Glossaire (B-GA-400-000/FP-000, Doctrine aérospatiale des Forces canadiennes)

Doctrine aérospatiale

Formats Alternatifs

Les définitions qui figurent dans le présent glossaire sont tirées de diverses sources. Dans les cas où la présente publication est la source de la définition, aucune source n’est indiquée. Lorsqu’une définition provient d’une autre source, celle-ci est indiquée entre parenthèses après la définition. On emploie alors les abréviations suivantes :

  1. B-GJ-005 – B-GJ-005-300/FP-001 – Publication interarmées des Forces canadiennes (PFIC) Opérations des Forces canadiennes (FC)
  2. BTD – Banque de terminologie de la Défense, http://terminologie.mil.ca/term-fra.asp
  3. DPN – Defence Policies of Nations: A Comparative Study – Glossaire (publié sous la direction de Douglas J. Murray et Paul R. Viotti)
  4. JP 1-02 – US Joint Pub 1-02, Dictionary of Military Terms
  5. JWP 0-01 – British Defence Doctrine

aérospatial (aéro)
Environnement, c’est-à-dire l’environnement aérien et spatial, qui entoure la terre et qui s’étend vers l’espace depuis la surface de la terre. (BTD fiche 34894)

approche exhaustive
Application des principes généralement compris et des processus de collaboration qui améliorent les chances d’obtenir des résultats favorables et durables dans un environnement particulier. Note : L’approche exhaustive réunit tous les éléments du pouvoir et les autres organismes requis pour créer des solutions durables à une campagne. Ceux-ci peuvent comprendre : des éléments militaires (tels des forces interarmées ou multinationales), des ministères et agences du Gouvernement canadien (selon une approche pangouvernementale), des gouvernements étrangers et des organismes internationaux (tels l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord [OTAN] et les Nations Unies[NU]), et des organismes publics (tels des organisation non gouvernementale [ONG]). (BTD fiche 34522)

approche pangouvernementale
Façon cohérente d’approcher une situation qui comprend, au besoin, les éléments de puissance nationale diplomatique, militaire et économique. (BTD fiche 35242)

autorité en matière de doctrine aérospatiale (ADA)
Personne, au sein de la Force aérienne, responsable de tous les aspects liés à l’élaboration, à la production et à la diffusion de la doctrine aérospatiale des Forces canadiennes. Note : 1. Autorité en matière de doctrine aérospatiale préside le Comité de la doctrine aérospatiale et l’autorité de coordination de la doctrine interarmées et de la doctrine combinée des Forces canadiennes, ce qui comprend les fonctions liées au domaine de la Force aérienne. 2. Le commandant de la 2e Division aérienne du Canada (2 DAC) est le responsable désigné de la doctrine aérospatiale. (BTD fiche 34072)

Haut de la page

campagne
Ensemble d’opérations militaires planifiées et conduites pour atteindre un objectif stratégique dans un délai et une zone géographique donnés, impliquant généralement des forces maritimes, terrestres et aériennes. (BTD fiche 18743)

centre de gravité (CG)
Caractéristiques, capacités ou situation géographique dont un pays, une alliance, une force militaire ou toute autre entité tire sa liberté d’action, sa puissance ou sa volonté de combattre. (BTD fiche 324)

coalition
Entente ad hoc conclue entre États en vue d’une action commune. (BTD fiche 21755)

Comité de la doctrine aérospatiale (CDA)
Organisme de la Force aérienne responsable de superviser l’élaboration, l’application et le soutien de la doctrine aérospatiale. Note : Le Comité de la doctrine aérospatiale est établi avec l’autorisation du Chef d’état-major de la Force aérienne ou du commandant du Commandement aérien. (BTD fiche 34073)

commandement
1. Autorité conférée à un militaire pour diriger, coordonner et contrôler des forces militaires. (BTD fiche 27866)
2. Ordre donné par un commandant, exprimant sa volonté de voir exécuter une action donnée. (BTD fiche 27867)
3. Unité, groupe d’unités, organisation ou zone, placés sous l’autorité d’un même commandant. (BTD fiche 23382)

commandement et contrôle (C2)
Exercice de l’autorité d’un commandant sur les forces assignées, allouées ou détachées pour la conduite d’une mission, et la direction de ces forces. (BTD fiche 5950)

contrôle
1. Pouvoir d’un commandant sur les activités d’organisations dont il ou elle n’est pas normalement responsable et qui comprend la responsabilité d’exécuter des ordres ou des directives.
2. Autorité exercée par un chef sur une partie des activités d’organismes subordonnés ou d’autres organismes qui normalement ne relèvent pas de son commandement. Elle s’applique à la responsabilité de l’exécution des ordres et directives. Ce contrôle peut être transféré ou délégué totalement ou partiellement. (BTD fiche 375 modifié)

Haut de la page

développement des forces (DF)
Système de processus intégrés et interdépendants qui identifie les changements devant être apportés aux capacités actuelles et définit les nouvelles capacités requises des Forces canadiennes. Ceci peut découler des changements de politique actuels ou anticipés, de l’évolution de l’environnement de sécurité et des leçons retenues des opérations. Le développement des forces comprend la planification axée sur les capacités, la gestion et la production des capacités. (BTD fiche 32172)

disponibilité opérationnelle
État de préparation permettant de donner suite à une directive du gouvernement. Note : la disponibilité opérationnelle inclut les ressources nécessaires au maintien de l’équipement, à la conduite de l’instruction et à la préparation des unités en vue d’opérations. (BTD fiche 34053)

doctrine
Principes fondamentaux qui guident les forces armées dans la poursuite d’un objectif. Ces principes sont impératifs, mais leur application requiert du jugement. (BTD fiche 1761 modifié)

domaine informationnel
Sphère dans laquelle l’information et les données se trouvent.

domaine moral
Sphère dans laquelle les gens interagissent à un niveau psychologique, éthique et (ou) cognitif.

domaine physique
Sphère dans laquelle les gens vivent et travaillent.

élément
Il s’agit de la Marine, de l’Armée de terre ou de la Force aérienne. (B-GJ-005)

élément habilitant de la force
Capacité fournie à une force de combat et lui étant essentielle pour accomplir sa mission.

emploi d’une force (EF)
1. Au niveau stratégique, mise en oeuvre des moyens militaires pour soutenir les objectifs stratégiques.
2. Au niveau opérationnel, commandement, contrôle et maintien en puissance des forces allouées. (BTD fiche 32173)

fonction d’une force aérienne
Ensemble des activités générales, fondamentales et continues d’une force aérienne. (BTD fiche 37250)

Haut de la page

force
1. Ensemble du personnel militaire, des systèmes d’arme, des véhicules et du soutien nécessaire, ou une combinaison de ces éléments.
2. Sous-division importante d’une flotte. (JP 1-02)

Force aérienne (FA)
Division des forces armées responsable de créer et de projeter la puissance aérospatiale nécessaire pour défendre le pays, les institutions et les intérêts nationaux. Note : Bien que les Forces canadiennes soient unifiées et ne comprennent qu’un seul service, on parle souvent des trois Commandements d’armée, soit la Marine, l’Armée de terre et la Force aérienne. (BTD fiche 34080)

force opérationnelle (FO)
1. Groupement temporaire d’unités placé sous l’autorité d’un même commandant et constitué pour exécuter une opération ou une mission déterminée.
2. Partie composante d’une flotte constituée par le commandant d’une flotte opérationnelle ou par une autorité plus élevée, en vue d’exécuter une ou plusieurs missions déterminées. (BTD fiche 1457)

gamme des conflits
Gamme complète des relations inter-États ou intergroupes reflétant la fréquence et l’intensité de la violence. (BTD fiche 35238)

guerre
Conflit armé le plus extrême, caractérisé par un combat intensif, long et soutenu, généralement entre des États. (JWP 0-01)

guerre irrégulière
Lutte violente entre des acteurs étatiques et non étatiques en vue d’une légitimité et d’une influence sur les populations correspondantes. Note : La guerre irrégulière favorise des approches indirectes et asymétriques, bien qu’elle puisse faire appel à tout l’éventail des capacités militaires et autres afin d’amenuiser la puissance, l’influence et la volonté d’un adversaire. (JP 1-02)

intégration
Combinaison d’éléments militaires et non militaires pour atteindre un but commun grâce à des efforts coordonnés et complémentaires. (BTD fiche 34192)

Haut de la page

interalliés
Qualificatif employé pour décrire des activités, opérations et organisations auxquelles participent des forces ou organismes de plusieurs pays. (BTD fiche 18750)

interarmées
Qualificatif employé pour décrire des activités, opérations et organisations, auxquelles participent des éléments d’au moins deux armées. Note: Lorsque tous les services ne sont pas concernés, les participants sont identifiés. (BTD fiche 35248)

intérêts nationaux
Concept général englobant les éléments qui constituent les besoins impératifs d’un pays, notamment l’autoconservation, l’indépendance, l’intégrité nationale, la sécurité militaire et le bien-être économique (DPN)

interopérabilité
Capacité d’agir ensemble de manière cohérente, efficace et efficiente pour atteindre des objectifs communs. Note : L’interopérabilité peut se réaliser grâce à la compatibilité de la doctrine, des processus et du matériel. (BTD fiche 32228)

leadership
1. Art d’influencer le comportement humain de façon à ce que les subalternes exécutent les ordres sur une base volontaire pour accomplir efficacement les missions militaires.
2. Influence exercée sur les personnes pour accomplir une mission. (BTD fiche 34085 modifié)

logistique (log)
Planification et exécution de déplacements des forces armées et de leur maintenance. Dans son acception la plus étendue, ce terme englobe les aspects des activités militaires qui traitent des points suivants : conception, développement, acquisition, conservation, transport, distribution, maintenance, évacuation et réforme des matériels. (BTD fiche 15760)

maintien en puissance
Capacité d’un pays ou d’une force à maintenir une puissance militaire efficace afin de produire les effets désirés. (BTD fiche 34949)

maîtrise de l’air
Degré de supériorité aérienne à partir duquel les forces aériennes adverses sont incapables d’intervenir efficacement. (BTD fiche 3366)

Haut de la page

manuel cadre
Ouvrage dominant d’une hiérarchie de manuels, qui traite des aspects fondamentaux d’un vaste sujet et a la priorité sur tous les autres manuels du même domaine, peu importe le sous-domaine. (BTD fiche 32223)

manuel-clé
Manuel important qui relève d’un manuel cadre et traite des aspects fondamentaux d’un sujet particulier et sur lequel s’appuient les manuels connexes dans le même domaine. (BTD fiche 32229)

matériel (mat)
Biens publics mobiliers ou personnels - à l’exclusion de toute somme d’argent - fournis pour les Forces canadiennes ou à toute autre fin dans le cadre de la présente loi. Sont visés par la présente définition les navires, véhicules, aéronefs, animaux, missiles, armes, munitions, provisions, équipements, effets ou vivres. (BTD fiche 864)

mise sur pied d’une force (MPF)
Processus qui vise à organiser, entraîner et équiper une force en vue de son emploi. (BTD fiche 32171)

mission
Les activités essentielles qui sont confiées à un individu, à une unité ou à une force. La mission comporte des éléments du qui, du quoi, du quand, de l’où et du pourquoi (les justificatifs), mais elle précise rarement le comment. (BTD fiche 26667)

mobilité aérienne
Capacité de transporter du personnel ou du matériel par la voie des airs ou d’effectuer un ravitaillement air-air.

multiplicateur de force
Capacité fournie à une force de combat et renforçant les chances qu’elle mène sa mission à bien.

objectifs nationaux
Objectifs qui découlent des buts et des intérêts nationaux, vers lesquels la politique et la stratégie nationales sont dirigées et pour lesquels les efforts et les ressources du pays sont déployés. Il s’agit d’objectifs à court, à moyen et à long terme. (JP 1-02)

Haut de la page

opération (Op)
1. Action militaire ou exécution d’une mission militaire de caractère stratégique, opérationnel ou tactique, de soutien, d’instruction ou logistique.
2. Conduite du combat comprenant les mouvements, ravitaillements, manoeuvres défensives ou offensives, nécessaires à la conquête d’objectifs dans toute bataille ou campagne. (BTD fiche 1053) 

opération aérospatiale
Activité ou série d’activités liées à la planification et à l’emploi de la puissance aérospatiale en vue d’atteindre des objectifs fixés. (BTD fiche 37248)

opération de combat
Opération militaire dans laquelle l’emploi effectif ou éventuel de la force, y compris la force mortelle, est essentiel pour imposer sa volonté à un adversaire armé ou pour accomplir une mission. Le niveau de la force employée se conforme à des règles d’engagement préétablies. (BTD fiche 21754)

opération de contingence (OPCON)
Opération délibérée que l’on planifie avant un évènement connu ou raisonnablement prévisible. (BTD fiche 22309)

personnel isolé
Personnel militaire ou civil séparé de son unité ou organisme, dans une situation où il peut être obligé de survivre, de s’évader, de résister ou de fuir en attendant d’être récupéré. Note : Les civils concernés sont désignés par des autorités nationales chargées de déployer du personnel. (BTD fiche 37299)

plate-forme aérospatiale
Véhicule qui permet à la puissance aérospatiale de produire certains résultats. Note : Les avantages inhérents des plates-formes aérospatiales, comparativement aux plates-formes situées en mer ou sur terre, sont leur rapidité, leur facilité d’accès et leur manoeuvrabilité. (BTD fiche 34077)

principes de la guerre
Précepte général acquis par l’expérience qui influence la façon de gérer un conflit armé et qui devrait guider la prise de décisions stratégiques et opérationnelles. Les principes varient d’un pays à l’autre. (JWP 0-01)

Haut de la page

protection des forces (PF)
Ensemble des mesures prises pour contribuer à la réussite d’une mission en préservant la liberté d’action et l’efficacité opérationnelle par le truchement de la gestion des risques et de la réduction au minimum de la vulnérabilité du personnel, du matériel, des installations, de l’information et des activités par rapport à toute menace. (BTD fiche 23554)

puissance aérospatiale
Élément de la puissance militaire mis en action à partir ou à l’intérieur de l’environnement aérien et spatial, pour produire certains résultats à la surface de la terre ainsi qu’au-dessus et au-dessous de cette surface. (BTD fiche 34078)

puissance militaire
Instrument de la puissance nationale qui utilise la force, la menace de l’emploi de la force, ou toute autre capacité inhérente, afin d’atteindre les objectifs nationaux. (BTD fiche 35266)

puissance nationale
Ensemble des capacités ou du potentiel d’un pays qui découlent des ressources politiques, économiques, militaires, géographiques, sociales et technologies disponibles. Note : Le leadership et la volonté nationale constituent les facteurs d’unification. (BTD fiche 35209)

ravitaillement air-air (RAA)
Réapprovisionnement en carburant d’un aéronef en vol par un avion ravitailleur également en vol. Note : Le ravitaillement air-air est l’un des types de ravitaillement des aéronefs en vol. (BTD fiche 37283)

recherche et sauvetage (SAR)
Mise en oeuvre d’aéronefs, d’embarcations de surface, de sous-marins, d’équipes de sauvetage et d’équipements spécialisés pour rechercher et secourir le personnel en détresse sur terre ou en mer. (BTD fiche 1290)

recherche et sauvetage de combat (RESCO)
Emploi de tactiques, de techniques ou de procédures particulières par une force spécialisée afin de récupérer du personnel isolé qui est entraîné et bien équipé pour recevoir ce soutien dans une situation où on peut s’attendre à une opposition de la part d’une force ennemie. (BTD fiche 18744)

reconnaissance (RECON)
Mission entreprise en vue d’obtenir, par observation visuelle ou par d’autres modes de détection, des renseignements bruts sur les activités et les possibilités d’un ennemi actuel ou en puissance, ou d’acquérir des données concernant les caractéristiques météorologiques, hydrographiques ou géographiques d’une zone particulière. (BTD fiche 1202)

Haut de la page

récupération assistée non classique (RANC)
Récupération, par une force non classique, de personnes isolées qui se trouvent dans une situation où on peut s’attendre à une opposition de la part d’une force ennemie. Note 1 : Les forces non classiques comprennent les forces d’opérations spéciales, les forces locales et les forces auxiliaires. Note 2 : Lors d’une récupération non classique, le personnel isolé n’a reçu aucun entraînement sur les tactiques, les techniques et les procédures de recherche et de sauvetage de combat. (BTD fiche 37300)

récupération au combat (CR)
Récupération par une force classique d’un personnel isolé se trouvant dans une situation où on peut s’attendre à une opposition de la part d’une force ennemie. Note : Lors d’une récupération au combat, la force de récupération ou le personnel isolé, ou les deux, n’ont reçu aucun entraînement sur les tactiques, les techniques ou les procédures de recherche et de sauvetage de combat. (BTD fiche 36629)

récupération de personnel (RP)
Ensemble des activités militaires, diplomatiques et civiles visant à récupérer des personnes isolées et à les réintégrer dans le groupe principal. Note : La récupération de personnel comprend : le commandement et le contrôle, les forces de récupérations, les préparations, les équipes de réintégration, les personnes isolées et leurs plus proches parents. (BTD fiche 31303)

règles d’engagement (RE)
Directives provenant d’une autorité militaire compétente et précisant les circonstances et les limites dans lesquelles les forces pourront entreprendre et/ou poursuivre le combat. (BTD fiche 5285)

renseignement (rens)
Résultat de l’exploitation des renseignements bruts concernant les nations étrangères, les forces armées ennemies ou pouvant le devenir, les zones où des opérations sont effectivement menées ou pourraient l’être. Le terme s’applique aussi aux activités d’élaboration du renseignement et aux organismes qui s’y consacrent. (BTD fiche 738)

sécurité (sécur)
1. Situation dans laquelle des informations, du matériel, du personnel, des activités et des installations désignés sont protégés contre l’espionnage, le sabotage, la subversion et le terrorisme, ainsi que contre les pertes et les divulgations non autorisées.
2. Mesures requises pour assurer la protection contre l’espionnage, le sabotage, la subversion et le terrorisme, ainsi que contre les pertes ou les divulgations non autorisées. (BTD fiche 13836)

Haut de la page

sécurité nationale
État atteint par la mise en oeuvre de mesures qui permettent d’assurer la défense et le maintien de la stabilité sociale, politique et économique d’un pays. (BTD fiche 31720)

sortie
En opérations aériennes, vol opérationnel effectué par un avion. (BTD fiche 5386)

stratégie nationale
L’art et la science d’élaborer et d’employer les pouvoirs politique, économique et informationnel d’un pays, en collaboration avec ses forces armées, en temps de paix et en temps de guerre, afin d’assurer l’atteinte des objectifs nationaux. (BTD fiche 35112)

supériorité aérienne (AS)
Degré de maîtrise dans la bataille aérienne d’une force sur une autre qui permet à la première de mener des opérations avec ses moyens aériens, terrestres et maritimes, à un moment et en un lieu donnés, sans intervention prohibitive de la seconde. (BTD fiche 3364)

surveillance (surv)
Observation systématique de l’espace, des surfaces terrestres, aéromaritimes et des zones sous-marines, des lieux, des personnes ou des objets, à l’aide de moyens visuels, acoustiques, électroniques, photographiques ou autres. (BDT fiche 1418)

système d’arme
Ensemble comportant une ou plusieurs armes, ainsi que l’équipement, le matériel, les services, le personnel, les moyens de déplacement (au besoin) et de lancement nécessaires à son autonomie. (BTD fiche 5631) Activité qui contribue à la réalisation d’une mission. (BTD fiche 20312)

transformation (tfmn)
Processus continu et proactif d’élaboration et d’intégration de concepts, de doctrines et de capacités novateurs, afin d’améliorer l’efficacité et l’interopérabilité des forces militaires. (BTD fiche 28097)

transport par voie aérienne
Action de transporter et d’acheminer du personnel ou du matériel par la voie des airs pour favoriser la réalisation d’objectifs stratégiques, opérationnels ou tactiques. (BTD fiche 34083)

zone de responsabilité (ZResp)
Zone géographique attribuée à un commandant de niveau opérationnel à l’intérieur de laquelle ce commandant a l’autorité de planifier et de mener des opérations militaires. (BTD fiche 34612)

zone d’opérations (ZO)
Zone géographique, attribuée à un commandant subordonné à l’intérieur de laquelle ce commandant a l’autorité de planifier et de mener des opérations tactiques. Cette zone d’opérations est située dans une zone de responsabilité. (BTD fiche 3528)  

Haut de la page