier (retraité) Richard Holmes, CBE, TD, JP[1], professeur en études militaires et de sécurité à la Cranfield University, ce livre relate la vie et les difficultés au quartier général britannique pendant la Seconde Guerre mondiale. Il s’agit d’un excellent livre que je recommande à tous ceux qui s’intéressent à la vie de Churchill et au commandement et contrôle des forces britanniques au cours de la Seconde Guerre mondiale.

Dans son ouvrage, rédigé 70 ans après que le complexe a entamé ses opérations et 25 ans après que ses portes ont été ouvertes au public, Holmes cherche à partager avec le lecteur les expériences de ceux qui ont pour ainsi dire habité au quartier général pendant une grande partie de la guerre. Ayant eu l’occasion moi-même d’explorer en profondeur le musée, je peux confirmer que le livre offre un aperçu réaliste des nuances de la vie souterraine lorsqu’on tente de réaliser des activités quotidiennes normales à l’étroit dans le noir.

Le livre est divisé en six chapitres qui sont organisés de manière chronologique. Il commence par une description de ce quartier général secret et il explique les raisons pour lesquelles cet emplacement a été choisi. Il décrit ensuite les conditions associées à la bataille d’Angleterre et la campagne de bombardement allemande ainsi que les effets qu’elles ont eus sur le fonctionnement du quartier général. Le troisième chapitre porte sur les opérations mêmes du quartier général et la gestion des interventions des forces britanniques dans le monde entier. Le chapitre quatre relate la vie souterraine de ceux qui se sont occupés de tous les services d’appui, des agents de sécurité aux personnes chargées de nourrir les troupes, et sans qui rien n’aurait été possible. À mesure que la guerre se poursuivait et que les alliés accumulaient des succès, il était rapidement devenu manifeste que le quartier général devait prendre la route. Cette tâche monumentale est décrite dans le chapitre cinq, qui relate, entre autres, le déplacement des secrétaires civils par moyens de transport militaires et les défis connexes. Enfin, le chapitre six est réservé à la transition du quartier général, d’un centre névralgique à un musée. Il s’agit d’une transformation importante puisque personne à l’extérieur du cercle du quartier général, à part peut-être une poignée de gens, n’a réellement su ce qui s’était déroulé dans ces locaux exigus pendant la guerre. Grâce à la prévoyance de ceux qui ont reconnu le caractère unique de cette installation, des millions de personnes ont eu l’occasion de voir une grande partie du quartier général tel qu’il était.

Un grand travail de recherche a permis à Holmes, qui renvoie à une variété de sources, de faire revivre cette histoire. À l’aide de cartes, d’images et de photos appropriées, il réussit à relater, dans un récit compréhensible et agréable à lire, ce qui s’est déroulé dans l’un des quartiers généraux les plus importants de la Seconde Guerre mondiale. Churchill’s Bunker: The Secret Headquarters at the Heart of Britain’s Victory est un livre bien rédigé qui procurera bien du plaisir aux passionnés de l’histoire qui s’intéressent à la vie de Churchill.


Le lieutenant-colonel Doug Moulton, pilote de Sea King, occupe actuellement le poste de président adjoint du département d’exercice et de simulation au Collège des Forces canadiennes à Toronto.

Note

[1]. Commandeur de l’Ordre de l’Empire britannique, Territorial Decoration, juge de paix.  (retourner)

 

Table des matières

Date de modification :