Glossaire (B-GA-401-000/FP-001, Doctrine aérospatiale des Forces canadiennes commandement)

Toutes les définitions qui figurent dans le présent glossaire sont tirées de la Banque de terminologie de la défense (BTD), http://terminology.mil.ca/.

appui rapproché (AR)
Action menée par les formations d’appui contre des objectifs situés suffisamment près des formations appuyées pour nécessiter une intégration ou une coordination jusqu’aux plus petits échelons, des interventions réciproques de l’ensemble de ces formations, par le feu, le mouvement ou selon toutes autres modalités. (BTD fiche 406)

campagne
Ensemble d’opérations militaires planifiées et conduites pour atteindre un objectif stratégique dans un délai et une zone géographique donnés, impliquant généralement des forces maritimes, terrestres et aériennes. (BTD fiche 18743)

coalition
Entente ad hoc conclue entre États en vue d’une action commune. (BTD fiche 21755)

commandant (cmdt)
Officier nommé pour commander une organisation militaire telle qu’un commandement, une formation ou une base.
Note : ce terme peut aussi s’appliquer à un officier ou à un militaire du rang nommé pour commander une sous‑unité, une section ou un détachement. (BTD fiche 350)

commandant appuyé
Commandant qui a la responsabilité principale de tous les aspects des tâches militaires assignées, et qui a le pouvoir de diriger en général les activités de soutien.
Note : Le rapport entre commandant appuyé et les commandants en appui ne constitue pas un rapport de commandement officiel. (BTD fiche 37280)

Haut de la page

commandant en appui
Commandant qui fournit des forces, des capacités, ou d’autres formes de soutien ou d’appui à un commandant appuyé ou qui élabore un plan connexe.
Note : Le rapport entre le commandant appuyé et les commandants en appui ne constitue pas un rapport de commandement officiel. (BTD fiche 37281)

Commandement
Fonction opérationnelle qui intègre l’ensemble des fonctions opérationnelles en un seul concept exhaustif de niveau stratégique, opérationnel ou tactique. (BTD fiche 26166)

commandement
Autorité conférée à un militaire pour diriger, coordonner et contrôler des forces militaires. (BTD fiche 27866)

commandement appuyé
Commandement qui reçoit des forces ou d’autres formes d’appui d’un autre commandement et assume la responsabilité principale à l’égard de tous les aspects d’une tâche assignée. (BTD fiche 32319)

commandement en appui
Commandement qui fournit des forces ou d’autres formes d’appui à un autre commandement (BTD fiche 32320)

commandement et contrôle (C2)
Exercice de l’autorité d’un commandant sur les forces assignées, allouées ou détachées pour la conduite d’une mission, et la direction de ces forces. (BTD fiche 5950)

commandement intégral
Pouvoir militaire et responsabilité dont un commandant est investi pour donner des ordres à des subordonnés. Il couvre tous les aspects des opérations et de l’administration militaires et n’existe que dans les armées nationales.
Note : Le terme commandement, dans son sens international, implique un moindre degré d’autorité que dans son sens strictement national. Aucun commandant Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN) ou de coalition n’a le commandement intégral des forces qui lui sont affectées, car les pays ne délèguent que le commandement opérationnel ou le contrôle opérationnel des forces qu’ils affectent à l’OTAN. (BTD fiche 4340)

Haut de la page

commandement opérationnel (OPCOM)
Autorité conférée à un commandant d’assigner des missions ou des tâches à des commandants subordonnés, de déployer des unités, de réaffecter des forces, de conserver le contrôle opérationnel ou tactique, ou de le déléguer au besoin.
Notes :
1. Ce pouvoir ne comprend pas la responsabilité de l’administration.
2. Dans la définition OTAN, on parle de réaffecter plutôt que de réattribuer. (BTD fiche 19477)

commandement tactique (TACOM)
Autorité déléguée à un commandant pour attribuer des tâches aux forces placées sous son commandement, en vue de l’accomplissement de la mission ordonnée par l’autorité supérieure. (BTD fiche 5491)

contrôle (con)
Autorité, impliquant la responsabilité de l’exécution des ordres et directives, exercée par un commandant sur une partie des activités d’organisations subordonnées, ou d’autres organisations qui ne sont pas normalement sous son commandement. Note : Ce contrôle peut être transféré ou délégué en tout ou en partie. (BTD fiche 375)

contrôle administratif (ADCON)
Direction ou autorité exercée sur des formations subordonnées ou autres en ce qui concerne les questions administratives telles que l’administration du personnel, les ravitaillements, les services et autres problèmes ne faisant pas partie des missions opérationnelles de ces formations subordonnées ou autres. (BTD fiche 3289)

contrôle opérationnel (OPCON)
Pouvoir délégué à un commandant de diriger les forces attribuées de manière à pouvoir accomplir des missions ou des tâches particulières habituellement limitées de par leur nature, quant au lieu ou dans le temps; de déployer lesdites unités et de conserver ou déléguer le contrôle tactique de ces unités.
Notes :
1. Ce pouvoir ne comporte pas le pouvoir d’assigner l’utilisation séparée des éléments constitutifs de ces unités, pas plus qu’il n’inclut en soi le contrôle administratif ou logistique.
2. Dans la définition OTAN, l’expression « forces affectées » est utilisée à la place de « forces attribuées. » (BTD fiche 1056)

Haut de la page

contrôle tactique (TACON)
Direction et contrôle détaillés, normalement limités au plan local, des mouvements ou manœuvre nécessaires pour exécuter les missions ou les tâches assignées. (BTD fiche 5493)

doctrine
Principes fondamentaux qui guident les forces armées dans la poursuite d’un objectif.
Note : La doctrine a un caractère impératif mais son application fait appel au jugement. (BTD fiche 1761)

emploi d’une force
1. Au niveau stratégique, mise en œuvre des moyens militaires pour soutenir les objectifs stratégiques.
2. Au niveau opérationnel, commandement, contrôle et maintien en puissance des forces allouées. (BTD fiche 32173)

force opérationnelle (FO)
Groupement temporaire d’unités placé sous l’autorité d’un même commandant et constitué pour exécuter une opération ou une mission déterminée. (BTD fiche 1457)

gamme des conflits
Gamme complète des relations inter‑États ou intergroupes reflétant la fréquence et l’intensité de la violence. (BTD fiche 35238)

intégré
Se dit d’activités, d’opérations et d’organisations qui réunissent des éléments militaires et non militaires dans le but d’atteindre un objectif commun grâce à des efforts coordonnés et complémentaires. (BTD fiche 41415)

intention du commandant
Justification, méthode et état final souhaité d’une opération ou d’une campagne qui garantit l’unité de but. (BTD fiche 32716)

Haut de la page

interalliés
Qualificatif employé pour décrire des activités, opérations et organisations auxquelles participent des forces ou organismes de plusieurs pays. (BTD fiche 18750)

interarmées
Se dit des activités, opérations et organisations auxquelles participent des éléments d’au moins deux composantes. Note : Les composantes sont maritime, terrestre, aérienne et opérations spéciales. (BTD fiche 35248)

lien arrière
Moyen qui permet à une force déployée de recevoir du soutien d’organisations se trouvant à l’extérieur de la zone de responsabilité. (BTD fiche 37303)

mise sur pied d’une force (MPF)
Processus qui vise à organiser, entraîner et équiper une force en vue de son emploi. (BTD fiche 32171)

officier d’état-major (OEM)
Personne assistant un commandant ou un officier supérieur, ou occupant un poste particulier au sein de l’état-major. (BTD fiche 1349)

officier hiérarchique
Officier habilité d’un pouvoir de commandement. (BTD fiche 41466)

opération aérospatiale
Activité ou série d’activités liées à la planification et à l’emploi de la puissance aérospatiale en vue d’atteindre des objectifs fixés. (BTD fiche 37248)

opération coalisée
Opération multinationale fondée sur des ententes, normes et procédures ad hoc. (BTD fiche 35678)

Haut de la page

opérations de combat
Opération militaire dans laquelle l’emploi effectif ou éventuel de la force, y compris la force mortelle, est essentiel pour imposer sa volonté à un adversaire armé ou pour accomplir une mission. Le niveau de la force employée se conforme à des règles d’engagement préétablies. (BTD fiche 21754)

puissance aérospatiale
Élément de la puissance militaire mis en action à partir ou à l’intérieur de l’environnement aérien et spatial, pour produire certains résultats à la surface de la terre ainsi qu’au‑dessus et au‑dessous de cette surface. (BTD fiche 34078)

Haut de la page